Finance Bernstein recommande Safran en 2018 et apprécie toujours Airbus

20:55  05 janvier  2018
20:55  05 janvier  2018 Source:   Boursier

Une compagnie aérienne chinoise passe une commande de 4,5 milliards d'euros à Airbus

  Une compagnie aérienne chinoise passe une commande de 4,5 milliards d'euros à Airbus Cinquante A320neo vont être commandés par China Aircraft Leasing Company à Airbus. Les livraisons interviendront en tranches à partir de 2023, a précisé le groupe européen dans un communiqué. Un beau cadeau du Nouvel An pour le carnet de commandes de l'avionneur européen. Le loueur d'avions China Aircraft Leasing Company (CALC) a annoncé, vendredi 29 décembre, avoir conclu un accord avec Airbus pour l'acquisition de 50 appareils moyen-courrier A320neo, d'une valeur de 5,42 milliards de dollars, soit 4,5 milliards d'euros, au prix catalogue.

Votre connexion mérite un carton jaune, merci de patienter 2 Foot - CM 2018 | 273 commentairesLa Suède pour l'Italie en barrage.

Le site Compta Online est en maintenance actuellement. Pas de panique, cela ne prendra pas beaucoup de temps, Nicolas s'occupe de tout ! En attendant, une petite vidéo pour patienter tranquillement www.compta-online.com S'informer, partager, évoluer Média communautaire 100

Le bureau d'études est positif sur l'aéronautique...

Dans le secteur aéronautique, Bernstein garde une préférence pour l'aviation civile par rapport à la défense pour l'année 2018. Son dossier européen préféré est Safran, même si Airbus le séduit également.

"Nous entrevoyons pour Safran une progression des résultats et des cash-flows d'ici 2021, grâce principalement à l'appui du marché de l'après-vente", explique le bureau d'études, qui ajoute que le dossier affiche une décote importante sur ses comparables, alors que ses perspectives de génération de cash-flow libre sont supérieures. En toile de fond, la demande aéronautique civile va continuer à porter l'activité. Les anciens réacteurs vont alimenter l'activité de pièces détachées, tandis que la montée en puissance du LEAP va permettre de commencer à générer de la trésorerie. L'intégration de Zodiac sera aussi un thème majeur, avec des synergies anticipées légèrement moins favorable que le scénario développé par le management de Safran, note Bernstein, qui s'attend à une amélioration lente mais progressive des performances de la future filiale. L'objectif de cours reste à 116 euros.

Nouveau record de livraisons pour Airbus qui a livré environ 718 avions en 2017

  Nouveau record de livraisons pour Airbus qui a livré environ 718 avions en 2017 Le directeur général délégué d'Airbus, Fabrice Brégier, a réussi le tour de force de battre à nouveau un record de livraisons en 2017. Airbus a remis environ 718 appareils aux compagnies aériennes l'an dernier.Airbus a livré environ 718 appareils en 2017, selon nos informations. Une autre source estime les livraisons entre 710 et 715. Comme l'avait révélé La Tribune, l'objectif interne s'élevait à 733 livraisons. Toutefois, les problèmes des moteurs livrés par Pratt & Whitney, qui équipent une partie de la flotte A320neo, ont freiné les ambitions secrètes du directeur général délégué d'Airbus.

Le site www.onewovision.com est en cours de maintenance. Nous vous invitons à revenir dans quelques minutes. Merci de votre compréhension.

Mexico : 2018 under the sign of uncertainty.

Même s'il n'est pas le premier choix, le dossier Airbus paraît également intéressant au bureau d'études, qui le valorise 107 euros par action. Le spécialiste pense que la poursuite d'une demande élevée pour les monocouloirs permettra de masquer des perspectives moins favorables pour les gammes A330 et A380. Les anticipations de génération de free cash-flow sont encore contrariées cette année, mais elles devraient s'améliorer à mesure que le rythme de livraison des A320neo progressera. 2018 sera néanmoins une année difficile, en particulier à cause de l'enquête en cours pour corruption visant le groupe, qui crée une incertitude majeure, mais aussi concernant l'A400M.

  Bernstein recommande Safran en 2018 et apprécie toujours Airbus © Fournis par Boursier

Airbus démarre les soldes... de contentieux .
L'industriel a pris connaissance d'une sentence arbitrale défavorable. Il négocie en parallèle une porte de sortie sur les Eurofighter autrichiens ...Le marathon judiciaire auquel s'attend Airbus avec les enquêtes en cours concernant les pots-de-vin présumés versés pour obtenir des contrats entre dans sa dernière ligne droite. En guise de "mise en bouche", l'industriel a fait le point au cours du weekend sur deux affaires pendantes.La première porte sur une sentence arbitrable de 104 millions d'euros dans le cadre d'un vieux contrat signé par Matra en 1992 pour la vente de missile à Taïwan.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!