Entreprise Les Philippines envisagent d'attaquer Sanofi en justice

12:20  07 décembre  2017
12:20  07 décembre  2017 Source:   La Tribune

Essais cliniques: les labos sont-ils assez transparents ?

  Essais cliniques: les labos sont-ils assez transparents ? L'organisation Bioethics international a classé une dizaine de laboratoire ayant lancé un médicament récemment aux Etats-Unis, selon la transparence des essais cliniques consacrés. Janssen et Sanofi sont les mieux classés, Allergan et Valeant ferment la marche. C'est une question que les autorités de santé prennent très au sérieux. Les laboratoires pharmaceutiques sont-ils suffisamment transparents dans le cadre des études cliniques ? Bioethics international a publié sa deuxième édition du Good Pharma Scorecard sur ce thème, mercredi.

erreur aucun n° de mandat trouvé.

Le récit que vous demandez n'existe pas. Retour au menu principal des histoires.

Les autorités philippines ont suspendu leur campagne de vaccination massive avec le Dengvaxia, vaccin contre la dengue de Sanofi, depuis que le groupe a déconseillé de l'injecter chez les personnes n'ayant jamais été infectées. Manille pourrait réclamer la mise en place "d'un fonds d'indemnisation".

Le gouvernement philippin envisage de poursuivre Sanofi en justice après avoir suspendu le vaccin contre la dengue du géant pharmaceutique français quand celui-ci avait prévenu qu'il pourrait aggraver la maladie dans certains cas, a annoncé jeudi le ministre de la Santé.

Les autorités philippines ont suspendu vendredi leur campagne publique de vaccination massive, la première du genre dans le monde, avant de suspendre lundi toute vente et distribution du Dengvaxia.

Bitcoin : les banques centrales mettent en garde contre le côté spéculatif

  Bitcoin : les banques centrales mettent en garde contre le côté spéculatif Le gouverneur de la Banque de France et l'un des gouverneurs de la Banque centrale américaine ont fait des déclarations alertant du côté spéculatif du Bitcoin et du risque d'une généralisation de son usage. Les mises en garde contre le bitcoin se multiplient alors que la monnaie virtuelle, au cours très volatil, avoisine les 10.00 dollars. Le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, a alerté vendredi à Pékin sur le caractère spéculatif du bitcoin, lors d'une intervention à l'occasion du Forum financier franco-chinois à Pékin.

Fiche n° 0. Lien vers le scénario pédagogique TIC. Date de création.

Cher lecteur, Notre site est momentanément indisponible. Veuillez nous excuser pour ce désagrément.

Le groupe français avait prévenu quelques jours auparavant que "davantage de cas sévères de dengue pourraient être observés en cas d'exposition au virus" après vaccination chez les personnes n'ayant jamais été infectées auparavant.

"Un jour où l'autre, c'est ce qu'il va se passer", a déclaré Francisco Duque à la télévision ABS-CBN comme on lui demandait si le gouvernement devait poursuivre Sanofi en justice. "Parce qu'au bout du compte, c'est une cour de justice qui va se prononcer s'agissant de la responsabilité de Sanofi", a-t-il dit.

830.000 écoliers vaccinés

Le gouvernement de l'ancien président Benigno Aquino avait lancé le programme de vaccination en 2016 et les Philippines étaient devenues le premier pays à utiliser le Dengvaxia à une telle échelle.

E-santé: Sanofi passe à la vitesse supérieure

  E-santé: Sanofi passe à la vitesse supérieure Sanofi a ouvert des locaux dédiés à la santé numérique à Gentilly, une première en France pour un laboratoire pharmaceutique. Le géant du médicament va accompagner des startups afin de co-créer et industrialiser des solutions pour améliorer le suivi des patients et développer des solutions pour les professionnels de santé. En 2015, les efforts de Sanofi dans la santé numérique en France semblait se résumer au développement de quelques applications mobiles, comme Diabeo, et à des projets d'utilisation dans la prévention, l'éducation des patients, encore flous. Depuis, le laboratoire pharmaceutique a parcouru beaucoup de chemin.

Veuillez saisir le code d'usager et le mot de passe reliés à votre abonnement.

Communiqué supprimé de l'Espace Datapresse.

Sanofi a expliqué que © Fournis par La Tribune Sanofi a expliqué que "davantage de cas sévères de dengue pourraient être observés en cas d'exposition au virus" après vaccination chez les personnes n'ayant jamais été infectées auparavant.

Environ 830.000 écoliers ont reçu au moins une dose de vaccin, a ajouté M. Duque. Le gouvernement avait déclaré auparavant que plus de 733.000 personnes avaient été vaccinées.

L'annonce de Sanofi a soulevé beaucoup d'inquiétude aux Philippines où la maladie transmise par des moustiques est très répandue.

Sanofi avait cherché lundi à apaiser les craintes, soulignant que les éventuels "cas sévères" ne seraient pas mortels et que le vaccin ne déclencherait pas la maladie.

Vers un fonds d'indemnisation ?

Jeudi, le ministre de la Santé a également accusé le groupe d'avoir émis des déclarations "confuses".

Le gouvernement pourrait lui demander le remboursement d'1,4 milliard de pesos (23,4 millions d'euros) de vaccins non utilisés et la mise en place "d'un fonds d'indemnisation" pour couvrir les coûts d'hospitalisation des enfants vaccinés durant la campagne publique qui tomberaient malades, a-t-il ajouté.

Le service de communication de Sanofi n'était pas immédiatement joignable pour réagir aux remarques du ministre.

Celui-ci a aussi expliqué ce qu'il attendait d'un tribunal en cas de plainte:

"S'il est établi que (Sanofi) n'a pas révélé des informations matérielles qui auraient changé l'issue de tous ces problèmes et la prise de décision du ministère de la Santé du gouvernement précédent, alors ils seront juridiquement responsables."

M. Duque a ajouté que le Congrès se pencherait sur la question la semaine prochaine.

(Avec AFP)

Finance verte : les banques réclament une carotte réglementaire .
Alors que les autorités de régulation envisagent des tests de résistance climatique pour les banques, le secteur plaide pour un « bonus prudentiel » qui bénéficierait aux établissements investissant le plus dans la transition écologique, le "green supporting factor".LA TRIBUNE - Pourquoi demandez-vous un « traitement prudentiel adapté » en fonction des financements et investissements verts ?

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/finance/entreprise/-71965-les-philippines-envisagent-dattaquer-sanofi-en-justice/

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!