Entreprise VTC : le géant chinois Didi s'étend sur le marché sud-américain

11:36  04 janvier  2018
11:36  04 janvier  2018 Source:   latribune.fr

Airbus finit 2017 sur les chapeaux de roues pour tenter de coiffer Boeing sur le poteau

  Airbus finit 2017 sur les chapeaux de roues pour tenter de coiffer Boeing sur le poteau Avec la signature de 200 commandes fermes depuis mi-décembre, Airbus tente une nouvelle fois de dépasser Boeing dans la dernière ligne droite dans le match des commandes qui opposent les deux géants de l'aéronautique.Mois de décembre sur les chapeaux de roues pour Airbus.

Télécharger South Park Le Bâton de la Vérité Version 1.2. Didi Chuxing est un géant chinois né de la fusion de Didi Dache et Kuaidi Dache en 2015. Certains craignent que Didi ne détienne un monopole sur le marché des VTC .

Le géant chinois du transport DiDi Chuxing (l’équivalent local d’Uber, mais encore plus puissant que l’ Américain ) a annoncé le 24 avril à Pékin la création de la " DiDi Auto Alliance", qui rassemble des acteurs automobiles traditionnels derrière ce champion de la mobilité.

La principale application chinoise de réservation de VTC mise tout sur l'internationalisation. Didi Chuxing, qui a déjà surpassé Uber en Chine, entend concurrencer l'Américain dans les villes brésiliennes en rachetant le service 99 Taxis.

Didi Chuxing, principale application chinoise de réservation de véhicules avec chauffeur, a annoncé jeudi avoir racheté le service brésilien 99 Taxis, confortant son ambition de rivaliser avec l'américain Uber à l'international.

Didi, qui revendique plus de 450 millions d'usagers, possédait déjà une participation stratégique dans la firme brésilienne, où il avait investi 100 millions de dollars il y a un an.

Bitcoin : Peter Thiel (PayPal) a investi des centaines de millions de dollars

  Bitcoin : Peter Thiel (PayPal) a investi des centaines de millions de dollars Le milliardaire américain, connu pour ses convictions libertariennes, aurait parié gros sur la monnaie virtuelle à l'envolée fulgurante, selon le Wall Street Journal. La nouvelle a fait rebondir le cours du bitcoin. Qui encaisse les gains de la spectaculaire envolée du bitcoin ? C'est la grande question à 250 milliards de dollars, la capitalisation de la monnaie virtuelle qui a multiplié sa valeur par 13 l'an dernier. Les jumeaux Winklevoss, célèbres pour avoir attaqué en justice Mark Zuckerberg qu'ils accusaient de lui avoir volé l'idée de Facebook, seraient devenus les premiers milliardaires en bitcoin.

Taxify se lance à Paris pour concurrencer Uber. Mais derrière cette enseigne, c'est le géant chinois Didi qui se profile. Abonnez-vous à la chaîne

Le géant chinois du VTC , Didi Chuxing, a annoncé mardi un partenariat avec le mastodonte américain de la , lisez plus sur Canal Finance. Didi , qui contrôle 90% du marché chinois du VTC , revendique au total 550 millions d'utilisateurs de par le monde.

Dans un communiqué, Didi Chuxing a annoncé -sans dévoiler le montant de l'opération -avoir pris le contrôle de 99 Taxis et de ses 14 millions d'usagers enregistrés, confirmant sa volonté de percer sur un marché sud-américain en plein essor.

"L'internationalisation est notre priorité"

Après avoir fait mordre la poussière à Uber en Chine, Didi vient concurrencer l'américain sur des villes brésiliennes extrêmement stratégiques: selon Bloomberg News, Sao Paulo et Rio de Janeiro sont les deux premières villes mondiales en nombre de trajets passés par l'application Uber, suivis par Mexico.

L'acquisition de 99 Taxis est, selon le groupe chinois, "une nouvelle étape décisive dans sa stratégie internationale". "L'internationalisation est notre priorité", a abondé le directeur général Cheng Wei.

Uber : l'ancien patron veut vendre près d'un tiers de ses parts

  Uber : l'ancien patron veut vendre près d'un tiers de ses parts L'opération pourrait rapporter près de 1,4 milliard de dollars à Travis Kalanick. Celui qui avait été poussé vers la sortie en juin dernier et accusé de favoriser une culture d'entreprise néfaste, avait initialement prévu de vendre jusqu'à la moitié de ses parts. Mais un accord passé entre Uber et ses nouveaux investisseurs l'en empêche.Travis Kalanick, l'ancien patron et co-fondateur d'Uber, prévoit de vendre 29% de sa participation dans l'entreprise, une opération qui lui rapporterait 1,4 milliard de dollars, rapporte jeudi l'agence de presse Bloomberg.

Le géant chinois du VTC , Didi Chuxing, a Le groupe chinois a en revanche renoncé à l'Asie du sud -est, où il a cédé en mars ses activités à son concurrent singapourien Grab. Didi , qui contrôle 90% du marché chinois du VTC , revendique au total 550 millions d'utilisateurs de par le monde.

Le géant chinois du VTC , Didi Chuxing, a annoncé mardi un partenariat avec le mastodonte américain de la réservation d’hôtels en ligne, Booking.com. Didi Chuxing lorgne également sur le marché japonais et compte sur le soutien de SoftBank pour le pénétrer.

Outre son rapprochement avec 99 Taxis, Didi avait pris en 2015 des participations dans l'application indienne de réservation de taxis Ola, ainsi que dans l'américain Lyft, rival d'Uber aux Etats-Unis.

Il a également mis une roue en Europe, via son alliance conclue cet été avec l'européen Taxify, une centrale de réservation de VTC présente dans une vingtaine de pays et arrivée en octobre à Paris.

Une valorisation à 56 milliards de dollars

Didi Chuxing, qui avait racheté l'an dernier les opérations d'Uber en Chine à l'issue d'une bataille longue et ruineuse, affirme contrôler aujourd'hui 90% du marché des VTC dans son pays et la quasi-totalité du marché local des réservations de taxi via téléphone mobile.

L'acquisition de 99 Taxis est, selon le groupe chinois, © Fournis par La Tribune L'acquisition de 99 Taxis est, selon le groupe chinois, "une nouvelle étape décisive dans sa stratégie internationale".

Après avoir déjà levé au printemps 2017 plus de 5 milliards de dollars (ce qui en faisait alors la start-up la mieux valorisée d'Asie), Didi a annoncé le 21 décembre avoir levé quelque 4 milliards de dollars supplémentaires pour financer son expansion.

Défense aérienne : le pas de deux entre la France et la Turquie se poursuit

  Défense aérienne : le pas de deux entre la France et la Turquie se poursuit Paris et Ankara ont signé à l'occasion de la visite vendredi à Paris du président turc Recep Tayyip Erdogan un contrat d'étude de définition d'un futur système de missiles dans le cadre du programmec Loramids. Peu à peu, MBDA et Thales sont en train de construire une véritable histoire avec la Turquie en vue de fournir un système de défense aérienne aux militaires turcs.

Cet été, le géant Didi Chuxing, valorisé à 42,5 milliards d'euros, s'est allié avec Taxify pour aller défier Uber en Europe et en Afrique, en y investissant plusieurs dizaines de millions d'euros et en prenant 13% de son capital. Le rival chinois d'Uber est déjà présent dans d'autres régions du globe grâce à

Le géant chinois du VTC , Didi Chuxing, a annoncé mardi un partenariat avec le mastodonte américain de la réservation d’hôtels en ligne, Booking.com. Didi Chuxing lorgne également sur le marché japonais et compte sur le soutien de SoftBank pour le pénétrer.

Lire aussi : Chine: Didi lève 5,5 milliards et devient la startup la plus chère du monde... derrière sa rivale Uber

Parmi les investisseurs impliqués figurait le géant japonais des télécoms Softbank et le fonds émirati Mubadala Capital, selon des sources proches du dossier interrogées par l'AFP, selon lesquelles la valorisation de Didi atteint désormais 56 milliards de dollars.

IA et voitures électriques

Ces nouveaux fonds doivent notamment servir, selon l'entreprise, à financer notamment ses développements dans l'intelligence artificielle et l'établissement de son propre réseau de stations de recharge pour voitures électriques.

Didi Chuxing, né en 2015 de la fusion de deux applications concurrentes soutenues respectivement par les géants chinois de l'internet Alibaba et Tencent, dit assurer plus de 25 millions de courses par jour.

(avec AFP)

Boeing numéro 1 mondial des livraisons d'avions, Airbus des commandes ? .
En établissant un nouveau record de livraisons d'avions en 2017 (763 appareils), Boeing reste le premier avionneur mondial en 2017. Mais en termes de prises de commandes, Airbus pourrait l'avoir emporté au finish. Verdict le 15 janvier avec la publication des résultats commerciaux de l'avionneur européen.L'année 2017 a-t-elle eu le même profil que 2016 avec le match des livraisons d'avions remporté par Boeing et celui des commandes par son rival Airbus? Si toutes les données ne sont pas encore disponibles dans la mesure où l'avionneur européen ne communiquera ses résultats commerciaux que le 15 janvier, ce scénario semble néanmoins tenir la corde à la suite de la publication des chiffres de Boe

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!