Culture Mad Max : l'avenir de la franchise suspendue pour cause de procès

12:41  17 avril  2018
12:41  17 avril  2018 Source:   MSN

Johnny Hallyday : Laeticia grande gagnante du procès ? L’avocat de Laura Smet réfute (Vidéo)

  Johnny Hallyday : Laeticia grande gagnante du procès ? L’avocat de Laura Smet réfute (Vidéo) Sur le plateau de "C à Vous" ce vendredi, , l’avocat de Laura Smet, s’est dit très satisfait du verdict rendu par le tribunal de Nanterre. Plus encore, il a démenti l’idée selon laquelle Laeticia Hallyday aurait gagné le procès. Non Stop Zapping vous en dit plus.Le verdict est tombé. Ce vendredi 13 mars, le Tribunal de Grande Instance de Nanterre a rendu sa décision concernant le testament de Johnny Hallyday. Et si de nombreux médias ont vu en Laeticia Hallyday la grande gagnante de ce procès, l’avocat de Laura Smet, Hervé Témime, se dit lui aussi satisfait de la décision de Justice.

Quand le quatrième opus ( Mad Max : Fury Road) a été annoncé après 30 ans d'absence, les craintes de voir un énième navet étaient fondées. Et si Mad Max , le jeu vidéo, connaissait le même destin que le dernier film de la franchise ?

Hanté par un lourd passé, Mad Max estime que le meilleur moyen de survivre est de rester seul. Cependant, il se retrouve embarqué par une bande qui parcourt le désert à bord d'un véhicule milita . L'histoire se déroule dans la ville de Haddonfield, dans l' Illinois .

Mad Max : l'avenir de la franchise suspendue pour cause de procès © Warner Bros. Mad Max : l'avenir de la franchise suspendue pour cause de procès
Le futur de la franchise Mad Max a sévèrement du plomb dans l'aile... En novembre dernier, on apprenait que le réalisateur George Miller s'opposait fermement au studio Warner au sujet des dividendes sur Mad Max: Fury Road, qui a rapporté, pour rappel, 378,85 millions $. Chacun campait sur sa position. "Selon les calculs [de Warner Bros], Mad Max a dépassé son budget. Si ces calculs sont exacts, [la firme de George Miller appelée Kennedy Miller Mitchell] ne doit pas toucher de dividendes. Mais [selon Kennedy Miller Mitchell] c'est une série de décisions du studio qui aurait causé des changements substantiels et des retards sur Mad Max, conduisant à des coûts et des dépenses supplémentaires (...)" lâchait un membre de la Cour Suprême australienne de la Nouvelle-Galles du Sud, au micro du Sydney Morning Herald.Qu'à cela ne tienne, les hostilités commencent vraiment; le Sydney Morning Herald rapporte qu'une plainte vient d'être officiellement déposée par la société de George Miller. Selon les documents de la plainte consultée par le journal, il est notamment question d'interdiction par Warner de tourner des scènes prévues dans le script, notamment des scènes se déroulant dans la forteresse d'Immortan Joe. Warner aurait également contraint Miller à tourner une toute autre fin que celle prévue, et serait donc responsable du rallongement conséquent du tournage, qui aurait coûté la somme élevée de 31 millions de $. Une somme qui, selon KMM, n'était évidemment pas prévue dans le budget de production. Par ailleurs, dix projections tests auraient été organisées, à la suite desquelles des changements furent opérés dans le film en production.De son côté, Warner précise que les nouvelles scènes et les changements opérés dans le film sont devenus évidents après avoir constaté que le film allait clairement dépasser son budget de production et allonger sa durée de production. Concernant la fin du film, Warner précise en outre qu'il s'agissait d'une "suggestion, non d'une obligation".George Miller a les scripts de Mad Max 5 et 6 déjà prêts. Mais force est de constater qu'il va falloir s'armer de patience face à un bras de fer judiciaire qui pourrait prendre des années...Le futur de la franchise Mad Max a sévèrement du plomb dans l'aile... En novembre dernier, on apprenait que le réalisateur George Miller s'opposait fermement au studio Warner au sujet des dividendes sur Mad Max: Fury Road, qui a rapporté, pour rappel, 378,85 millions $. Chacun campait sur sa position. "Selon les calculs [de Warner Bros], Mad Max a dépassé son budget. Si ces calculs sont exacts, [la firme de George Miller appelée Kennedy Miller Mitchell] ne doit pas toucher de dividendes. Mais [selon Kennedy Miller Mitchell] c'est une série de décisions du studio qui aurait causé des changements substantiels et des retards sur Mad Max, conduisant à des coûts et des dépenses supplémentaires (...)" lâchait un membre de la Cour Suprême australienne de la Nouvelle-Galles du Sud, au micro du Sydney Morning Herald.

Qu'à cela ne tienne, les hostilités commencent vraiment; le Sydney Morning Herald rapporte qu'une plainte vient d'être officiellement déposée par la société de George Miller. Selon les documents de la plainte consultée par le journal, il est notamment question d'interdiction par Warner de tourner des scènes prévues dans le script, notamment des scènes se déroulant dans la forteresse d'Immortan Joe. Warner aurait également contraint Miller à tourner une toute autre fin que celle prévue, et serait donc responsable du rallongement conséquent du tournage, qui aurait coûté la somme élevée de 31 millions de $. Une somme qui, selon KMM, n'était évidemment pas prévue dans le budget de production. Par ailleurs, dix projections tests auraient été organisées, à la suite desquelles des changements furent opérés dans le film en production.

De son côté, Warner précise que les nouvelles scènes et les changements opérés dans le film sont devenus évidents après avoir constaté que le film allait clairement dépasser son budget de production et allonger sa durée de production. Concernant la fin du film, Warner précise en outre qu'il s'agissait d'une "suggestion, non d'une obligation".

George Miller a les scripts de Mad Max 5 et 6 déjà prêts. Mais force est de constater qu'il va falloir s'armer de patience face à un bras de fer judiciaire qui pourrait prendre des années...

Procès Hallyday : voici la décision du tribunal .
Ce vendredi 13 avril, la juge des référés a rendu sa décision dans la procès Hallyday opposant la veuve du rockeur, Laeticia, et ses deux aînés, David et Laura. Le tribunal a parlé ! On sait désormais ce qu'il en est de l'affaire de l'héritage de Johnny Hallyday. Il s'agit de la décision de la juge des référés du TGI de Nanterre, que Laura Smet et David Hallyday, avaient saisi, afin d'obtenir le gel des biens de leur père et un droit de regard sur son ultime album à paraitre.⋙ Laeticia Hallyday s'explique sur les testaments de JohnnyVoici quelques minutes, la décision vient d'être rendue publique. La juge a décidé d'accepter le gel du patri­moine immo­bi­lier de Johnny Hallyday. En revanche, Laeticia Hallyday a remporté une petite victoire : les grands enfants du rocker ont été débou­tés de leur demande de droit de regard sur l'album post­hume de Johnny. ⋙ Laeticia Hallyday évoque le calvaire de Johnny : "Son corps n'était que douleur"Cette décision n'est qu'une étape dans le feuilleton judiciaire, puisque la justice devra statuer sur le fond et que la décision finale concernant l'héritage n'interviendra que dans plusieurs années. En effet, David et Laura continueront à contester la valeur du dernier testament de Johnny, rédigé en Californie en 2014 et qui ne leur laisse rien de leur père, au motif que le droit français qui interdit de déshériter ses enfants, doit s'appliquer. Du côté de Laeticia, les avocats devraient au contraire, exiger l'application du droit Californien, puisque c'est là-bas que l'acte a été rédigé. A moins que les protagonistes ne mette un terme plus rapide à des démêlés en décidant d'un compromis.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/culture/-92989-mad-max-lavenir-de-la-franchise-suspendue-pour-cause-de-proces/

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!