Entreprise Fiscalité, éducation : Philippe déroule le tapis rouge à la finance post-Brexit

07:00  12 juillet  2018
07:00  12 juillet  2018 Source:   latribune.fr

Brexit : la place de Paris se dit « en pole position » pour les transferts

  Brexit : la place de Paris se dit « en pole position » pour les transferts Bruno Le Maire a salué les efforts de Paris Europlace, l'association de promotion de la place financière, pour attirer les relocalisations liées au Brexit. Les transferts et créations de postes dans la capitale en lien avec la sortie du Royaume-Uni de l'UE devraient représenter 3.500 emplois dans la finance et grimper à 20.000 si l'on compte l'impact indirect.« Oui, Paris sera demain la première place financière d'Europe » a martelé Bruno Le Maire, le ministre de l'Economie et des Finances, devant un parterre d'une centaine de hauts dirigeants de la banque, l'assurance ou la gestion d'actifs, réunis ce mercredi aux Rencontres financières internationales annuelles de Paris Europlace, aux portes de la ca

Urgent. Brexit : le ministre britannique des Affaires étrangères Boris Johnson démissionne. France/Macron devant le Congrès: Philippe présentera «dans les prochaines semaines» un plan de «baisse de nos dépenses La chute d'ABVL. Mais ce n'est pas la seule ombre sur la finance lettone.

Dimanche soir, Emmanuel Macron a corrigé l’agenda de réformes qu’avait pourtant solennellement déroulé son Premier Dans le discours prononcé samedi à la convention d’En marche, Edouard Philippe ne l’avait pas laissé entrevoir. Un « tapis bleu blanc rouge » à la finance internationale.

Flat-tax sur le "carried interest" des fonds, école européenne en 2019 : le Premier ministre a dévoilé de nouvelles mesures pour séduire les milieux financiers qui s'interrogent sur leurs plans après la sortie du Royaume-Uni de l'UE, lors d'un dîner organisé au Quai d'Orsay avec le gratin du secteur.

"Londres est une énigme, Paris est une explication". C'est en citant une formule de l'écrivain britannique G.K. Chesterton, en anglais dans le texte, que le Premier ministre a résumé son plaidoyer, devant plus de 200 acteurs issus du gratin de la finance. Lors d'un dîner au Quai d'Orsay organisé par Paris Europlace, l'association en charge de la promotion de la place financière de Paris, Edouard Philippe a annoncé ce mercredi soir de nouvelles mesures pour attirer en France les institutions financières qui s'interrogent sur leur accès au marché unique après la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne prévue en mars 2019.

Brexit : "un coup porté aux services financiers" de la City

  Brexit : Le secteur financier de Londres s'inquiète du régime d'équivalence amélioré envisagé par le gouvernement de Theresa May pour les services financiers après la sortie de l'Union européenne.« Un véritable coup pour le secteur des services financiers » : les projets de Theresa May d'un « nouvel arrangement » ont été très fraîchement accueillis à la City, le cœur historique de la finance londonienne.

Philippe Murer était l'invité de RT France. Invité à réagir sur l'avancée des négociations sur le Brexit , l'économiste des Patriotes a confié qu'il avait «peur pour la France» si aucun accord n'était signé avec Coupe du monde : Vladimir Poutine et Gianni Infantino font des tirs au but sur la place Rouge .

VIDÉO - La place financière de Paris veut dérouler le tapis rouge à La City, Brexit ou non. Les places de Francfort, Dublin et Luxembourg ont aussi des atouts à jouer.

  Fiscalité, éducation : Philippe déroule le tapis rouge à la finance post-Brexit © Fournis par La Tribune

« Cette offre est audacieuse et directe : nous voulons offrir aux investisseurs mondiaux, aux institutions financières, de nouvelles opportunités et un environnement solide et stable pour investir, relocaliser, développer leur activité en France et en Europe. Nous voulons que vous vous sentiez tous les bienvenus, chaleureusement les bienvenus, en France » a déclaré Edouard Philippe dans un discours en partie dans la langue de Shakespeare.

Du côté de la fiscalité, le Premier ministre a notamment annoncé que la "flat-tax" (prélèvement forfaitaire unique) à 30% s'appliquerait au "carried interest" (système d'intéressement des gestionnaires de fonds de capital-investissement aux résultats) perçu hors de France serait traité en France comme un revenu du capital et non plus du travail, réduisant ainsi l'imposition des impatriés : la mesure sera  incluse dans le projet de loi de finances à l'automne. D'autres, comme la suppression de la tranche marginale de la taxe sur les salaires et celle de l'extension prévue de la taxe sur les transactions financières aux opérations infra-quotidiennes figureront aussi dans le projet de loi de finances 2018.

Un ex-trader français de Barclays condamné pour fraude sur l'Euribor

  Un ex-trader français de Barclays condamné pour fraude sur l'Euribor Philippe Moryoussef a été reconnu coupable de complot en vue d'organiser une fraude sur le taux interbancaire Euribor. Un scandale de manipulation pour lesquelles de grandes banques ont été condamnées à des milliards d'amendes.Près de dix ans après les faits, et six ans après l'ouverture d'une enquête par le Serious Fraud Office (SFO), l'agence de lutte contre la corruption et les infractions financières les plus graves, un ancien trader star de la Barclays, le Français Philippe Moryoussef, a été reconnu coupable de complot en vue d'organiser une fraude par la justice britannique dans l'affaire des manipulations du taux d'intérêt interbancaire Euribor.

En plein Brexit , "la France ne cherche pas à réguler la finance mais à maintenir la compétitivité de L'objectif de Macron est de dérouler le tapis rouge à la finance , en tentant d'exporter le modèle Fiscalité . Femmes de ménage, nounous, profs particuliers premiers sacrifiés du prélèvement à la

En pleine tourmente, la Première ministre britannique déroule le tapis rouge à Donald Trump dans l’espoir d’avancer sur un accord de libre-échange. Theresa May, obligée d’être obligeante.

La dispense temporaire d'affiliation à l'assurance vieillesse pour les salariés impatriés (quelle que soit leur nationalité, dès lors qu'ils justifient d'une couverture minimale par ailleurs), pour trois ans (renouvelable une fois), fera l'objet d'un amendement dans le projet de loi Pacte de Bruno Le Maire.

La France n'est plus un  « épouvantail »

Le Premier ministre a également indiqué que la France souhaite permettre l'amortissement des goodwills (survaleurs) comme c'est le cas en Allemagne, sujet qui doit être traité dans le cadre de la directive européenne ACCIS.

Edouard Philippe a rappelé que le gouvernement a mis en place un guichet unique, baptisé "Tax 4 business" afin de faciliter les démarches des acteurs internationaux qui souhaiteraient s'implanter en France et les informer sur le régime fiscal des "impatriés".

« En un an, nous sommes parvenus à faire revenir en France des investisseurs étrangers. À inverser une tendance, qui avait presque fait de notre pays un « épouvantail » à investisseurs. Désormais, la France attire. Les investisseurs reviennent » s'est félicité le Premier ministre.

Emettre un green bond, c’est « faire quelque chose de bien pour la planète »

  Emettre un green bond, c’est « faire quelque chose de bien pour la planète » Responsable de l’activité d’obligations vertes chez Bank of America Merrill Lynch, le leader mondial en la matière, Suzanne Buchta est convaincue que de plus en plus de secteurs industriels et d’États vont eux aussi se lancer dans ce nouveau type de financement de projets à l’impact environnemental positif. De passage en France, elle nous livre ses réflexions sur l’évolution de ce marché naissant mais en forte croissance, malgré un contexte politique et de marchés plus difficile. Si la France est pionnière en matière de finance verte, c'est Bank of America Merrill Lynch qui a pris le leadership du côté des banques, les françaises Crédit Agricole et BNP Paribas étant toutefo

Oui, le Brexit aura des conséquences. On ne peut pas être à la fois dedans et dehors. » Mais le ministre de l’économie et des finances ne s’en est pas tenu à ces mises au point. Idées. Planète. Éducation . Disparitions.

Donald Trump et sa femme Mélania à la sortie de l'Air Force One à Orly. Coupe du monde : Vladimir Poutine et Gianni Infantino font des tirs au but sur la place Rouge .

Ecole européenne à Courbevoie

En matière d'éducation, un des sujets de préoccupation des financiers susceptibles d'être relocalisés en famille de Londres à Paris, Edouard Philippe a annoncé l'ouverture d'une école européenne près de La Défense.

« Avec le soutien de la mairie de Courbevoie, avec celui du Conseil départemental des Hauts-de-Seine et celui de la région Île-de-France, nous allons créer une école européenne. Le dossier d'agrément a été déposé cette semaine. Cette école, qui ouvrira ses portes en septembre 2019, accueillera des élèves de la maternelle à la terminale. Elle préparera notamment au Baccalauréat européen » a-t-il précisé.

Cette école publique accueillera de 300 à 400 élèves et dispensera l'enseignement dans la langue maternelle de l'élève sans être tenue par la limite d'au moins 50% d'enseignement en langue française. Elle s'adressera « d'abord aux enfants des personnels » de l'Autorité bancaire européenne (ABE) qui doit déménager de Londres à Paris d'ici à mars prochain, mais sera ouverte aux enfants franciliens aussi.

Edouard Philippe a également indiqué que dès la rentrée 2018, plus de 1.000 nouvelles places seront ouvertes dans les lycées internationaux et les sections internationales.

L'évolution du Bitcoin et des ICO surveillée de près par le Conseil de stabilité financière .
En amont du G20 Finances du week-end prochain, le FSB publie ce lundi son cadre de surveillance des cryptomonnaies et des levées de fonds en jetons numériques afin d'identifier les risques potentiels pour la stabilité financière mondiale et les canaux de contagion aux autres acteurs. A la veille du G20 Finances, qui se tient samedi 21 et dimanche 22 juillet à Buenos Aires, le Bitcoin, les crypto-monnaies ou crypto-actifs reviennent à l'ordre du jour des grands financiers de la planète.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!