Entreprise Un ex-trader français de Barclays condamné pour fraude sur l'Euribor

19:30  12 juillet  2018
19:30  12 juillet  2018 Source:   latribune.fr

Affaire Euribor : 5 et 8 ans de prison pour deux ex-traders français

  Affaire Euribor : 5 et 8 ans de prison pour deux ex-traders français Un tribunal londonien a condamné un ex-trader de la Barclays, Philippe Moryoussef, et un de Deutsche Bank, Christian Bittar, pour avoir tenté de manipuler le taux interbancaire Euribor dans les années 2005-2009. Réfugié en France, Philippe Moryoussef va saisir la Cour européenne des droits de l'homme selon son avocat.La sentence est tombée jeudi, une semaine après la condamnation : la justice britannique a infligé de lourdes peines de prison à deux ex-traders français, reconnus coupables de fraude dans l'affaire des manipulations du taux d'intérêt interbancaire Euribor, des faits remontant à la période 2005-2009.

L' ex - trader français de Goldman Sachs, «Fabulous Fab» se résout à payer son amende. Retour sur un été d'actualité économique. Fabrice Tourre jugé coupable de fraude à Wall Street.

L'autorité de conduite financière britannique (Financial Conduct Authority, FCA) a condamné , vendredi 23 mai, la banque Barclays à 26 millions de livres (32 millions d'euros) d'amende >> Lire (édition abonnés) : Scandale de l ' Euribor : la Société générale et le Crédit agricole à leur tour impliqués.

Philippe Moryoussef a été reconnu coupable de complot en vue d'organiser une fraude sur le taux interbancaire Euribor. Un scandale de manipulation pour lesquelles de grandes banques ont été condamnées à des milliards d'amendes.

Près de dix ans après les faits, et six ans après l'ouverture d'une enquête par le Serious Fraud Office (SFO), l'agence de lutte contre la corruption et les infractions financières les plus graves, un ancien trader star de la Barclays, le Français Philippe Moryoussef, a été reconnu coupable de complot en vue d'organiser une fraude par la justice britannique dans l'affaire des manipulations du taux d'intérêt interbancaire Euribor. Sa condamnation, tout comme celle de l'ex-trader de Deutsche Bank, Christian Bittar, qui a plaidé coupable en mars dernier, sera rendue publique la semaine prochaine, selon l'agence Bloomberg.

Baisse historique de la fraude au paiement électronique

  Baisse historique de la fraude au paiement électronique Le montant des fraudes sur les moyens de paiement a diminué de 6,8% en 2017 à 754 millions d'euros, y compris en ligne, selon l’observatoire de la sécurité des moyens de paiement de la Banque de France. Les politiques et mécanismes d'authentification de plus en plus performants soutiennent cette progression. Seule exception: le chèque, dont le montant et le taux de fraude ont augmenté. Encore une bonne nouvelle pour la sécurité des moyens de paiement émis en France, dans la continuité de 2016 : la fraude poursuit sa tendance à la baisse.

Onze ex - traders comparaissent devant la justice britannique ce lundi 11 janvier. Ils sont soupçonnés d'avoir manipulé un taux interbancaire, l ' euribor . Les prévenus travaillaient pour Barclays ou encore Deutsche Bank et même la Société Générale en France.

Quatre ex -banquiers de Barclays ont été condamnés jeudi à des peines de prison pour avoir manipulé le Libor. Décembre 2013 : l’Union européenne condamne huit banques à 1,7 milliard d’euros d’amende pour s’être entendues sur la manipulation des taux Libor et Euribor .

En revanche, le tribunal de Southwark Crown à Londres a innocenté un cadre de la Deutsche Bank, Achim Kraemer, toujours en poste. Après huit jours de délibération, le jury n'est pas parvenu à émettre un verdict sur les trois autres accusés, d'ex-traders de Barclays, Colin Bermingham, Carlo Palombo, et Sisse Bohart. Les faits qui leur sont reprochés remonte à la période allant de janvier 2005 à décembre 2009. L'accusation estime qu'ils ont organisé cette fraude pour augmenter leur bonus.

Philippe Moryoussef, ex-trader star de la Barclays, à Londres en janvier 2016. Il ne s'est pas présenté au procès et est désormais réfugié en France selon son avocat. © Fournis par La Tribune Philippe Moryoussef, ex-trader star de la Barclays, à Londres en janvier 2016. Il ne s'est pas présenté au procès et est désormais réfugié en France selon son avocat.

Des milliards d'amendes

Philippe Moryoussef n'était pas présent à son procès et s'était réfugié en France, a expliqué son avocat, qui envisage de faire appel devant la Cour européenne des droits de l'homme, selon City AM.

Opel: une enquête ouverte par la justice allemande sur ses diesels

  Opel: une enquête ouverte par la justice allemande sur ses diesels D'après le ministère allemand des Transports, une enquête a été ouverte pour trois modèles diesel siglés Opel. Près de 60.000 modèles seraient concernés par un défaut "inexpliqué" des systèmes de gestion des gaz d'échappement.Le constructeur automobile Opel, filiale de PSA, est visé par une enquête des autorités allemandes dans le cadre du scandale des moteurs diesel truqués, a annoncé samedi le ministère allemand des Transports.

Amériques. Français faci Avec notre correspondante à Londres, Muriel Delcroix. C’est la plus grosse affaire de fraude qu’ait jamais connue la Grande-Bretagne. Le juge londonien, qui l’a condamné à sept ans de prison, a déclaré à l’ ex - trader d’origine ghanéenne qu’il avait tout d’un

Lire aussi : L' ex -ambassadeur Boris Boillon, arrêté en 2013 avec 350 000 euros en liquide, bientôt jugé. Outre le «blanchiment de fraude fiscale», il a également condamné l'ancien diplomate pour Coupe du monde : Vladimir Poutine et Gianni Infantino font des tirs au but sur la place Rouge.

"À ce stade, Philippe Moryoussef réserve ses explications et sa défense aux tribunaux français qui sont bien au fait de sa situation judiciaire", a-t-il fait savoir dans une déclaration, dénonçant un procès "en violation des standards de procédures internationaux"

Dans cette affaire, le SFO avait demandé l'extradition de quatre ex-traders de Deutsche Bank et d'un ex-market maker de la Société Générale, mais la justice allemande et la française l'ont débouté.

Plusieurs banques ont été lourdement condamnées, notamment par la Commission européenne, dans ce scandale de manipulation de ce taux, qui sert de référence pour le calcul des produits dérivés des taux d'intérêt (swaps, options), utilisés par les entreprises pour se protéger des variations de taux ou pour spéculer. Des manipulations similaires ont eu lieu sur le Libor, le taux de référence du marché monétaire des devises. Ce scandale a également donné lieu à de lourdes condamnations ou amendes, Bank of America, Citigroup, JP Morgan, HSBC, UBS et plus récemment la Société Générale. Deutsche Bank avait écopé de la plus lourde amende, 2,5 milliards de dollars, pour son implication dans l'affaire Libor.

Découvert bancaire : près d'un Français sur 4 dans le rouge une fois par mois .
Si la tendance est à l'amélioration, nombreux sont les Français à se retrouver en difficulté financière en fin de mois. Ils sont 60% à dépasser leur limite autorisée de découvert au moins une fois par an, 24% une fois par mois. Une situation coûteuse, surtout pour les clients en situation de fragilité bancaire. Bonne nouvelle pour les ménages français : ils sont de moins en moins nombreux à dépasser leur découvert autorisé, une tendance qui semble se confirmer sur plusieurs années. Pourtant, rares sont les personnes qui peuvent se targuer de n'avoir jamais connu cette situation coûteuse.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!