Immobilier Une surélévation parisienne parfaitement intégrée

12:12  09 janvier  2018
12:12  09 janvier  2018 Source:   Le Figaro

FoodTech: Sodexo prend la majorité de FoodChéri

  FoodTech: Sodexo prend la majorité de FoodChéri L'arrivée du géant de la restauration collective au capital de la startup française devrait permettre à cette dernière de se déployer dans toute la France voire à l'international, ainsi que de développer son offre aux entreprises. L'investissement dépasserait les 13 millions d'euros.Après la levée de fonds à 30 millions d'euros réalisée en mai dernier par le premier du secteur, Frichti, FoodChéri, deuxième sur le podium français de la livraison de repas cuisinés, trouve aussi de quoi redonner un coup de pouce à son activité.

Bienvenue sur OpenClassrooms ! En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus ok.

Vous devez vous connecter pour télécharger un torrent.

Cette réalisation du cabinet franco-américain Post Office architectes rappelle que les extensions et surélévations sont possibles à Paris et peuvent s’intégrer parfaitement au paysage urbain.

Repérée par le site international de design et d’architecture Dezeen, cette réalisation parisienne vaut le coup d’œil. Le cabinet d’architecte franco-américain Post Office Architectes est à l’origine de cette élégante surélévation, visible sur le boulevard de la Villette dans le 19e arrondissement de Paris. Ce petit immeuble doté de deux étages porte sur son fronton la mention «Aux quatre arrondissements», souvenir de son passé de grand magasin de Belleville dans les années 1910-1920. C’est au sommet de cet immeuble que le client, un photographe professionnel a souhaité prolonger son logement pour disposer d’un lieu mixte: tantôt studio photo le jour, tantôt espace de vie, le soir et le week-end.

TGV Ouigo à Paris : la SNCF va passer à la vitesse supérieure

  TGV Ouigo à Paris : la SNCF va passer à la vitesse supérieure Après avoir lancé Ouigo au départ de la gare Monparnasse le 10 décembre dernier, la SNCF positionnera ses TGV low-cost au départ de la gare de Lyon et de la gare de l'Est fin 2018.Un mois après les grands débuts de Ouigo au départ de la gare Montparnasse, la SNCF prévoit déjà de lancer son offre de TGV à bas prix au départ de deux autres gares parisiennes fin 2018. Le président du directoire du groupe SNCF et PDG de SNCF Mobilité l'a annoncé ce lundi lors de la présentation de ses vœux à la presse, sans préciser les gares qui accueilleront Ouigo. Selon l'un de ses proches néanmoins, il s'agira de la gare de Lyon et de la gare de l'Est.

Désolé, connexion au serveur 213.246.38.56 impossible. Immobilier parisien

Liseuse documents eyrolles. 3 : Souscrire au "style administratif" parfaitement adapté aux fonctions de la

» LIRE AUSSI - Surélévation: gagner un étage, c’est possible... mais compliqué

L’élégante solution retenue a consisté à créer une voûte de plein cintre dont la structure est en bois et qui s’ouvre sur une très grande surface vitrée à la fois sur le boulevard et sur les toits de Paris. Cette voûte vient compléter le fronton existant de l’immeuble lui conférant une nouvelle lisibilité comme le précisent les architectes sur leur site. La face interne de la voûte est en bois clair pour créer un intérieur chaleureux tandis que la face externe est «une feuille de métal captant les couleurs du ciel parisien».

Seulement 15 jours de chantier sur place

Le chantier n’a pas cependant été de tout repos puisqu’il a fallu près de 5 ans pour le mener à bien comme l’a confié à Dezeen Line Fontana cofondatrice de Post Office Architectes. Des problèmes avant tout liés aux autorisations puisque la durée de travail sur le site a été réduite à 15 seulement en préfabriquant tous les éléments nécessaires en usine. Un exemple pour rappeler à tous ceux qui rêvent d’une surélévation que, parfois, les projets débouchent.

« Les TPE sont les oubliées de la révolution digitale de la banque » .
La néobanque parisienne Qonto lance un outil de gestion de budget et des notes de frais pour simplifier la comptabilité des petites entreprises, en plus de son compte courant à prix cassés et sans découvert. La startup, qui a levé 12 millions d’euros, compte s’étendre en Europe dans le courant de l’année. © Fournis par La Tribune Les cofondateurs de la Fintech Qonto, Alexandre Prot, à gauche et Steve Anavi, à droite, qui ont développé une offre de néobanque pour les petites entreprises. « Quand j'ai créé ma précédente entreprise, gérer ses comptes était une énorme galère.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!