The page you are looking for is temporarily unavailable.
Please try again later

Immobilier Crédits immobiliers: les taux bas ne compenseront plus toujours la hausse des prix en 2018

20:20  05 décembre  2017
20:20  05 décembre  2017 Source:   afprelaxnews.com

Femmes dans le capital-investissement : encore du chemin avant la parité !

  Femmes dans le capital-investissement : encore du chemin avant la parité ! La part des femmes dans les sociétés de gestion s’élève à 40% des effectifs mais seulement 23% dans les équipes d’investissement, selon une étude du cabinet Deloitte pour l’AFIC. En haut de la hiérarchie, elle tombe à 15%. Des progrès ont cependant été faits ces dernières années. On peut voir le verre à moitié vide ou à moitié plein. La part des femmes dans le secteur du capital-investissement, ces sociétés de gestion actionnaires d'entreprises non cotées en Bourse, s'élève à 40% en 2016, en recul d'un point par rapport à 2014, mais en hausse de trois points en sept ans.

On emprunte aujourd’hui en moyenne autour de 1,3% sur 10 ans, 1,6% sur 15 ans, 1,8% sur 20 ans et 2% sur 25 ans. Des conditions toujours très attractives qui pourraient évoluer d'ici quelques

mais impact de l’environnement de taux toujours bas l IFS : progression sensible l CIB : contexte n Bonne collecte de dépôts, hausse des crédits immobiliers . n Contexte de marché peu favorable pour FICC en Europe ce trimestre, partiellement compensé par la hausse de Equity & Prime Services.

Quasi stables depuis avril, les taux d'intérêt des crédits immobiliers accordés aux particuliers par les banques en France ne devraient remonter que lentement en 2018, mais ne compenseront plus partout la hausse des prix, estiment les professionnels.

En novembre, les taux des prêts du secteur concurrentiel, toutes durées confondues, se sont établis à 1,54% contre 1,55% en moyenne en octobre, a annoncé mardi l'observatoire Crédit Logement/CSA.

"Depuis mi-novembre et en particulier début décembre, une dizaine de banques nationales et régionales" ont à nouveau très légèrement baissé leurs taux, observe de son côté le réseau de courtiers en crédits immobiliers Vousfinancer.

Immobilier : Relâchement des prix dans les grandes villes

  Immobilier : Relâchement des prix dans les grandes villes Dans son baromètre du mois de novembre, LPI-SeLoger met en lumière une baisse des prix dans un quart des villes de plus de 100.000 habitants sur un an. Ces trois derniers mois, cette baisse s'est manifesté dans 65% des villes de plus de 150.000 habitants. Cependant la hausse des prix sur un an, reste supérieure à 10% sur certaines villes, comme Bordeaux et Le Mans. A Brest, l'augmentation s'établit à 8%. Villes Prix signés /m² Evolution prix Cependant la hausse des prix sur un an, reste supérieure à 10% sur certaines villes, comme Bordeaux et Le Mans. A Brest, l'augmentation s'établit à 8%.

En mars 2018 , le rythme d’évolution de l’activité confirme la dégradation du marché des crédits . Un marché immobilier en baisse malgré des taux toujours très faibles. La faiblesse des taux d’intérêt compense très largement le niveau historiquement élevé des prix , sauf à Paris et quelques autres

La baisse des taux ne compense pas la hausse des prix de l' immobilier . D'après les auteurs, cette baisse "est rendue possible par des conditions de financement et de refinancement de la production de crédits toujours excellentes, avec par exemple un taux de l'OAT à 10 ans plus bas en mars dernier

Excepté un établissement bancaire qui a légèrement remonté ses taux sur les prêts les plus longs, la plupart des autres ont opté pour le statu quo et se réservent "la possibilité de faire des baisses de taux au cas par cas, en fonction des profils d'emprunteur à financer", rapporte le réseau.

Selon sa directrice des relations banques, Sandrine Allonier, "les banques cherchent à être attractives en cette fin d'année pour commencer la prochaine dans les meilleures conditions, dans un contexte probablement moins favorable qu'en 2017".

Car l'année qui s'achève devrait marquer un record en termes de transactions et de production de crédits, "ce qui laisse présager un petit recul en 2018", estime Vousfinancer.

Le réseau table toutefois sur des taux encore avantageux au premier trimestre 2018 "au minimum", car les banques se sont fixé des objectifs de distribution de crédits immobiliers "élevés" l'an prochain.

France/Logement neuf: les mises en chantier sont restées dynamiques d'août à octobre

  France/Logement neuf: les mises en chantier sont restées dynamiques d'août à octobre Les mises en chantier de logements neufs ont progressé de 9,7% d'août à octobre en France, comparé aux trois mêmes mois de 2016, tandis que les permis de construire augmentaient de 6,8%, a annoncé mardi le ministère de la Cohésion des territoires. Au cours de ces trois mois, les mises en chantier se sont élevées à 92.700 unités, tandis que le nombre de permis de construire délivrés dans le même temps a été de 130.300, précise le ministère dans un communiqué.

Orpi estime la hausse des prix de l’ immobilier ancien à un peu plus de 3% cette année. Avec des prix en hausse , mais des taux toujours bas , allonger la durée du prêt peut être un moyen de réaliser son projet.

(stables hors impact D’IFRIC 21). Coût du risque toujours BAS +3,9% / 1T17 (32 2017, l’effet de la hausse de l’activité étant encore largement compensé par l’impact des taux bas . Pour les crédits immobiliers , la forte baisse constatée depuis juin 2017 des renégociations et

De son côté le courtier Cafpi prévoit, "sauf événement imprévu", des taux sur 20 ans à 2% d'ici fin 2018, soit le même niveau qu'en janvier 2016. Malgré une légère remontée, ils seront donc toujours très attractifs.

En revanche la "hausse rapide des prix de l'immobilier pèse" d'ores et déjà "sur une demande qui s'affaiblit progressivement", observe Crédit Logement/CSA.

Ainsi dans la capitale les taux bas ne vont bientôt plus compenser cette envolée des prix: un nouveau record de 9.190 euros le m2 est anticipé par les notaires franciliens dès janvier.

Or à ces niveaux de prix, "on ne peut plus acheter que 22,3 m2 avec des taux moyens à 1,6% sur 20 ans, contre 24 m2 en 2010 ou 2016, avec des taux pourtant à 3,75% et 2,45% sur 20 ans, mais des prix bien plus bas", observe Vousfinancer.

Les primo-accédants ne seront probablement plus en mesure d'acheter dans la capitale - déjà, 100% des clients de Vousfinancer ont un apport personnel, rapporte son directeur général Jérôme Robin.

  Crédits immobiliers: les taux bas ne compenseront plus toujours la hausse des prix en 2018 © Fournis par AFPRelaxNews

Bercy alerte sur la hausse du crédit aux grandes entreprises .
Le Haut conseil de stabilité financière envisage de limiter l’exposition des banques aux grandes entreprises françaises les plus endettées, à 5% de leurs fonds propres. S’il écarte un risque de crédit, il juge préoccupante la dynamique d’endettement des grands groupes, sans citer de nom. Il y avait eu plusieurs avertissements, de la part du gouverneur de la Banque de France ces derniers mois, sur la forte hausse de l'endettement des entreprises, mais aussi des ménages français par rapport aux autres pays européens.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!