The page you are looking for is temporarily unavailable.
Please try again later

France Cannabis CBD : le grand enfumage du gouvernement

18:50  13 juin  2018
18:50  13 juin  2018 Source:   liberation.fr

Le Canada avance vers la légalisation du cannabis récréatif

  Le Canada avance vers la légalisation du cannabis récréatif Le Canada fait un pas de plus vers la légalisation du cannabis à des fins récréatives avec une entrée en vigueur dans le courant de l'été sans éviter un casse-tête pour la commercialisation, la protection des mineurs où l'interférence du crime organisé. Jeudi, un vote favorable des sénateurs doit ouvrir un peu plus la voie vers la légalisation après avoir mené une bataille parlementaire avec moult amendements, retardant la consommation libre du cannabis prévue initialement pour coïncider avec la fête nationale canadienne le 1er juillet.

Le Croissant lunaire marquant le début du jeûne de Ramadan a été aperçu hier dans plusieurs localités de notre pays. Comme de tradition en début du mois de Ramadan, le Premier ministre Chef du Gouvernement SE.

CBD & Bien-Être. Depuis des millénaires, le cannabis est traditionnellement utilisé comme plante médicinale aux multiples vertus. Un grand nombre d’expériences démontre la potentielle efficacité du cannabis et de ses dérivés sur divers troubles, communs ou non.

En choisissant d'interdire la vente de fleurs à fumer, cannabis ultra-light non chargé en THC, les pouvoirs publics adoptent une attitude rigide, loin de la réalité.

A la marche mondiale du cannabis à Paris, le 29 avril 2017. © ALAIN JOCARD A la marche mondiale du cannabis à Paris, le 29 avril 2017.

L’efficacité. Dans la bouche du nouveau monde, le mot revient souvent comme un mantra justifiant tout ou presque. C’est au nom de la recherche de l’efficacité, nous dit-on, que depuis le début du quinquennat le droit du travail a été largement modifié, que les aides sociales risquent d’être fortement rabotées ou que la fiscalité des plus riches a été significativement allégée. Chacun jugera. Ces derniers jours, sur le dossier du «cannabis ultra-light» (chargé en CBD mais à moins de 0,2% en THC, le principe psychoactif du cannabis), l’exécutif, au mépris de toute efficacité, s’est montré aussi banalement conservateur que ses prédécesseurs.

Le Canada avance vers la légalisation du cannabis récréatif

  Le Canada avance vers la légalisation du cannabis récréatif Le Canada a fait un pas de plus vers la légalisation du cannabis à des fins récréatives et devenir le premier pays du G7 à légaliser cette drogue douce, avec une entrée en vigueur espérée par le gouvernement à l'automne.Jeudi, une majorité de sénateurs (56 pour, 30 contre et une abstention) ont voté le projet de loi déposé par le gouvernement du libéral Justin Trudeau, non sans avoir mené une bataille parlementaire avec moult amendements, retardant la consommation libre du cannabis prévue initialement pour coïncider avec la fête nationale canadienne le 1er juillet.

Les cannabinoïdes sont les composés chimiques qui déterminent les propriétés du cannabis . Il a aussi un grand potentiel médical. Qu’est-ce que le CBD , comment fonctionne-t-il, pourquoi cette popularité ?

Leur succès vient poser la question de leur légalité, et des intentions du gouvernement en la matière. Le CBD , c’est par ce nom qu’on désigne le cannabidiol, la molécule extraite du cannabis .

Alors que le marché suisse du cannabis CBD a commencé à irriguer la France, les magasins ouvrant à la pelle ces dernières semaines jusque dans la capitale, les pouvoirs publics ont mis le holà lundi via une communication de la Mildeca (Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives) interdisant en particulier la vente de fleurs à fumer et donc le cœur du business naissant. Au nom d’un principe simple mais hautement contestable : le cannabis est du cannabis, qu’il soit chargé en THC à plus de 10% comme sur le marché noir ou à moins de 0,2%, comme c’était le cas dans les échoppes respectant la législation française. Il faut dire que certains acteurs entrés sur ce marché par opportunité commerciale ont parfois dépassé la ligne jaune en flirtant avec l’incitation à la fumette, interdite, ou avec la publicité mensongère sur les vertus médicinales du cannabis CBD, interdit également. De quoi donner le fer pour se faire battre alors qu’un flou bienveillant semblait régner.

Cannabis : les premières boutiques ont ouvert

  Cannabis : les premières boutiques ont ouvert Des liquides pour cigarettes électroniques, des bonbons à base de chanvre, des fleurs séchées, ou même de la résine de cannabis Pour acheter ces produits, rien de plus simple. Il suffit désormais de pousser la porte de ces nouvelles boutiques spécialisées. À Béthune (Pas-de-Calais), l'une d'elles vient tout juste d'ouvrir, et les clients à la recherche de ces produits apaisants s'y bousculent. Pas une drogue Si ces produits sont en vente libre, c'est parce que leurs effets sont très différents de ceux du cannabis vendu clandestinement. Ce dernier est une drogue, car il contient du THC, une substance qui modifie l'état de conscience. Dans ces produits en revanche, presque pas de THC, mais une autre substance, du CBD, une molécule vendue à Béthune comme un relaxant naturel. "Le CBD n'est absolument pas un stupéfiant et il a très peu ou pas d'effets psychoactifs donc le CBD est tout sauf une drogue", explique à France 2 Dr William Lowenstein, addictologue, tout en mettant en garde sur la nécessité de mieux contrôler la composition de ces produits. La justice commence tout juste à s'intéresser à ce commerce en plein essor. Il y a deux jours, les gendarmes ont saisi pour vérification tout le stock d'un buraliste.

Ugo Bernalicis a dénoncé l' enfumage du gouvernement en la matière. CANADA: Légalisation du cannabis : le projet de loi sur le pot approuvé par le Sénat. Les invités: - Eric Corréia, président de l'agglomération Grand Guéret et conseiller régional PS qui porte ce projet expérimental de cannabis

Il contient donc, en d’autres termes, des extraits de cannabis légal. La législation française prévoit que pour un e-liquide, le taux de THC doit être inférieur à 0,2%, ce qui est le cas du e-liquide au CBD puisque celui-ci avoisine les 0,02%.

«Le CBD est tout sauf une drogue»

Mais en choisissant de rigidifier le cadre, notamment au nom du maintien de l’interdit moral, les pouvoirs publics passent de nouveau à côté du sujet. Le cannabis CBD, contrairement à son cousin chargé en THC, n’est en effet pas un stupéfiant, comme le médecin addictologue William Lowenstein l’a dit sur tous les tons ces derniers jours. Si le cannabis chargé en THC et vendu clandestinement est une drogue, c’est spécifiquement parce qu’il contient du THC et que cette substance modifie l’état de conscience de celui qui en consomme. Rien à voir avec le cannabis CBD, qui contient en premier lieu une molécule naturellement relaxante. «Le CBD est tout sauf une drogue», a dit Lowenstein sur France 2, tout en mettant en garde sur la nécessité de mieux contrôler la composition de ces produits. On ne saurait être plus clair.

Si l’enjeu est celui de la santé publique, l’efficacité devrait conduire les autorités à prendre la chose en main concrètement, plutôt que de se voiler la face en affirmant que la prohibition reste son alpha et son oméga. Quid de la prévention ? Quid de la qualité des produits en circulation ? Si l’enjeu est celui de la sécurité, la recherche de l’efficacité devrait conduire les pouvoirs publics à combattre le trafic, générateur de mortels règlements de comptes et d’incivilités dans les quartiers où nos dirigeants n’habitent pas, en asséchant la demande. Or, qui fume en premier lieu du cannabis CBD ?  Si ce ne sont les fumeurs de cannabis chargé en THC qui veulent lever le pied sur le plan de la «défonce» et prendre leurs distances avec le marché noir. Enfin, si l’enjeu est plus basiquement fiscal, le pouvoir se prive d’une manne importante. En l’état, hors blanchiment des profits, seuls les trafiquants font leur miel sur l’or vert ou marron que constitue la vente d’herbe ou de résine de cannabis. Un marché de plusieurs millions de consommateurs.

Canada: le gouvernement défend la culture du cannabis à domicile

  Canada: le gouvernement défend la culture du cannabis à domicile Le gouvernement canadien a défendu mercredi le droit des citoyens à faire pousser du cannabis chez eux dans le cadre du projet de loi légalisant la consommation récréative de cette drogue douce. Le gouvernement libéral a rejeté 13 des 46 amendements proposés par le Sénat qui avait approuvé le projet de loi la semaine dernière au terme de sept mois d'étude.L'un de ces amendements aurait laissé le choix aux provinces d'interdire la culture du cannabis à domicile, comme souhaitent le faire les provinces du Manitoba et du Québec.

Capsules Huiles CBD 15 mg – Sensi Seeds 60 Caps. Confidentialité et cookies : Ce site utilise des cookies. Pour en savoir plus et pour découvrir comment les supprimer ou les bloquer, voir : Notre politique de cookies.

Non seulement le cannabidiol ( CBD ) n’a pas d’effets toxiques mais, selon le récent rapport de la WHO, il peut être bénéfique pour un grand nombre de maladies Seulement parce que des politiciens qui sont à la tête du gouvernement sont d'avis que le cannabis est une drogue, et doit rester ainsi ?

L’opinion favorable à une légalisation encadrée

Au fond, la légalisation du cannabis traditionnel apparaît comme la seule solution réellement pragmatique. Celle qui, au-delà des considérations morales ou électorales, sert le plus concrètement l’intérêt général. Laisser s’installer un marché du cannabis ultra-light, avec un taux de THC inférieur à ce qui se fait en Espagne ou en Suisse, aurait un été une demi-mesure positive. Lui fermer la porte sans réel débat public, comme on met la poussière sous le tapis, est tout simplement une très mauvaise décision. Espérons que ce débat, passionnant, ne fait que commencer. L’opinion publique française, de plus en plus favorable à une légalisation encadrée, apparaît, elle, bien plus mature que ses représentants élus. La légalisation du cannabis à l’échelle fédérale, qui doit intervenir à la rentrée prochaine au Canada, comme cela a déjà été le cas dans de nombreux Etats américains, démontrera à quel point la France, sur ce sujet, se complaît dans le vieux monde. Au mépris du réel.

Canada: le Sénat approuve à son tour la légalisation du cannabis .
Le Sénat canadien a voté mardi à son tour la légalisation du cannabis, au lendemain d'un vote similaire par la chambre basse, ouvrant la voie à la libre consommation et production de cette drogue douce dès septembre. Non élus, les sénateurs ne pouvaient pas en vertu de la Constitution bloquer le projet de loi adopté la veille par les députés fédéraux. Ils auraient pu, tout au plus, présenter de nouveaux amendements.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!