Finance Apple va payer 38 milliards de dollars d'impôts sur ses bénéfices à l'étranger

16:10  19 janvier  2018
16:10  19 janvier  2018 Source:   challenges.fr

Affaire Weinstein : Rose McGowan contrainte de vendre sa maison pour payer les frais de justice

  Affaire Weinstein : Rose McGowan contrainte de vendre sa maison pour payer les frais de justice L’actrice Rose McGowan ne lâchera rien, pour que justice lui soit rendue face à Harvey Weinstein, elle va vendre sa maison pour faire face aux frais. © Voici Affaire Weinstein : Rose McGowan contrainte de vendre sa maison pour payer les frais de justice Elle est l’une des première à avoir dénoncé le harcèlement sexuel à Hollywood, un an avant que n’éclate l’affaire Weinstein. Rose McGowan est également l’une des premières à avoir fait des révélations sur le producteur, refusant le million de dollars qu’il lui proposait pour acheter son silence.

Première annonce, l'entreprise «prévoit de payer un + impôt de rapatriement+ d'environ 38 milliards de dollars comme exigé par les changements Auparavant, les bénéfices échappaient totalement à l ' impôt tant qu'ils restaient «parqués» à l ' étranger et se retrouvaient imposés à 35% s'ils étaient

La réforme fiscale adoptée en décembre offre aux entreprises américaines la possibilité de rapatrier les bénéfices réalisés à l ’ étranger .

Apple va payer 38 milliards de dollars sur ses bénéfices réalisés à l'étranger en raison de la réforme fiscale aux Etats-Unis et va utiliser son argent pour investir massivement dans les prochaines années aux Etats-Unis.

Apple © Fournis par www.challenges.fr Apple

"Apple est une +success story+ comme il n'en arrive qu'en Amérique. Notre soutien à l'économie américaine est une longue histoire et nous sommes fiers de (le) renforcer" encore, a déclaré le patron du groupe, Tim Cook, cité dans le communiqué du groupe, qui prévoit également la création d'un nouveau "campus". Première annonce, Apple "prévoit de payer un +impôt de rapatriement+ d'environ 38 milliards de dollars comme exigé par les changements récents" de la législation, dit le groupe basé en Californie (ouest).

Facebook France va déclarer ses revenus dans le pays

  Facebook France va déclarer ses revenus dans le pays Facebook l'avait annoncé fin 2017, et le confirme pour la France.Jusqu'ici, cette activité était déclarée en Irlande, "mais c'était une structure totalement légale, qui existe pour des centaines et des milliers d'entreprises. C'est un changement qu'on fait parce qu'on écoute la société", a-t-il poursuivi.

va payer 38 milliards de dollars d ' impôts sur ses bénéfices réalisés à l ' étranger , en raison de la à l 'économie américaine" à hauteur de plus de 350 milliards de dollars dans les cinq années qui Le géant des smartphones a également indiqué qu'il allait ouvrir un nouveau "campus" destiné

Apple va verser 38 milliards de dollars (31 milliards d ’euros) au fisc américain. Conformément à la réforme fiscale votée fin 2017 par le Congrès, la firme à la pomme va devoir payer un impôt exceptionnel sur sa trésorerie actuellement stockée à l ’ étranger .

La réforme, votée juste avant Noël, offre aux entreprises américaines la possibilité de pouvoir rapatrier les bénéfices réalisés à l'étranger à des taux variant entre 8% et 15,5%. Cette fenêtre est limitée dans le temps et s'applique même si les bénéfices taxés ne sont pas réellement rapatriés. Ce solde de tout compte est payable en plusieurs fois sur plusieurs années.

Auparavant, les bénéfices échappaient totalement à l'impôt tant qu'ils restaient "parqués" à l'étranger et se retrouvaient imposés à 35% s'ils étaient "rapatriés" aux Etats-Unis. Du coup, certaines grosses entreprises ont accumulé un "trésor de guerre" parfois gigantesque --celui d'Apple étant estimé à environ 250 milliards de dollars en liquidités-- qui attise les convoitises de beaucoup de pays.

Bitcoin : les choses à savoir avant d’investir dans l’immobilier

  Bitcoin : les choses à savoir avant d’investir dans l’immobilier Alors que certaines transactions immobilières commencent à se régler en bitcoins, des questions se posent sur l’usage de la crypto-monnaie. Comment gérer son instabilité, décrocher un prêt ou déclarer d’éventuelles plus-values ? Explications. © Parilov immobilier L’embrasement du bitcoin, monnaie virtuelle dont le cours s’est envolé ces derniers mois, a atteint le marché immobilier des États-Unis, en particulier en Floride, en permettant aux investisseurs étrangers d’esquiver le contrôle des changes dans leur pays et des sanctions économiques.

La réforme offre aux entreprises américaines la possibilité de pouvoir rapatrier les bénéfices réalisés à l ' étranger à des taux variant entre 8% et 15,5%, cette 23/02/18 La justice refuse d'interdire à Attac de pénétrer dans les magasins Apple 06/02/18 Apple : l'UE va examiner le projet d'acquisition de

va payer 38 milliards de dollars d ’ impôts sur ses bénéfices réalisés à l ’ étranger , en raison de la Avant la réforme, ces bénéfices échappaient totalement à l ’impôt tant qu’ils restaient «parqués» à Le géant des smartphones a également indiqué qu’il allait ouvrir un nouveau «campus» destiné

Un paiement de quelque 38 milliards de dollars "serait le plus important de ce type jamais effectué", affirme mercredi l'entreprise américaine, qui souligne être déjà le premier contribuable américain. D'autres entreprises ont fait ces derniers jours des annonces similaires, comme la banque Citigroup, qui a annoncé 22 milliards de dollars de charges exceptionnelles mardi.

L'annonce d'Apple, première capitalisation boursière mondiale à plus de 910 milliards de dollars, ne devrait pas avoir d'impact significatif sur sa santé financière. Le groupe avait publié début novembre un bénéfice net annuel de 48,3 milliards (+5,8%) et un chiffre d'affaires 229 milliards. Le titre était en hausse de 1,67% à 179 dollars mercredi vers 21H00 GMT à Wall Street.

Nouveau campus

Mercredi, le fabricant de l'iPhone a aussi assuré qu'il comptait investir directement plus de 30 milliards de dollars aux Etats-Unis dans les cinq ans (via ses fournisseurs et sous-traitants ou dans des "data centers") et "créer plus de 20.000 emplois". Ces embauches se feront notamment via la construction d'un nouveau "campus" destiné dans un premier temps à accueillir les services d'assistance technique aux clients du groupe. Son implantation géographique, qui ne devrait pas manquer de susciter les convoitises de villes et Etats américains, sera précisée cette année, dit encore Apple, qui emploie déjà directement 84.000 personnes aux Etats-Unis. Au total, Apple estime qu'il contribuera "directement à l'économie américaine" à hauteur de "plus de 350 milliards de dollars" dans les cinq années qui viennent.

Bitcoin et immobilier: les liaisons dangereuses

  Bitcoin et immobilier: les liaisons dangereuses Alors que certaines transactions immobilières commencent à se régler en bitcoins, des questions se posent sur l’usage de la crypto-monnaie. Comment gérer son instabilité, décrocher un prêt ou déclarer d’éventuelles plus-values ? Explications. L’embrasement du bitcoin, monnaie virtuelle dont le cours s’est envolé ces derniers mois, a atteint le marché immobilier des États-Unis, en particulier en Floride, en permettant aux investisseurs étrangers d’esquiver le contrôle des changes dans leur pays et des sanctions économiques.

Apple va payer 38 milliards de dollars sur ses bénéfices réalisés à l ' étranger en raison de la réforme fiscale américaine, et promet d'investir massivement dans les prochaines années aux Etats-Unis, ce que n'a pas manqué de saluer le président Trump.

Elle permet aux entreprises américaines de rapatrier les bénéfices réalisés à l ' étranger à un taux compris entre 8% et 15,5%, selon la nature des actifs. Apple a dévoilé qu'il paiera 38 milliards de dollars de taxes sur ses 252,3 milliards de dollars de liquidités détenues hors des États-Unis qu'il

"Nous ciblons nos investissements vers des domaines où nous pouvons avoir un impact direct sur l'emploi", assure M. Cook. Parallèlement aux questions fiscales américaines, Apple fait partie, comme d'autres géants technologiques, des multinationales dans le viseur des autorités européennes, qui les accusent notamment d'optimisation fiscale pour diminuer leurs impôts en Europe et cherchent à les imposer plus durement. Dans ce cadre, le gouvernement irlandais a annoncé début décembre avoir trouvé un accord avec Apple afin de commencer à collecter début 2018 les 13 milliards d'euros d'avantages fiscaux jugés indus par Bruxelles.

En novembre, Apple faisait partie des entreprises et personnalités nommées dans les "Paradise Papers", une série de documents, ayant fuité dans la presse, détaillant certaines pratiques "d'optimisation fiscale". Il était notamment précisé qu'Apple avait placé une partie de ses liquidités détenues en dehors des Etats-Unis à l'abri des impôts dans l'île de Jersey.


1,5 mois passé en moyenne sur les applis en 2017 .
App Annie, spécialisé dans l'étude et l'analyse du marché des applications pour smartphone, a publié le 25 janvier 2018 son dernier rapport pour l'année 2017 : celui sur le nombre d'applications téléchargées au quatrième trimestre 2017. Un trimestre marqué par la domination de Google du côté du nombre de téléchargement mais par celle d'Apple au niveau du chiffre d'affaires.App Annie, spécialisé dans l'étude et l'analyse du marché des applications pour smartphone, a publié le 25 janvier 2018 son dernier rapport pour l'année 2017 : celui sur le nombre d'applications téléchargées au quatrième trimestre 2017.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!