The page you are looking for is temporarily unavailable.
Please try again later

Finance Les Franciliens prêts à gagner moins pour réduire leur temps de trajet

02:20  13 mars  2018
02:20  13 mars  2018 Source:   lefigaro.fr

Les Français veulent interdire la voiture en centre-ville

  Les Français veulent interdire la voiture en centre-ville Les Français veulent interdire la voiture en centre-villeAlors que la justice allemande vient d’autoriser les villes à fermer leur centre aux voitures en cas de pollution, un sondage de l’Institut YouGov exclusif pour Challenges souligne que les Français seraient favorables à une mesure similaire dans notre pays. 48% des personnes interrogées sont en effet d'accord pour «interdire de l’usage de la voiture dans les centre-ville pour lutter contre la pollution » alors que 29% sont contre.

Les Franciliens prêts à gagner moins pour réduire leur temps de trajet https://t.co/Mk1xDVjhC9 via @Figaro_Economie.

Gagner moins pour galérer moins C'est en substance le résultat d'une enquête réalisée par RegionsJob qui dévoile que les trois quarts des sondés franciliens - contre 73% dans l'ensemble - accepteraient de réduire leur rémunération en même temps que leur temps de trajet quotidien

La moitié des actifs de la région parisienne passe plus d'une heure et demie dans les transports au quotidien. 76% d'entre eux sont prêts à baisser leur salaire pour travailler plus près de chez eux.

figarofr: 84% des actifs en région parisienne se disent prêts à postuler plus loin de chez eux contre davantage de flexibilité sur le télétravail © MARTIN BUREAU/AFP 84% des actifs en région parisienne se disent prêts à postuler plus loin de chez eux contre davantage de flexibilité sur le télétravail

Gagner moins pour galérer moins...C'est en substance le résultat d'une enquête réalisée par RegionsJob qui dévoile que les trois quarts des sondés franciliens - contre 73% dans l'ensemble - accepteraient de réduire leur rémunération en même temps que leur temps de trajet quotidien, pour un poste équivalent au leur! L'étude ne précise toutefois pas le montant de cette éventuelle perte de salaire.

Crédit immobilier : emprunter sur plus de 30 ans, c’est possible

  Crédit immobilier : emprunter sur plus de 30 ans, c’est possible INFOGRAPHIES - LCL vient de fortement baisser ses taux d’emprunt pour des prêts sur 30 ans. Une filiale du Crédit mutuel Arkéa propose des prêts sur 35 ans. Objectif ? Reconquérir les primo-accédants, cible très convoitée par les banques, dont la part a nettement reculé ces deux derniers mois. Bonne nouvelle pour les jeunes emprunteurs: après s’être recentrés ces trois dernières années sur les prêts à moins de 25 ans, les établissements financiers acceptent de proposer des prêts bien plus longs.

Une récente enquête avance que 3 franciliens sur 4 seraient prêts à sacrifier une partie de leur salaire, si cela leur évite d’avoir à subir 1h30 de année, 22% d’augmentation de la productivité, 2,5% de temps de travail en plus, 40 minutes de trajet en moins et, surtout, en moyenne 45 minutes de

Le temps perdu dans les transports est différent selon que l'on habite Paris et sa région ou la province : 52% des travailleurs franciliens passent en effet plus d'une heure et demie par jour dans les transports. Plus de télétravail ferait accepter des temps de trajets plus longs.

En effet, 52% des Franciliens passent plus d'une heure et demie par jour dans les transports. C'est 18% de plus que l'ensemble des actifs français. En Île-de-France, 58% des sondés utilisent le plus souvent le métro et le RER pour aller travailler.

Le contraste entre la région parisienne et la province est d'ailleurs sans appel: dans l'ensemble, 61% des sondés prennent leur voiture pour aller au travail, un chiffre qui tombe à 29% pour les Franciliens. Second chiffre qui va en ce sens: 35% des actifs qui travaillent en province mettent entre 15 et 30 minutes pour rejoindre leur bureau! Un chiffre qui fait rêver les Franciliens. L'étude révèle également ce chiffre étonnant concernant les trajets vélo, qui est plébiscité par seulement 4% des actifs de la région parisienne, alors qu'il atteint 19% dans les grandes villes en province.

Grèce-La zone euro valide de nouveaux prêts, étudie des allègements

  Grèce-La zone euro valide de nouveaux prêts, étudie des allègements Les créanciers de la zone euro accorderont de nouveaux prêts à la Grèce dans le courant du mois de mars et travaillent à des mesures d'allègement de la dette d'Athènes, a déclaré lundi le président de l'Eurogroupe, des initiatives destinées à conforter la reprise de l'économie grecque.Le programme de renflouement de 86 milliards d'euros dont bénéficie la Grèce, le troisième depuis 2010, arrive à terme en août et les créanciers internationaux du pays discutent des moyens d'assurer que sa croissance reste soutenue.

C’est le temps de trajet moyen domicile-travail, chaque jour, pour plus de la moitié (52%) des Franciliens , selon une étude publié ce lundi matin par RegionJobs. Ainsi 76% se disent prêts à réduire leurs revenus pour cela.

» LIRE AUSSI - Les Franciliens prêts à gagner moins pour réduire leur temps de trajet . Dans le même temps , la «progression des salaires reste contenue», relève Bruno Ducoudré, économiste à l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE).

Le trajet «vie perso-vie pro», essentiel pour choisir un poste

Le trajet «vie perso-vie pro» est un critère essentiel pour choisir un poste, à Paris comme dans n'importe quelle ville de province. C'est l'avis de 81% des demandeurs d'emploi français. Et pourtant, ces chiffres franciliens ne poussent pas les employeurs à être plus flexibles, que ce soit pour assouplir les horaires de travail (19% des salariés franciliens contre 18% en moyenne pour l'ensemble du pays) ou bien une aide financière pour acquérir un vélo ou une trottinette (seulement 5% à Paris et 10% en France).

En termes d'aménagement de travail, 84% des actifs en région parisienne se disent prêts à postuler plus loin de chez eux contre davantage de flexibilité sur le télétravail. Plus que jamais, l'équilibre vie pro et vie perso des Français passe par leur temps dans les transports.

Impôts : comprendre le mécanisme du quotient familial .
Le quotient familial a pour objectif de réduire l’impôt des foyers qui ont des personnes à charge, notamment des enfants. Son effet est de surcroît plafonné. Le quotient familial est récemment revenu dans le débat fiscal, à la faveur d’un article de L’Opinion qui évoquait la préparation d’un rapport suggérant de supprimer ce mécanisme et de redistribuer les gains sous forme d’allocations aux plus modestes. Si ce rapport semble pour l’heure mis de côté, les réactions à l’article de L’Opinion ont toutefois mis en lumière le caractère nébuleux du quotient familial pour de nombreux contribuables.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/finance/-81339-les-franciliens-prets-a-gagner-moins-pour-reduire-leur-temps-de-trajet/

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!