The page you are looking for is temporarily unavailable.
Please try again later

France «Pognon dingue» des aides sociales : les dessous du coup de com'

15:55  13 juin  2018
15:55  13 juin  2018 Source:   lefigaro.fr

Emmanuel Macron estime qu'on met trop d'argent dans les aides sociales, la séquence buzz

  Emmanuel Macron estime qu'on met trop d'argent dans les aides sociales, la séquence buzz Emmanuel Macron est au cœur d'une grosse polémique mercredi 13 juin. Sibeth Ndiaye, conseillère en communication du président de la République, a diffusé une vidéo dans laquelle ce dernier estime qu'on "met un pognon de dingue dans des minimas sociaux". Une séquence à retrouver en vidéo sur Non Stop Zapping.Le choix de diffuser est pour le moins maladroit. Une vidéo d'Emmanuel Macron en pleine réunion avec ses équipes a été diffusée par sa conseillère en communication Sibeth Ndiaye sur Twitter, à la veille d'une réunion avec les mutualistes. Le président de la République y tient des propos pour le moins limites sur la pauvreté en France, et l'échec de la politique sociale.

L'opération de com ' a été rondement planifiée. La vidéo des propos du chef de l'État évoquant le « pognon dingue » dépensé pour les aides sociales , d'une durée de près de deux minutes, a été mise en ligne sur Twitter, dans la nuit, par la Aquarius : le coup politique des nationalistes corses.

exercices en ligne, cours théoriques, activités en ligne, ressources téléchargeables, fiches pédagogiques d'exercices en français, mathématiques, histoire, géographie, sciences, forum d'entraide et de partage pour l'école primaire et élémentaire, aide aux devoirs, jeux pédagogiques

La vidéo du chef de l'État peaufinant devant ses conseillers son discours sur sa politique sociale constitue un virage dans la communication élyséenne.

figarofr © LUDOVIC MARIN/AFP figarofr

L'opération de com' a été rondement planifiée. La vidéo des propos du chef de l'État évoquant le «pognon dingue» dépensé pour les aides sociales, d'une durée de près de deux minutes, a été mise en ligne sur Twitter, dans la nuit, par la conseillère en communication Sibeth Ndiaye. Elle a également été envoyée aux journalistes par le service de presse du ministère de l'Intérieur. La scène, qui enregistre déjà plus de 240 000 vues, a été tournée dans le salon vert de l'Elysée. C'est là que se tiennent les réunions en petit comité, près du bureau d'apparat d'Emmanuel Macron. Dans la salle, le premier cercle du cabinet présidentiel (secrétaire général de l'Elysée, secrétaire général adjoint, chef de cabinet, «plume», conseillers…) écoute le chef de l'Etat exposer sa réforme du système social.

LEAD 1-France-Les aides sociales coûtent "trop de pognon", dit Macron

  LEAD 1-France-Les aides sociales coûtent Emmanuel Macron estime dans une vidéo diffusée mercredi que les aides sociales coûtent "trop de pognon" sans sortir "les gens de la pauvreté", des propos susceptibles de lui valoir de nouvelles critiques sur le thème du "président des riches".Cet enregistrement a été diffusé par sa conseillère en communication Sibeth Ndiaye sur Twitter dans la nuit, quelques heures avant un discours du chef de l'Etat devant le 42e congrès de la Mutualité française, à Montpellier, censé "redonner de la cohérence à l'approche sociale" de l'exécutif.

Au boulot ! pic.twitter. com /2mjy1JmOVv. Il veut "redonner de la cohérence" à son approche sociale , selon son entourage, après le début de cacophonie dans son gouvernement sur une réforme des aides sociales .

Outils pédagogiques en ligne. Application web pour préparer une séance, conduire une séance (enseignant) ou s'exercer (élèves tout cycle) ; Jeux.

Quand il s'exprime, le président de la République vient de recevoir une version de travail du discours qu'il doit prononcer, ce mercredi, à la Mutualité. Devant l'auditoire, il donne ses instructions pour améliorer la version finale. L'extrait diffusé a été filmé par un cameraman de l'Elysée. Son contenu a été validé par le président. «J'ai trouvé ce moment d'une grande clarté, il reflète bien la pensée du président. Il a des vertus d'explication et de pédagogie», explique Sibeth Ndiaye. Il comporte une coupure au montage. Elle serait liée, affirme l'Elysée, à un passage où le président évoque les axes d'un autre discours à venir, vraisemblablement celui du congrès à Versailles, début juillet.

Un virage dans la communication présidentielle

Au-delà de la volonté de faire le buzz, avec le recours au parler-vrai comme l'illustre l'utilisation du mot «pognon», cette vidéo marque une évolution dans la communication du chef de l'État. Ce dernier s'est toujours fait un point d'honneur de ne pas révéler les «secrets de fabrication». Or, voilà qu'il fait l'inverse, en donnant à voir les coulisses d'une allocution, l'arrière-salle du pouvoir, le travail de maturation avant la décision. Le 3 janvier 2018, lors des vœux à la presse, Emmanuel Macron déclarait: «La volonté légitime de questionner un texte, une politique, je ne la remettrai jamais en cause, mais cette obsession de vouloir comprendre le contexte pour ne jamais parler du texte ou de l'action n'est pas légitime. Savoir si je prépare mes vœux de jour, de nuit, s'ils seront debout, assis, couchés n'a aucun intérêt et, je crois pouvoir vous le dire, ce n'est même pas les questions que se posent les Français». Cette fois, le contexte a précédé le texte.

France-Ruffin (LFI) ironise sur le "pognon" et la "faïencerie" .
S'adressant au "ministre de la faïencerie", le député La France insoumise François Ruffin a fustigé mardi devant l'Assemblée nationale la décision de l'Elysée de commander un service de table en porcelaine de Sèvres. Dans une question à l'ironie grinçante, le député nordiste a fait le lien entre l'achat de ce service et les propos d'Emmanuel Macron affirmant que les aides sociales coûtaient "un pognon de dingue" au pays.Pour la réalisation de ce service de table, "il en coûterait plus de 500.000 euros. Des démagogues s'en sont émus", a lancé François Ruffin.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!