Entreprise Après avoir rebondi, le bitcoin décroche à nouveau

19:45  08 août  2018
19:45  08 août  2018 Source:   latribune.fr

EDF : une scission en vue, mais laquelle ?

  EDF : une scission en vue, mais laquelle ? Evoquée par le PDG de l’opérateur historique lors d’une conférence téléphonique ce 31 juillet, l’hypothèse d’une scission entre les activités du groupe semble faire son chemin. Mais de nombreuses questions demeurent en suspens. Suite à une conférence téléphonique avec des analystes financiers, le cours de Bourse de EDF s'appréciait ce 31 juillet à 15h de 3,34%, à 12,82 euros.

Le bitcoin décroche à nouveau . Hyundai Heavy Industries chute de 30% en Bourse. Après une brève chute mardi, le bitcoin a de nouveau connu un décrochage vendredi matin, vers les 13.000 dollars, alors qu'il en valait plus de 19.000 lundi.

10 CHOSES QUI PROUVENT QUE LE BITCOIN EST VOUÉ À L’ÉCHEC | Lama Faché - Продолжительность: 10:34 Lama Faché 139 200 просмотров. J' AI REÇU MA MACHINE DE BITCOIN ! feat.

En un peu plus de deux semaines, le bitcoin a perdu près de 23% de sa valeur, effaçant un rebond entamé mi-juillet. La principale crypto-monnaie avait en effet rebondi de 30%, dépassant même les 8.400 dollars dans la journée du 25 juillet.

La chute est sévère pour le bitcoin. La crypto-monnaie a vu sa valeur dégringoler de 8%, ce mercredi 8 août, après le report de la décision de la SEC (Securities and Exchange Commission), gendarme des marchés financiers, sur la validation du tant attendu ETF Bitcoin (Exchange Traded Fund) au 30 septembre prochain. La création de ce fonds indiciel sur le bitcoin permettrait de faciliter la tâche des investisseurs institutionnels qui s'intéressent à la crypto-monnaie et souhaiteraient en acheter.

Brexit : la Banque d'Angleterre relève ses taux mais reste prudente

  Brexit : la Banque d'Angleterre relève ses taux mais reste prudente La banque centrale britannique a remonté de 0,5% à 0,75% son taux directeur. Elle considère le Brexit comme "le principal défi" pouvant "significativement influencer" les perspectives de l'économie du Royaume-Uni.A l'unanimité. L'ensemble des neuf membres du comité de politique monétaire de la Bank of England (BoE) a décidé de relever d'un quart de point principal taux directeur, de 0,5% à 0,75%. C'est la deuxième hausse, après celle de novembre dernier, depuis la crise financière de 2008 qui a conduit les grandes banques centrales à adopter une politique monétaire accommodante.

De fait, nombre de fonds d’investissement, en quête de rendement, ont bénéficié de ces nouveaux instruments financiers pour parier sur la hausse (ou la baisse) du cours. Encore inconnu du grand public il y a deux ou trois ans, le bitcoin a également attiré beaucoup de particuliers ces derniers

Les nouveaux arrivants dépensent leur argent en Bitcoin , espérant que sa valeur continuera d’augmenter. Mais les raisons pour lesquelles le Bitcoin n’ aura aucun succès sur le long-terme sont plus profondes que cela.

Selon les observateurs, le choix de la SEC était en partie décisif pour la remontée du bitcoin. Vers 10h30 GMT (12h30 à Paris), un bitcoin valait 6.481,84 dollars contre 6.877,76 dollars mardi, vers 21h00 GMT.

« La Commission prolonge le délai de 45 jours. Le Conseil estime qu'il convient de prévoir un délai plus long pour agir sur le changement de règle proposé afin qu'il ait suffisamment de temps pour examiner la demande » a déclaré la SEC dans un communiqué.

Il y a trois à quatre semaines pourtant, le bitcoin avait rebondi (+30% environ depuis le début du mois de juillet) après des rumeurs d'intérêt du plus grand gérant d'actifs au monde, BlackRock. Selon Financial News, l'asset manager new-yorkais aux 6.300 milliards de dollars d'actifs sous gestion aurait créé une équipe chargée de travailler sur les crypto-monnaies et la technologie Blockchain. De quoi réjouir les banques et institutions financières, qui avaient alors investi directement dans les startups de l'univers de la Blockchain.

Ce qui gênait l'Etat pour vendre sa participation dans Air France-KLM à AccorHotels

  Ce qui gênait l'Etat pour vendre sa participation dans Air France-KLM à AccorHotels Outre sa volonté de trouver au préalable un nouveau patron à Air France-KLM, l'Etat était réticent à vendre sa participation dans le cadre d'un accord de gré à gré alors que le cours de Bourse du groupe aérien est au plus bas. D'autant plus que les synergies industrielles avec Accor ne lui apparaissaient pas évidentes pour le groupe aérien. L'immobilisme de l'Etat lié à l'affaire Benalla n'a pas arrangé les choses.AccorHotels a renoncé fin juillet à son projet de racheter la participation que détient l'État dans Air France-KLM (14,3%) au motif, a-t-on dit à La Tribune dans le camp du groupe hôtelier, que l'État, ne lui avait pas montré, avant la publication de ses résultats semestriels le 26 juillet, sa

La monnaie virtuelle a franchi ce seuil vers 10 heures et atteignait 15 476,10 dollars vers 14 heures 45, après avoir établi un nouveau record historique un peu plus tôt à 15 969,99 dollars, selon des données compilées par l’agence Bloomberg. Le bitcoin n’en finit plus d’atteindre des sommets, en

La plus populaire d'entre elles, le bitcoin avait culminé à près de 20.000 dollars fin 2017 après avoir commencé l'année autour de 1.000 dollars. Conseil pour les "zinvestisseurs" : le "monnaiedesinge"est une nouvelle cryptomonnaie qui a plein d'avenir.

Plusieurs autres victimes de la décision de la SEC

Ce retard est un nouveau coup dur pour le marché des actifs numériques, qui espérait une décision favorable avant la mi-août. L'ethereum et le ripple, les cryptomonnaies aux capitalisations les plus importantes juste après le bitcoin, ont d'ailleurs enregistré des pertes similaires.

Vers 10h30 GMT (12h30 à Paris) mercredi 8 août, un bitcoin valait 6.481,84 dollars, alors qu'il était à 6.877,76 dollars mardi, vers 21h00 GMT. © Fournis par La Tribune Vers 10h30 GMT (12h30 à Paris) mercredi 8 août, un bitcoin valait 6.481,84 dollars, alors qu'il était à 6.877,76 dollars mardi, vers 21h00 GMT.

Cette nouvelle baisse « observée sur le bitcoin continue de souligner l'extrême sensibilité de la cryptomonnaie aux développements d'un ETF » a expliqué Lukman Otunuga, analyste pour FXTM à l'AFP.

Dans le détail, l'ethereum a rechuté de 10% sur la journée, à 315 dollars. Sur une semaine, le repli est de plus de 12%. Le XRP est aussi mal en point, en retombant de 15% à 0,35 dollar sur 24 heures. Sur sept jours, il perd pas moins de 21%. D'autres crypto-monnaies ont fait les frais du report de décision de la SEC, comme le Stellar qui s'effondre de 9% sur la journée et de 21% sur une semaine. Ou encore, le Cardano, le Litecoin et le IOTA qui perdent de 10% à 13% sur la journée.

HSBC peine à convaincre malgré des résultats en légère hausse

  HSBC peine à convaincre malgré des résultats en légère hausse HSBC a publié ce lundi 6 août ses résultats pour le premier semestre. Le bénéfice net est ressorti en légère hausse, pénalisé par d’importants investissements et une amende de 765 millions de dollars pour régler un litige aux États-Unis. Les efforts pourraient commencer à porter leurs fruits pour HSBC. Le groupe basé à Londres, mais actif à travers le monde, a publié un profit net part du groupe de plus de 7,2 milliards de dollars au premier semestre, en progression d'environ 2,5% par rapport aux six premiers mois de l'année 2017, pour un produit net bancaire de 27,3 milliards de dollars (+4%).

« Cédric, j’ ai l’impression de travailler dur chaque jour et voilà comment le bitcoin réagit, il ne fait que baisser depuis des semaines. C’est vraiment trop pesant, je pense revendre dès qu’il aura rebondi .

La plus célèbre des crypto-monnaies a violemment décroché quelques heures avant les fêtes Ces dernières semaines ont apporté presque autant de bonnes nouvelles que de mauvaises pour le Rebecca O’Keeffe, d’Interactive Investor, attend pour sa part de voir si le bitcoin rebondit ou si, au

Tergiversations de la SEC

L'autorité de marché a décidé de redoubler de prudence concernant sa décision sur le fonds indiciel sur le bitcoin, alors que ce choix est attendu de pied ferme. Il pourrait en effet soutenir encore les prix et aider à la démocratisation des devises digitales. Les pro crypto-monnaies vont devoir toutefois se montrer patients, car la SEC a encore la possibilité de reporter par deux fois sa décision, à fin décembre puis à fin février.

Le 26 juillet dernier, elle avait déjà exprimé un refus concernant la demande de création d'un ETF, à l'initiative des célèbres frères Cameron et Tyler Winklevoss, premiers milliardaires en bitcoins. Cette décision avait alors provoqué le retournement de tendance de la crypto-monnaie.

Bayer replonge en Bourse, le dicamba de Monsanto visé par des agriculteurs américains .
Après la condamnation vendredi de Monsanto en Californie, et la chute en Bourse de lundi, l'action du groupe allemand d'agrochimie cède à nouveau ce jeudi à Francfort quelque 5,73%, de loin la plus forte baisse de l'indice DAX. Cette rechute pourrait avoir pour origine un article de l'hebdomadaire allemand "WirtschaftsWoche" évoquant de nouvelles procédures judiciaires contre le groupe aux Etats-Unis. Le laboratoire Bayer, qui a déboursé 63 milliards de dollars pour s'emparer de Monsanto, géant mondial de l'agrochimie notamment des produits à base de glyphosate comme le Roundup, avait décidé de faire disparaître la marque, espérant mettre

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!