Culture Facebook bondit en Bourse pendant l'audition de Mark Zuckerberg devant le Sénat américain

00:25  11 avril  2018
00:25  11 avril  2018 Source:   Franceinfo

Cambridge Analytica : Mark Zuckerberg sera auditionné par le Congrès américain le 11 avril

  Cambridge Analytica : Mark Zuckerberg sera auditionné par le Congrès américain le 11 avril Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook, est convoqué pour décliner la défense du réseau social devant plusieurs entités du Congrès américain. © Stephen Lam/REUTERS Mark Zuckerberg se présentera le 11 avril prochain à 10:00 devant le Congrès. Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, va témoigner devant la Commission de l'Energie et du Commerce de la Chambre des représentants aux États-Unis. Selon un communiqué de l'institution, l'audition doit se tenir à 11 avril prochain. Le fondateur du réseau social est convoqué dans le cadre de l'enquête autour du scandale Cambridge Analytica.

20h56 : Nos confrères de France 24 diffusent en direct et en français l ' audition de Mark Zuckerberg devant les sénateurs américains . Rendez-vous ici pour la regarder. 20h51 : Mark Zuckerberg est arrivé devant le Sénat pour revenir sur les "erreurs" commises par Facebook .

Le PDG de Facebook Mark Zuckerberg lors d'une intervention à l'Université de Stanford à Palo Ce ne devrait pas être la seule audition de Mark Zuckerberg au Congrès, où l'affaire Cambridge Le jeune PDG a aussi été invité à s'expliquer par la commission judiciaire du Sénat le 10 avril, aux côtés

L'action de Facebook a bondi de 4,50% à 165,04 dollars, mardi.

Il inquiète les internautes, mais il rassure les marchés. L'action de Facebook a bondi de 4,50% à 165,04 dollars, mardi 10 avril, alors que son PDG, mark Zuckerberg, était entendu par les sénateurs américains, pour présenter des excuses, entre autres, au sujet de l'affaire Cambridge Analytica. C'est la meilleure séance pour Facebook depuis avril 2016.

  Facebook bondit en Bourse pendant l'audition de Mark Zuckerberg devant le Sénat américain © Fournis par Francetv info

Tandis que le PDG de Facebook déclarait qu'il n'était pas totalement hostile à une régulation des réseaux sociaux, le groupe continuait à grignoter une partie des 17,8% qu'il avait perdus en seulement deux semaines, fin mars lorsque le scandale Cambridge Analytica avait secoué l'action.

Au-delà de la teneur du discours du milliardaire américain, "l'action a sans doute chuté davantage qu'elle n'aurait dû" à ce moment-là, d'où ce fort rebond, selon l'analyste Bill Lynch, de Hinsdale Associates, cité par l'AFP.

Facebook confirme qu'il collecte des données au-delà de ses utilisateurs .
Facebook, embourbé dans un scandale de détournement d'informations personnelles, a confirmé lundi qu'il collectait les données d'internautes y compris lorsqu'ils n'étaient pas sur le réseau social, une pratique dont, dit-il, il n'a pas l'apanage.Interrogé à ce sujet plusieurs fois la semaine dernière au cours de ses auditions au Congrès, le PDG Mark Zuckerberg avait déjà expliqué que le groupe collectait bien d'autres données que celles que ses usagers partagent sur leur profil.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!