Entreprise Folie des cryptomonnaies : même Kodak lance son Kodakcoin

14:26  10 janvier  2018
14:26  10 janvier  2018 Source:   latribune.fr

« Les TPE sont les oubliées de la révolution digitale de la banque »

  « Les TPE sont les oubliées de la révolution digitale de la banque » La néobanque parisienne Qonto lance un outil de gestion de budget et des notes de frais pour simplifier la comptabilité des petites entreprises, en plus de son compte courant à prix cassés et sans découvert. La startup, qui a levé 12 millions d’euros, compte s’étendre en Europe dans le courant de l’année. © Fournis par La Tribune Les cofondateurs de la Fintech Qonto, Alexandre Prot, à gauche et Steve Anavi, à droite, qui ont développé une offre de néobanque pour les petites entreprises. « Quand j'ai créé ma précédente entreprise, gérer ses comptes était une énorme galère.

Souvent pris en exemple de la révolution numérique ratée, l'ex-géant de la photo Kodak , que certains croyaient déjà mort et enterré, prend un tournant audacieux dans les cryptomonnaies et la Blockchain, la technologie prometteuse sous-jacente des monnaies virtuelles comme le bitcoin.

voir sur industrie-techno.com : [CES 2018] Kodak lance une blockchain et sa cryptomonnaie KodakCoin .

L'action Kodak a bondi de 120% quand l'ex-géant de la photo a annoncé l'émission de sa propre monnaie virtuelle et un projet de sécurisation des droits photo par la technologie Blockchain. Les messageries Line et Telegram ont des projets d'initial coin offerings, des levées de fonds en jetons virtuels. La Blockchain et les cryptomonnaies sont la nouvelle martingale des entreprises cherchant à se relancer.

Souvent pris en exemple de la révolution numérique ratée, l'ex-géant de la photo Kodak, que certains croyaient déjà mort et enterré, prend un tournant audacieux dans les cryptomonnaies et la Blockchain, la technologie prometteuse sous-jacente des monnaies virtuelles comme le bitcoin. Au CES de Las Vegas, le patron de Kodak, Jeff Clarke, a dévoilé mardi "le lancement d'une initiative majeure de Blockchain et de cryptomonnaie", en partenariat avec Wenn Digital, une structure implantée en Californie travaillant notamment avec le Deloitte Blockchain Institute de Munich et ayant pour filiale le portail photo Wenn Media.

« Les TPE sont les oubliées de la révolution digitale de la banque »

  « Les TPE sont les oubliées de la révolution digitale de la banque » La néobanque parisienne Qonto lance un outil de gestion de budget et des notes de frais pour simplifier la comptabilité des petites entreprises, en plus de son compte courant à prix cassés et sans découvert. La startup, qui a levé 12 millions d’euros, compte s’étendre en Europe dans le courant de l’année. © Fournis par La Tribune Les cofondateurs de la Fintech Qonto, Alexandre Prot, à gauche et Steve Anavi, à droite, qui ont développé une offre de néobanque pour les petites entreprises. « Quand j'ai créé ma précédente entreprise, gérer ses comptes était une énorme galère.

Le groupe vient ainsi d'annoncer son intention de lancer sa propre 'crypto', baptisée très élégamment le ' Kodakcoin ', "une crypto-devise photocentrique permettant aux photographes et aux agences de mieux contrôler la gestion des droits à l'image". Folie des cryptomonnaies : même Kodak lance

Kodak a triplé de valeur en deux jours, avec la folie Bitcoin. KODAKcoin ! L'ex-star de la photographie, qui s'était effondrée pour n'avoir su prendre le virage du numérique, semble bien vouloir négocier celui des cryptomonnaies .

L'annonce, agrémentée des mots à la mode cryptomonnaies et Blockchain, a fait plus que doubler le cours d'Eastman Kodak (+120% à la clôture mardi soir) !

L'entreprise de Rochester, dans l'Etat de New York, est sortie de la faillite en 2013 et s'est repositionnée sur la photo numérique et l'impression, après avoir cédé l'essentiel de ses brevets à un consortium de géants technologiques, dont Apple, Microsoft, Facebook et Samsung. Même après le bond de la veille, elle ne capitalise que 289 millions de dollars; elle a fait partie de l'indice Dow Jones jusqu'en 2004 mais a perdu 90% de sa valeur .

Une crypto-monnaie "photo-centrée"

Kodak va lancer une plateforme de gestion des droits des images, KodakOne, qui "utilisant la technologie blockchain, créera un registre numérique crypté" et le KodakCoin, "une crypto-monnaie photo-centrée permettant aux photographes et aux agences de mieux contrôler la gestion des droits d'image".

Un responsable de la BCE a trouvé LE moyen de "casser le Bitcoin"

  Un responsable de la BCE a trouvé LE moyen de Objet de toutes les spéculations, nombreux banquiers centraux se sont exprimés leurs réserves sur la sulfureuse cryptomonnaie. C'est au tour d'un des membres du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE) à proposer la solution pour réguler le Bitcoin. L'Autrichien Ewald Nowotny, membres du conseil des gouverneurs de la BCE, s'est prononcé en faveur d'une régulation du Bitcoin, "objet purement spéculatif qui se fait passer pour une monnaie", a t-il déclaré mercredi dans une interview."Il suffirait d'appliquer la règle de base de toute transaction financière: chaque participant doit divulguer son identité.

Folie des cryptomonnaies : même Kodak lance son Kodakcoin . L'action Kodak a bondi de 120% quand l'ex-géant de la photo a annoncé l'émission de sa propre monnaie vir 5.

Yann Marchand @Ym78200. [#IA] Quand le #DeepLearning fait son cinema et permet de remplacer les acteurs de film par #NicolasCage la fin des acteurs ? @franceinfo rt @Santos22David cc @canarda3pattes @vperquia @dv_lag https

"Kodak a toujours cherché à démocratiser la photographie et à rendre la licence équitable pour les artistes. Ces technologies offrent à la communauté des photographes un moyen innovant et facile de le faire" a commenté Jeff Clarke dans un communiqué.

L'entreprise fondée il y a 137 ans va donc procéder à une émission de jetons, ou inital coin offering (ICO), le 31 janvier prochain, ouverte aux investisseurs américains, britanniques et canadiens, en respectant les lignes directrices du gendarme de la Bourse américain, la SEC, insiste-t-elle, alors que des abus ont été sanctionnés. Ces jetons numériques seront la monnaie d'échange utilisée sur la plateforme. Il y aura même une place de marché intégrée pour acheter "des nuits d'hôtel, des vols, des lieux ou studios" avec les jetons.

"La plate-forme KodakOne permet une exploration continue du Web afin de surveiller et de protéger l'adresse IP des images enregistrées dans le système KodakOne. Lorsque l'utilisation non autorisée d'images est détectée, la plate-forme peut gérer efficacement le processus post-licence afin de rémunérer les photographes" explique Kodak.

Aller sur Mars avec les Chinois? "Oui bien sûr" (Jean-Yves Le Gall, CNES)

  Aller sur Mars avec les Chinois? La France est un des très rares pays à coopérer avec la Chine dans le domaine spatial. Une coopération franco-chinoise initiée par Jacques Chirac. Vous avez signé un accord en Chine lors de la visite d'Emmanuel Macron. Quels sont les programmes majeurs développés en partenariat avec les Chinois?Nous avons actuellement deux satellites en cours de fabrication : CFOSat pour l'étude des vagues et SVOM pour l'étude des phénomènes énergétiques des sources gamma de l'univers. CFOSat est le programme le plus avancé.

Kodak lance le KodakCoin ! Ce sujet a été supprimé. Seuls les utilisateurs avec les droits d'administration peuvent le voir. BitCoin Gratuit, LiteCoin gratuit, DogeCoins et Nem gratuit CLIQUE ICI Retirer ses cryptos en cash.

Folie des cryptomonnaies : même Kodak lance son Kodakcoin 1. Sa base de données recense plus de 3000 magasins. Une cinquantaine d'entre eux indique à l'internaute la disponibilité du produit en magasin et son prix.

La plateforme "révolutionnaire" a été en fait créée par Wenn Digital, qui agit sous licence en utilisant le logo et la marque Kodak. "Soumise aux normes de conformité les plus strictes, KodakCoin vise à rémunérer équitablement les photographes et à leur donner l'opportunité de participer au décollage d'une nouvelle économie adaptée à leurs besoins, avec une gestion des droits sécurisée intégrée", a fait valoir Jan Denecke, le directeur général de Wenn Digital. La plateforme proposera des "smart contracts" (contrats intelligents) exécutables automatiquement.

"Stocker l'information sur une Blockchain ne protège pas mieux les copyrights que la loi ne le fait déjà" a réagi, sceptique, un expert de la technologie, David Gerard, interrogé par la BBC. "Cela ne fait rien de plus que s'inscrire sur Shutterstock ou Getty Images."

La martingale pour la relance des startups en panne ?

AU CES de Las Vegas, le patron de Kodak, Jeff Clarke, avec celui de Wenn Digital, Jan Denecke, son partenaire pour © Fournis par La Tribune AU CES de Las Vegas, le patron de Kodak, Jeff Clarke, avec celui de Wenn Digital, Jan Denecke, son partenaire pour

Kodak n'est qu'une des dernières entreprises connues à voir se relancer avec la Blockchain et les cryptomonnaies. Une ancienne biotech rebaptisée Riot Blockchain a triplé son cours depuis octobre, après sa reconversion. Le producteur de boissons sans alcool Long Island Ice Tea, devenu Long Blockchain, a vu le sien doubler. Le fabricant de disques durs Seagate a vu son action bondir lorsque la rumeur a circulé qu'il détenait 2% à 3% du capital derrière Ripple, l'entreprise derrière la cryptomonnaie qui a le plus flambé en 2017 (le Ripple a augmenté sa valeur de 36.018%  contre "seulement" 1.300% pour le bitcoin mais sa capitalisation de 75 milliards de dollars est trois foins moindre).

La France et la Chine renforcent leur coopération dans le spatial

  La France et la Chine renforcent leur coopération dans le spatial Le président du CNES, Jean-Yves Le Gall, a signé avec l'administrateur de la CNSA Tang Dengjie, un mémorandum d'entente concernant la lutte contre le changement climatique. Ce nouvel accord renforce la coopération franco-chinoise dans le domaine spatial. © Fournis par La Tribune Lancé en septembre ou octobre 2018 par le lanceur Longue Marche 2C, le satellite d'observation CFOSat étudiera le vent et les vagues à la surface de l'océan. S'il y a un domaine où la France est très en avance sur la plupart des pays occidentaux en Chine, c'est dans l'espace.

Folie des cryptomonnaies : même Kodak lance son Kodakcoin 1. A priori, seules les autorités militaires - le chef d'état major de la Marine, l'amiral Bernard Rogel, et son homologue russe - ainsi que les industriels français et russes assisteront à cette cérémonie.

Les projets foisonnent. La messagerie cryptée Telegram du très secret Pavel Dourov aurait le projet d'émettre ses propres jetons, des TON (Telegram Open Network) pour 500 millions de dollars en prévente puis pour un montant colossal, "entre 3 et 5 milliards de dollars" selon le site TechCrunch, ce qui en ferait la plus importante ICO jamais réalisée, loin devant celle de Filecoin (257 millions) : l'an dernier, un total de 3,7 milliards de dollars a été levé selon le site CoinSchedule. Les jetons émis par Telegram serviraient à réaliser des paiements et micro-transactions à l'intérieur de la messagerie, utilisée tant par des politiques que des terroristes, de quoi inquiéter les autorités luttant contre le blanchiment.

La messagerie des ados américains Kik avait été pionnière : elle a levé 100 millions de dollars en septembre en émettant ses jetons, les KIN, sur la Blockchain Ethereum, dans le but de créer "un écosystème de la nouvelle économie partagée", pour acheter des services numériques, au sein de sa propre application, espérant ainsi regagner du terrain face à Facebook Messenger et autres Instagram.

L'application japonaise Line, aux 168 millions d'utilisateurs dans le monde, qui pèse en Bourse quelque 10 milliards de dollars, envisage de son côté d'accepter les crypto-monnaies comme mode de paiement au sein de sa messagerie, sachant que le Japon a déclaré le bitcoin légal en avril dernier. Le cours de Line a bondi de 10% a Tokyo à la faveur d'une rumeur de partenariat avec la plateforme d'achat de monnaies virtuelles Upbit.

En France, le fondateur de la néobanque Morning, Eric Charpentier, qui monte un nouveau projet Hush, espère lever 15 à 20 millions d'euros à travers une initial coin offering, en émettant ses propres jetons, les "tokens Ush.

« Notre ambition est de fédérer une communauté active avec un double objectif : offrir aux utilisateurs avertis des cybermonnaies un environnement stable et régulée pour développer des usages quotidiens de cybermonnaie/euro ; ouvrir de nouvelles perspectives aux utilisateurs non initiés sur les possibilités des cybermonnaies, tout en profitant d'un service bancaire mobile innovant en devise », met en avant Eric Charpentier.

Cette ruée sur les cryptomonnaies et les ICO est devenue la nouvelle martingale des entreprises cherchant à se relancer, relève le magazine Wired, qui cite notamment l'exemple de la place de marché Listia, dans un article intitulé "Votre startup est en panne ? Pivoter sur la Blockchain".

Airbus A380, les raisons d'un échec .
De manière officielle, Airbus a déclaré que le programme A380 s'arrêterait si les négociations avec Emirates sur une nouvelle commande échouait, en raison de l'absence de ventes. Analyse.C'est donc John Leahy, le directeur commercial d'Airbus pour encore quelques jours avant son départ à la retraite, qui aura donc lâché de manière officielle l'hypothèse de l'arrêt du programme A380, si la compagnie Emirates ne commande pas plus de super-jumbo. Lancé il y a à peine 18 ans, le plus grand appareil civil ne se vend hélas pas et plusieurs compagnies clientes comme Singapore Airlines ou Qantas ont d'ores et déjà dit qu'elles n'en commanderaient pas davantage.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!