Finance Bruxelles valide le rachat de FTE par Valeo, moyennant une cession

13:50  13 octobre  2017
13:50  13 octobre  2017 Source:   Boursier

Pfizer veut vendre Advil et ses marques sans ordonnance

  Pfizer veut vendre Advil et ses marques sans ordonnance L'américain a lancé le processus de cession de cette division qui pèse 3,4 Mds$ de ventes annuelles ...L'actualité des fusions et acquisition dans le domaine pharmaceutique n'est pas près de se tarir, puisque l'américain Pfizer a officiellement annoncé aujourd'hui à la mi-journée qu'il compte se séparer de sa division médicaments sans ordonnance, dans des conditions qui restent encore à déterminer. Pfizer Consumer Healthcare est l'un des plus gros acteurs du secteur, avec 3,4 milliards de dollars de chiffre d'affaires réalisés en 2016.

Accès bloqué. Votre accès au site PAP.fr a été bloqué car votre adresse IP présente les caractéristiques d'un robot. Pour obtenir le déblocage de votre accès, veuillez contacter notre service clients : au 01 40 56 33 33, du lundi au samedi de 9h à 18h. ou par e-mail à l'adresse

Le Français va vendre ses division actionneurs hydrauliques passifs...

Les engagements proposés par Valeo à la Commission européenne ont porté leurs fruits. Le régulateur a autorisé l'équipementier automobile français à racheter l'allemand FTE, à la condition qu'il vende sa division "actionneurs hydrauliques passifs" d'embrayage à l'italien Raicam. Seules les activités dédiées à la Corée resteront dans le périmètre. Le périmètre mis en vente comprend l'activité de développement, de production et de fourniture d'actionneurs hydrauliques passifs de Mondovi (Italie), l'usine de fabrication de Gemlik (Turquie), l'activité de production et de fourniture d'actionneurs hydrauliques passifs en Chine et les actifs utilisés pour la production et la fourniture d'actionneurs hydrauliques passifs en Inde.

BASF se lance dans les semences en rachetant une partie des activité de Bayer

  BASF se lance dans les semences en rachetant une partie des activité de Bayer Le géant allemand doit céder des activités pour faire accepter son rachat de Monsanto aux autorités de la concurrence. D'un montant de 5,9 milliards d'euros, l'accord passé entre Bayer et BASF est conditionné à la réalisation du rachat du géant américain des semences et pesticides. Pour réaliser son acquisition de l'américain Monsanto, Bayer fait des sacrifices et la concurrence saute sur l'aubaine.

Premier portail Internet de Madagascar. Actualités locales, régionales et internationales, contenus thématiques, culture, économie, femme, insolite, multimédia, musique, people, santé, sciences, sport, webmail, services pratiques, outils de communication.

Il n'existe pas de document avec cet identifiant.

"La Commission a constaté que les mesures correctives proposées dissipaient ses craintes, étant donné qu'elles garantiraient que le nombre de fournisseurs sur le marché concerné reste le même. Il en résultera que les équipementiers et les acheteurs indépendants de pièces détachées seront confrontés à un environnement concurrentiel similaire après l'opération", explique l'antitrust dans la décision communiquée le 13 octobre.

FTE est spécialisé dans les produits de commande d'embrayage, de frein et les pompes à huile pour transmission électrique et autres pièces pour boîtes de vitesses et systèmes de transmission. Valeo avait prévu de racheter la société au fonds Bain Capital pour une valeur d'entreprise de 819,3 millions d'euros, correspondant à un multiple d'Ebitda estimé de 8 fois pour l'année 2016.

  Bruxelles valide le rachat de FTE par Valeo, moyennant une cession © Fournis par Boursier

Nucléaire: «L'Iran n'a pas respecté l'esprit» de l'accord selon Trump .
Le président pourrait botter en touche et laisser le Congrès trancher, selon les médias américains ... © Stephanie Lecocq/AP/SIPA Donald Trump entouré de ses ministres Rex Tillerson et Jim Mattis, à Bruxelles le 25 mai 2017. Donald Trump a-t-il décidé sur l’Iran ? À quelques jours de sa décision – très attendue – sur la « certification » du respect par Téhéran des termes de l’accord sur le nucléaire, le président américain a donné un indice, jeudi, déclarant : « Ils n’ont pas respecté l’esprit de cet accord.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!