The page you are looking for is temporarily unavailable.
Please try again later

France SNCF : les cheminots redonnent un coup de fouet à la grève

08:20  12 juin  2018
08:20  12 juin  2018 Source:   liberation.fr

Grève SNCF: Berger ne "souhaite pas" qu'il y ait grève les jours du bac

  Grève SNCF: Berger ne Laurent Berger, numéro un de la CFDT, a dit vendredi ne pas "souhaiter" qu'il y ait grève de la SNCF au moment du baccalauréat, dont les épreuves écrites se déroulent du 18 au 25 juin. Deux sessions de grève tombent sur des jours d'examen, du 17 au 18 juin, puis du 22 au 23.Interrogé vendredi lors d'un point presse en marge du Congrès de la confédération à Rennes sur une éventuelle grève SNCF au moment du bac, le secrétaire général a répondu : "Je ne le souhaite pas".L'idée que les bacheliers ne puissent pas se rendre aux épreuves du bac "n'est franchement pas une option qui est la nôtre", a ajouté M. Berger.

Les grévistes de la SNCF avaient promis une "journée sans cheminots " lundi. Si le personnel de la compagnie n’a pas strictement appliqué le mot d’ordre, la mobilisation a pris un coup de fouet avec 28% de salariés en grève , dont trois conducteurs et contrôleurs sur quatre.

En attendant, les cheminots sont appelés aux urnes pour se prononcer sur le texte. Non, la SNCF ne sera pas privatisée. L'intersyndicale espère également redonner un coup de fouet à la mobilisation des cheminots qui marque le pas après neuf séquences de deux jours de grève sur cinq.

Des manifestants du syndicat SUD rail devant l'Assemblée, lundi 11 juin 2018. © - Des manifestants du syndicat SUD rail devant l'Assemblée, lundi 11 juin 2018.

L'intersyndicale de la SNCF organise ce mardi une «journée de la colère cheminote». Une ultime mobilisation avant le vote définitif de la réforme ferroviaire prévu mercredi 13 juin .

Nouvelle séquence de grève ce mardi 12 juin à la SNCF. Histoire de sortir de la routine dans laquelle s’est installé le mouvement au fil des semaines, une «journée de la colère cheminote» a été décrétée afin de redonner un peu de vigueur à une mobilisation qui tend à s'éroder. Dès lundi 11 juin, 200 cheminots de SUD rail ont défilé de l’Assemblée nationale au Sénat pour exiger le retrait de la réforme ferroviaire. Au même moment, sept députés et sept sénateurs réunis en commission mixte paritaire entérinaient justement ce texte de loi. La version finale comporte quelques modifications par rapport au projet initial. Les cheminots amenés à changer d’employeur dans le cadre de l’ouverture à la concurrence seront, pour la plupart d’entre eux, volontaires et non contraints. Ils auront également un droit de retour à la SNCF. Le texte comporte également des garanties pour les pouvoirs et le périmètre de l’Arafer, l'autorité de régulation des activités ferroviaires et routières, qui chapeaute le rail français.

SNCF-Elisabeth Borne dénonce la "grève politique" de la CGT

  SNCF-Elisabeth Borne dénonce la La ministre des Transports Elisabeth Borne a dénoncé la "grève politique" de la CGT-Cheminots et de Sud Rail à la SNCF et les appelle à sortir de leur "posture" et "revenir à la raison".Dans une interview au Parisien-Dimanche, elle souligne que la réforme de la SNCF a été votée et qu'elle s'appliquera.

Une cagnotte lancée le 23 mars pour soutenir les cheminots en grève a déjà récolté plus de 115 000 euros et augmente d'heure en heure. La direction de la SNCF tente de pallier ce mouvement en prenant des mesures qui suscitent la polémique.

Soyons solidaires contre tous ces rapaces de la finance et leurs dociles valets. La SNCF est une richesse nationale que certains veulent brader comme ils l’ont fait avec Alstom .Le gouvernement ne tiendra pas si la population soutient les cheminots .Et pour leur redonner un coup de fouet ,un petit

De fait, la mobilisation de ce mardi des cheminots pourrait apparaître comme un baroud d'honneur. Certes des jours de grève sont programmés jusqu’aux 28 juin et SUD rail n’exclut pas d’aller au-delà de ce calendrier. Mais deux des quatre syndicats de la SNCF (l’Unsa et la CFDT) ont publiquement considéré que la dernière mouture de la loi sur la réforme ferroviaire comporte désormais un certain nombre d’avancées.

Après le vote définitif du texte, prévu les 13 et 14 juin, la question centrale sera sans doute celle des modalités de la fin de la grève. L’Unsa et la CFDT appelleront-elles conjointement à une sortie de crise ? À l'inverse, la CGT et SUD rail seront-ils tentés de poursuivre, voire durcir le mouvement ? Ce sera sans doute l'enjeu de la fin de semaine.

SNCF-Les Français toujours majoritairement opposés à la grève .
Les Français continuent de juger majoritairement que la grève des cheminots contre la réforme de la SNCF n'est pas justifiée et souhaitent pour près des deux tiers que le gouvernement aille jusqu'au bout dans ce dossier, selon un sondage Ifop pour le Journal du dimanche. Par rapport aux précédentes éditions de cette enquête publiée chaque semaine, l'opposition au mouvement reste stable à 56%, de même que la proportion de 64% des Français déclarant souhaiter que l'exécutif ne cède pas face à la mobilisation des cheminots.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!