The page you are looking for is temporarily unavailable.
Please try again later

France INFORMATION EUROPE 1 - 31 ans après, le mystère de "la martyre de l'A10" enfin résolu

09:50  14 juin  2018
09:50  14 juin  2018 Source:   msn.com

Martyre de l'A10 : "Il y avait quelque chose de louche dans cette famille"

  Martyre de l'A10 : REPORTAGE - Dans la commune de Villers-Cotterêt, dans l'Aisne, la mise en examen du père et de la mère d'Inass, "la martyre de l'A10", jeudi, a semé l'émoi et la consternation.REPORTAGE - Dans la commune de Villers-Cotterêt, dans l'Aisne, la mise en examen du père et de la mère d'Inass, "la martyre de l'A10", jeudi, a semé l'émoi et la consternation.

Infos - Retrouvez en direct l'ensemble des informations internationales quotidiennes sur Euronews : breaking news, dernières actualités économiques, financières Europe . Le Bureau De Bruxelles. State Of The Union.

Partagez cette information avec tout le monde. Par : Noam Therapie Publié le : 31 mai 2017. 14 raisons pour lesquelles les hommes préfèrent les femmes de plus de 40 ans . Voici le produit le plus dangereux que nous consommons chaque jour ! (ce n’est ni du sucre, ni du sel).

En août 1987, une petite fille était découverte morte en bordure de l’autoroute A10, dans le Loir-et-Cher. Ses parents viennent d’être identifiés et arrêtés. Ils doivent être mis en examen jeudi.

INFORMATION EUROPE 1 - 31 ans après, l'affaire de © ALAIN JOCARD / AFP INFORMATION EUROPE 1 - 31 ans après, l'affaire de "la martyre de l'A10" sur le point d'être résolue

Sa petite tombe blanche, à quelques kilomètres du château de Chambord, est souvent fleurie par des anonymes. Elle est surmontée d’une tête d’ange et d’une stèle, sur laquelle figure l’inscription : "À la mémoire de la petite inconnue de l’A10". La petite fille découverte morte en 1987 n’avait pas de nom, mais l’énigme de la "martyre de l’A10" semble désormais résolue.

Disparus de Mirepoix : le mystère finalement résolu...

  Disparus de Mirepoix : le mystère finalement résolu... Christophe Orsaz, 47 ans et sa fille Célia, 18 ans étaient portés disparus depuis novembre 2017. Ce mardi, un suspect mis en garde à vue a mené les gendarmes jusqu'à leurs dépouilles. L'hypothèse du piège mortel se confirme. Le 30 novembre 2017, Christophe Orsaz sait qu'il doit conduire sa fille Célia,18 ans, à la gare de Mirepoix (Ariège). Alors qu'elle devait être à la gare de Toulouse quelques heures plus tard, la jolie brune n'y arrivera jamais. Tout s'enchaîne. Le soir même, leur voiture, une Renault Kangoo, est retrouvée calcinée au pied d’un départ de randonnées dans le massif de Picaussel.

Signaler un problème avec la photo de Alluikro. Expliquez de façon très détaillée en quoi cette photo ne respecte pas les règlements du site. Merci d'être très spécifique et de fournir toutes les informations et exemples nécessaires afin de justifier votre signalement.

Europe 1 (p. 9)

FAUX • Selon les dernières données de l ’Insee, issues de l ’enquête Logement, près de 80 % des locataires du parc social sont Français de naissance.

30 ans d’anonymat

Le 11 août 1987, des agents d'entretien de l'autoroute découvrent dans un fossé, entourée d’une couverture, la dépouille d'une fillette aux boucles brunes. Elle est habillée d'un short et d'un t-shirt, mais porte surtout d'innombrables traces de violences : brûlures, morsures et fractures non consolidées. D’après les médecins légistes, la victime, âgée de 3 à 5 ans, est décédée depuis quelques heures seulement.

Les jours passent, personne ne signale sa disparition. Les gendarmes diffusent un portrait-robot – le visage de la fillette est si abîmé qu’il est inenvisageable de le montrer. Plus de 60.000 écoles maternelles sont consultées, sans succès. En 1993, l’affaire est même au sommaire de l'émission  Témoin numéro un, sur TF1. En 2012, la justice lance un nouvel appel à témoin, comptant sur les remords d'un membre de la famille ou sur un témoin qui, à l'époque des faits, n'aurait pas fait le lien avec la disparition.

"Petite martyre de l'A10" : "Cette affaire a évolué de concert avec l'évolution des techniques de police scientifique"

  Le colonel de gendarmerie Jacques-Charles Fombonne, commandant du centre national de formation de la police judiciaire (CNFPJ) a salué, jeudi sur franceinfo, le travail du premier gendarme qui est intervenu sur les lieux de la découverte en 1987. © Fournis par Francetv info La fillette martyrisée retrouvée morte le long de l'autoroute A10 en 1987 a un nom. Inass Touloub avait quatre ans. Ses parents ont été retrouvés, grâce aux traces ADN qui avaient été conservées et qui ont pu être exploitées lors d'une affaire récente impliquant son frère. Ses parents ont été mis en examen, jeudi 14 juin.

Brad Pitt : le mystère de sa vilaine barbichette est enfin résolu ! Le fils du légendaire acteur Errol Flynn retrouvé, 40 ans après sa disparition mystère ? Hugh Grant marié : L'acteur de 57 ans a épousé Anna. 12H 31 .

annonces. carnet. Europe . Mais, grâce à un brin de persévérance, de chance aussi, sans doute et à la participation d'une famille de Bez, la lumière peut enfin être faite sur l'origine de ce nom Le col de l 'Homme mort doit donc son nom à deux faits marquants. Presque soixante-dix ans après cette triste

Coup de pouce du destin

Sur la couverture, des prélèvements ADN ont permis de recueillir plusieurs empreintes génétiques, dont celles identifiées comme appartenant à des membres de la famille, notamment les parents. Et c’est de la science que va venir la solution. Fin 2017, un homme est arrêté dans une affaire banale ; son ADN est confronté automatiquement à la base des empreintes génétiques inconnues, et il "matche". Il s’agit selon toute vraisemblance d’un frère de la fillette. Après avoir pris le temps, les gendarmes de la section de recherches d’Orléans ont fini par retrouver les parents, aujourd'hui sexagénaires. Ils les ont interpellés mardi. Au cours de leur garde à vue, de nouvelles comparaisons ADN ont conforté la certitude des enquêteurs, qui ont pu les interroger sur ce qu’il s’est produit, à l’été 1987. Ce jeudi, les parents de la petite "martyre de l’A10" doivent être présentés au juge d’instruction de Blois en vue de leur mise en examen.

Le Mur de l’Atlantique (France 3) : quand Bourvil se savait condamné par la maladie .
Rongé par un cancer, l'acteur Bourvil a souffert le martyre sur la tournage du film Le mur de l'Atlantique, diffusé ce soir à 21h sur France 3.Diffusé ce soir sur France 3, Le Mur de l’Atlantique, comédie de Marcel Camus (Orfeu Negro…), conte l’histoire, en 1944, de Léon Duchemin, campé par Bourvil, un paisible restaurateur contraint d’entrer dans la Résistance… Au printemps 1970, sur le tournage de ce film, l'acteur vit une tragédie personnelle mais n'en laisse rien paraître. L'acteur, à bientôt 53 ans, se sait condamné. Voilà deux ans de cela, le diagnostic est tombé comme un couperet : il est atteint d'un cancer de la moelle osseuse, la maladie de Kahler, qui lui laisse deux ou trois ans à vivre. Seuls quelques proches sont dans la confidence, parmi lesquels son ami Georges Beller, à qui il confiera : "C'est injuste, je n'ai jamais fumé ni bu, ma femme m'a toujours soigné avec une cuisine saine."L'ultime combat. Bourvil a décidé de cacher la nouvelle à ses enfants et au public, et a engagé un combat acharné contre ce mal. Il a consulté une quinzaine de médecins, soumis son corps à de multiples séances de chimiothérapie et de radiothérapie : en vain. La maladie n’a cessé de progresser. Quand Marcel Camus le prie de tenir le rôle principal de sa comédie, Bourvil hésite beaucoup avant d’accepter. La star de La Grande Vadrouille sort tout juste du tournage du Cercle rouge, de Jean-Pierre Melville.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!