Finance La rémunération des buralistes coûte cher au portefeuille des contribuables

19:30  20 mars  2017
19:30  20 mars  2017 Source:   Le Figaro

Un actif net en hausse marquée pour Eurazeo

  Un actif net en hausse marquée pour Eurazeo Le groupe va distribuer une action gratuiteLe chiffre d'affaires économique à périmètre Eurazeo constant a progressé de 5,3% pour atteindre 4,33 milliards d'euros, tandis que la contribution des sociétés, nette du coût de financement, progresse de 23,6% à 241,5 millions d'euros. Le résultat net part du groupe atteint 519,7 ME, moitié moindre que celui de 2015, qui comprenait de grosses plus-values de cessions. En 2016, la société de portefeuille a investi 833 ME et récupéré 1,424 MdE de produits de cessions. "Dans un portefeuille très diversifié, plus de 95% de nos actifs réalisent une performance de qualité en 2016", insiste le président Patrick Sayer.

Bluetouff's blog | Cher contribuable , je te demande pardon.

Groupe Horizon Press. www.LesEco.ma l'inspiration en continue ! L’Istiqlal dans la majorité même sans portefeuille .

figarofr © François Bouchon/Le Figaro figarofr

L'association Droits des Non Fumeurs regrette que l'État encourage les buralistes à vendre toujours plus de tabac et rejoint le diagnostic de la Cour des Comptes, qui regrettait en février dernier que les buralistes disposent d'aides budgétaires malgré l'augmentation de leurs revenus.

Dans son rapport annuel sur la gestion des politiques publiques, la Cour des comptes dressait déjà en février dernier un réquisitoire sévère contre le mode de rémunération des buralistes, dont les revenus proviennent d'une «remise» sur le prix du tabac. Le taux de cette remise est fixé par l'État et les buralistes mais aussi d'aides publiques, qui coûtent cher au contribuable.

Economie - Gestion de la SPA : des progrès, mais la Cour des comptes aboie encore

  Economie - Gestion de la SPA : des progrès, mais la Cour des comptes aboie encore Dans un troisième rapport depuis 2002, la Cour des comptes note des améliorations dans la gestion de la SPA. Les magistrats demandent toutefois la rénovation urgente des refuges et plus de contrôle interne. Trois ans après l'élection de sa nouvelle présidente, Natacha Harry, les magistrats estiment cette fois que «l'emploi des fonds collectés auprès du public est globalement conforme aux objectifs poursuivis par l'appel à la générosité publique» entre 2011 et 2015. Mais, en dépit de certaines améliorations (legs mieux gérés, adoptions en hausse, etc.

Maintenance Mode. News360xLe site Internet News360x est momentanément indisponible en raison d'un problème technique. Le site sera de nouveau accessible très prochainement. Please try back Misère noire en Espagne: 40% des contribuables gagnent moins de 1.000

Archives. Archives. Sélectionner un mois mars 2017 (175) février 2017 (392) janvier 2017 (371) décembre 2016 (319) novembre 2016 (386) octobre 2016 (309) septembre 2016 (322) août 2016 La rémunération des fonds d'assurance vie va baisser en 2016.

Les recommandations de la Cour sont aujourd'hui reprises par l'association Droits des Non Fumeurs, qui tire la sonnette d'alarme: alors que l'État est engagé dans une politique de lutte contre le tabagisme, elle encourage via le mode de financement des buralistes une hausse de la consommation de tabac.

Des incohérences nombreuses qui n'ont pas été remises en cause le 15 novembre dernier lors de la signature du «protocole d'accord sur la modernisation du réseau des buralistes». Ce quatrième «contrat d'avenir» entre l'État et les buralistes prévoit notamment une hausse du taux de remise pour la période 2017-2021 .

Rémunération des buralistes: un système complexe...

En France, un débitant tire ses revenus du tabac d'une fraction du prix de vente (appelée «remise»), déterminée par l'État, à laquelle s'ajoutent diverses aides budgétaires.

La rémunération des buralistes coûte cher au portefeuille des contribuables

  La rémunération des buralistes coûte cher au portefeuille des contribuables L'association Droits des Non Fumeurs regrette que l'État encourage les buralistes à vendre toujours plus de tabac et rejoint le diagnostic de la Cour des Comptes, qui regrettait en février dernier que les buralistes disposent d'aides budgétaires malgré l'augmentation de leurs revenus.Les recommandations de la Cour sont aujourd'hui reprises par l'association Droits des Non Fumeurs, qui tire la sonnette d'alarme: alors que l'État est engagé dans une politique de lutte contre le tabagisme, elle encourage via le mode de financement des buralistes une hausse de la consommation de tabac.

Page non trouvée. Vous avez manuellement saisi une URL ou utilisé un signet ? Merci de vérifier vos sources ou mettez à jour votre bookmark. Réorientez-vous grâce au plan de site ci-dessous. Un buraliste rejugé pour avoir tué un cambrioleur.

Algérie France Andorre Émirats Arabes Unis Afghanistan Antigua-et-Barbuda Anguilla Albanie Arménie Antilles Néerlandaises Angola Antarctique Argentine Samoa Americaine Autriche Australie Aruba Plus de 800 plaintes ont été déposées contres des contribuables concernés

Le revenu de la vente du tabac qui revient aux buralistes correspond à la «remise nette». C'est la principale source de revenu d'un débitant de tabac. Celle-ci a progressé de 5,45 % entre 2012 et 2015. Cette augmentation de revenus s'explique malgré la baisse du volume des ventes par la hausse du prix de vente du tabac et du relèvement du taux de cette remise. Dans le cadre du troisième «contrat d'avenir» (2011-2016), le taux de remise a augmenté de 0,4 point pour atteindre 6,9%. En novembre dernier, après la signature du quatrième «contrat d'avenir», les buralistes ont obtenu une nouvelle hausse spectaculaire du taux de remise, qui devrait augmenter de 1,1% en quatre ans pour passer à 8%. Dès 2017, la hausse de la remise nette est de 0,6%. Cette dernière hausse correspond à une augmentation du revenu moyen des débitants de 4 550 €, soit plus de 8 %.

Du côté des aides budgétaires, celles-ci se sont élevées en moyenne à 227 millions d'euros par an sur la période 2012-2015 (en baisse par rapport aux 291 millions de la période 2008-2011). Parmi ces nombreuses aides, la «remise additionnelle», le «complément de remise» et la «remise compensatoire» visent à soutenir les revenus des buralistes.

Cristina Cordula, devinez combien lui coûte sa coupe de cheveux

  Cristina Cordula, devinez combien lui coûte sa coupe de cheveux Impossible d’imaginer l’animatrice de M6 sans sa coupe courte fétiche ! Un modèle boyish ultra-court que la jolie brune de 52 ans doit à son coiffeur chouchou : Massato. « Les cheveux courts lui vont à merveille car elle a des traits féminins et fins : de grands yeux, un joli sourire, des pommettes saillantes et une nuque fine. Cela lui donne plus de caractère et rend son visage moins banal » nous a-t’il déclaré dans une interview exclusive. Mais combien Cristina Cordula dépense-t-elle vraiment pour entretenir sa coupe de cheveux ? Selon Massato : « Elle vient tous les mois au salon pour rafraîchir sa coupe et sa couleur. Elle réalise une coloration châtain foncé, pour couvrir ses cheveux blancs, avec quelques reflets chocolat ou roux en fonction des saisons. Il faut compter environ 250 € pour la coupe et 200 € pour la couleur ». La présentatrice des Reines de shopping dépenserait donc 450 € par mois entretenir sa coupe de cheveux. Un budget conséquent qui nous prouve à quel point ses cheveux courts font parti intégrante de son image et de sa personnalité. Merci à Massato, Massato-paris.

Nous effectuons actuellement une opération de maintenance afin d'améliorer la qualité du service. D'ici quelques minutes, vous pourrez de nouveau accéder à nos services. Pour patienter Prospection terrain et suivi du portefeuille client

... largement payé par le contribuable!

L'association Droit des Non Fumeurs préfère utiliser non pas le taux de «remise nette», mais le taux de «remise brute» auquel sont ajoutés le droit de licence et la cotisation au régime d'allocation viagère des débitants de tabac (RAVGDT). Explications. Cette différence entre le net et le brut correspond au régime de retraite spécifique auquel sont affiliés les buralistes pour la partie «tabac» de leurs activités. En 2017, la «remise» atteint alors le chiffre de 9,44% et non de 7,5%, cité ce lundi dans Les Échos.

Le président de «Droit des Non fumeurs» Gérard Audureau ajoute un éclairage intéressant. Le buraliste touche 9,44% du prix facturé au client. Mais le fournisseur auquel le buraliste achète son tabac ne lui transfère directement que 9,44% du prix hors taxes. La différence est énorme car sur le tabac, les taxes atteignent 80% du prix total. Autrement dit, pour 100 euros de tabac vendu, les 9,44 euros du buraliste sont majoritairement reversés par la puissance publique (qui lui rétrocède 1,57 euro de TVA et 6,06 de droits d'accise) tandis que le fournisseur ne participe directement qu'à hauteur de 1,81 euro du revenu du buraliste. Autrement dit, pour plus de 80%, le buraliste tient sa rémunération du contribuable.

Wendel hisse son actif net réévalué à 162 euros

  Wendel hisse son actif net réévalué à 162 euros Le groupe va racheter des titresLe président du directoire Frédéric Lemoine annonce la poursuite du développement à l'international, "vers le non coté, vers la diversification". Wendel veut investir dans le non coté 3 à 4 MdsE dans les géographies connues, en incluant éventuellement, selon les opérations, des partenaires.

: tout ce qu'il faut savoir (actualités, définitions, sélection de sites web) - Une synthèse proposée par le Dico du Net Rémunération de l'épargne.

Bienvenue sur la page d'accueil du forum Blabla 18-25 ans de jeuxvideo.com. Voici la liste des topics du forum. Venez rejoindre notre communauté ! [ALERTE] Lepen reconnaît sa trahison envers le contribuable .

● À rebours des objectifs de santé publique, les buralistes sont encouragés à vendre plus de tabac au risque de manquer leur objectif de diversification

Dans son rapport, la Cour des Comptes critique vertement le système en place, que le quatrième «contrat d'avenir» ne modifie pas en profondeur. Certes, les sages de la rue Cambon notent que les aides budgétaires ont bien diminué et continueront à diminuer jusqu'en 2021, mais ils déplorent que cette baisse ait été trois fois moindre que l'augmentation de la «remise nette» qui représente l'essentiel des revenus des buralistes et qui les encourage à vendre davantage de tabac. «Les réformes ont été timides et les aides versées demeurent insuffisamment contrôlées», estime ainsi la Cour.

En revanche, la hausse du taux de la remise favorise les débits qui ont les chiffres d'affaires les plus importants. La rémunération moyenne des débitants sur la seule activité tabac s'élève à 53 592 € en 2015. «Le soutien budgétaire et le niveau atteint de la remise interrogent d'autant plus qu'ils peuvent désinciter à la recherche d'autres sources de revenus, commerciaux en particulier», conclut la Cour.

La haute juridiction financière note le décalage important entre l'objectif central des politiques publiques qui consiste à réduire la consommation de tabac et les dispositifs de soutien aux buralistes qui vont dans le sens inverse.

Air France : le SNPL demande une hausse des salaires de 13% pour les pilotes

  Air France : le SNPL demande une hausse des salaires de 13% pour les pilotes Dans ses négociations avec la direction sur les conditions d'une compagnie à prix réduits et sur des mesures censées améliorer la performance d'Air France, le bureau du SNPL d'Air France demande une hausse de rémunération pour les pilotes après un gel des salaires depuis 4 ans. Ce jeudi, le syndicat des pilotes a par ailleurs demandé un débat avec les candidats à la présidentielle pour la relance du transport aérien français.Surcoût de 130 millions d'euros

Recherche de livres avec olaphoto*com : - Achetez cet ouvrage au meilleur prix. Individualisation des Salaires et Rémunération des Compétences.

Requête refusée. Désolé, vous avez dépassé la limite de 500 requêtes journalières. portefeuille .

● Fondée sur les recommandations de la Cour des comptes, l'association Droits des Non Fumeurs en appelle à une réforme d'ampleur

Cette hausse du taux de remise au bénéfice des buralistes s'ajoute à une hausse de la fiscalité sur le tabac à rouler et à l'adoption prévue d'une nouvelle contribution sociale assise sur le chiffre d'affaires des fournisseurs de produits du tabac. L'ensemble de ces évolutions devraient réduire les marges des fabricants qui sont tentés d'augmenter les prix de vente du tabac. Dès le mois de février, le prix du tabac à rouler a ainsi augmenté de 15%. Avec la hausse de la remise nette, cette augmentation des prix du tabac profite donc essentiellement aux buralistes. A contrario, la Cour estime qu'«un relèvement des taxes sur le tabac aurait eu le même effet sur les prix de vente, mais au profit du budget de l'État». Au-delà, alors que les revenus des buralistes continuent de progresser, la Cour regrette que les dispositifs budgétaires d'aide aux revenus des débitants de tabac n'aient pas été abandonnés.

L'association Droits des Non fumeurs reprend à son compte les recommandations des magistrats financiers. Elle rappelle notamment que «notre pays ne consacre actuellement qu'environ 28 millions d'euros à la prévention du tabagisme chaque année [très loin du niveau des aides que] l'État consacre aux buralistes». «C'est pour faire cesser ce processus délétère que [nous avons] élaboré une réforme du système de rémunération des buralistes», ajoute l'association. L'association veut enfin «instaurer une dégressivité des taux de remise par rapport au chiffre d'affaires et une plus forte amplitude de ces taux» pour que le buraliste ne soit plus incité à vendre toujours plus de tabac.

En 2016, le budget auto a augmenté au-delà de l'inflation .
En 2016, le budget de l'automobiliste a grimpé au-delà de l'inflation, notamment à cause de la hausse des taxes sur les carburants, selon l'Automobile club Association, qui publie son rapport annuel. Le budget des automobilistes est de plus en plus lourd, selon le rapport annuel de l'Automobile club association (ACA), "Le budget de l'automobiliste", publié jeudi 30 mars 2017. L'association a comparé le montant des dépenses moyennes (achat, assurance, carburant, entretien etc.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/finance/-41915-la-remuneration-des-buralistes-coute-cher-au-portefeuille-des-contribuables/

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!