Entreprise Londres donne des gages à Toyota qui maintient donc son investissement

15:10  17 juillet  2017
15:10  17 juillet  2017 Source:   La Tribune

Brexit : la finance répond "Yes, but" à Edouard Philippe

  Brexit : la finance répond Les banquiers sont intéressés par les mesures annoncées par le Premier ministre, venu leur vanter l’attractivité de Paris au forum Europlace. Ils demeurent toutefois prudents dans leurs projets de relocalisation d’emplois de Londres sur le continent.« L'attractivité ne se décrète pas, elle se démontre » a reconnu le Premier ministre, qui a voulu convaincre la communauté financière que « l'attractivité dépasse les questions de coût, du travail notamment, et de fiscalité, même si ce sont des sujets auxquels il faut apporter des solutions.

Communiqué supprimé de l'Espace Datapresse. Russenko présente son cycle cinéma 'La famille' (janv 2013

Etats-Unis : Obama donne " une seconde chance" à 46 condamnés SORTIS

Toyota a pris la décision d'investir plus de 240 millions de livres (274 millions d'euros) dans son usine anglaise après avoir obtenu du gouvernement la confirmation par écrit qu'il continuerait de bénéficier de conditions favorables après le Brexit, ont rapporté deux sources à Reuters.

Un courrier dont le contenu reste secret

Le 16 mars, le constructeur japonais avait annoncé qu'il installerait sa nouvelle plate-forme dans son usine de Burnaston. Une source proche du dossier a indiqué que Toyota avait retardé l'annonce initialement attendue fin 2016 en raison d'un certain nombre de facteurs dont la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

Air France : les hôtesses et les stewards disent enfin "oui" à un nouvel accord collectif

  Air France : les hôtesses et les stewards disent enfin Après l'UNAC, l'UNSA va signer ce mercredi un nouvel accord collectif d'une durée de 5 ans avec la direction. Ces deux syndicats étant majoritaires à eux deux, cet accord sera valable. L'accord porte aussi sur le périmètre de la nouvelle compagnie à coûts réduits prévue par la direction.Projet Boost

Lucie et son école.

Le ministère des Entreprises, de l'Energie et de la Stratégie industrielle a confirmé l'existence d'un courrier mais s'est refusé à le publier.

Le Brexit avait mis en suspens un investissement programmé par Toyota dans son usine britannique de 270 millions d'euros. © Fournis par La Tribune Le Brexit avait mis en suspens un investissement programmé par Toyota dans son usine britannique de 270 millions d'euros.

Demande d'accès sans entraves au marché européen

La lettre est similaire à celle reçue par Nissan l'année dernière, lorsque ce dernier a décidé d'assembler deux nouveaux modèles dans son usine du nord de l'Angleterre, a indiqué la source.

"On y trouve les mêmes termes chaleureux que ceux adressés à Nissan pour ses véhicules électriques, son engagement en faveur de la formation et sa contribution à la compétitivité de l'industrie automobile britannique, a-t-elle dit.

Energies vertes : Engie va investir un milliard d’euros en Chine

  Energies vertes : Engie va investir un milliard d’euros en Chine Sa directrice générale a annoncé ce 12 juillet à Pékin son projet d’investir dans le solaire, le biogaz et les bornes de recharges pour véhicules électrique. Engie recherche pour cela un partenaire local.A Pékin ce 12 juillet, la directrice générale d'Engie, Isabelle Kocher, a annoncé que son groupe allait investir un milliard d'euros sur le territoire chinois au cours des prochaines années dans le secteur des énergies vertes. En ligne de mire : le solaire, le biogaz, les réseaux urbains de chaleur et de froid, ainsi que les stations de recharge pour voitures électriques, un secteur dans lequel elle a présenté son groupe comme le leader mondial, avec 50.000 sites déjà installés.

Liseuse documents eyrolles. Chapitre 1 : À la recherche d'un nouvel équilibre - Donner du temps au temps.

Votre ordinateur provoque une activité anormale sur le serveur et nous sommes dans l'obligation de vous refuser la connexion pour préserver notre bande-passante. Peut-être avez-vous installé un logiciel comme l'antivirus AVP dont la nouvelle version scanne sauvagement le site pendant que vous le

Un porte-parole de Toyota s'est refusé à dire si le constructeur avait reçu un tel courrier. Il a évoqué le communiqué du groupe en date du 16 mars qui indiquait que le gouvernement britannique apporterait une contribution financière pour la formation et la recherche et développement. Toyota précisait également qu'"un accès permanent au marché européen sans barrières douanières serait vital pour un futur succès".

Quelle pérennité pour les usines automobiles britanniques?

En mars, Londres avait dit qu'il soutiendrait l'investissement de Toyota en consacrant 21,3 millions de livres (24,3 millions d'euros) à la formation, à la recherche et développement et à l'innovation.

Toyota produit environ 10% des 1,7 million de voitures assemblées chaque année en Grande-Bretagne.

De nombreux grands constructeurs automobiles s'inquiètent de la viabilité à long terme de leurs usines en Grande-Bretagne et se servent de leurs prochaines décisions d'investissement pour pousser le gouvernement britannique à s'engager à maintenir un libre-échange après le Brexit, qui devrait avoir lieu en mars 2019.

Brexit : Citigroup déménagera (en partie) à Francfort .
Comme Morgan Stanley, la banque américaine a choisi l'Allemagne pour implanter son futur pôle européen en prévision de la sortie du Royaume-Uni de l'UE. Le patron de la filiale l'a annoncé par mail à tous les salariés.« Si, à l'issue des négociations du Brexit, le Royaume-Uni perd l'accès au marché unique de l'UE, certains ajustements à notre modèle d'affaires seront nécessaires » prévient-il.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/finance/entreprise/-53779-londres-donne-des-gages-a-toyota-qui-maintient-donc-son-investissement/

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!