France Quand Fillon est sur répondeur, Sarkozy s'énerve tout rouge

20:15  11 janvier  2017
20:15  11 janvier  2017 Source:   L’Obs

Politique - Sarkozy-Fillon, des retrouvailles bien tardives

  Politique - Sarkozy-Fillon, des retrouvailles bien tardives Cinquante-trois jours ! C'est le temps qu'il aura fallu à François Fillon pour retrouver Nicolas Sarkozy depuis la défaite de ce dernier au premier tour de la primaire, le 20 novembre. Aujourd'hui, à la mi-journée, les deux hommes sont convenus de se retrouver dans les locaux de l'ancien chef de l'Etat, rue de Miromesnil (VIIIe).La rencontre est bien sûr très symbolique entre l'ex et le possible futur locataire de l'Elysée.

La nouvelle version de MSN, votre collection personnalisable du meilleur des catégories Actualité, Sport, Divertissement, Finance, Météo, Voyage, Santé et Lifestyle, le tout associé à Outlook, Facebook, Twitter, Skype et bien plus encore.

Contact. Qui sommes -nous ? FAQ. Conditions générales d’utilisation.

Nicolas Sarkozy et François Fillon, le 2 décembre 2014, au siège de l'UMP. © Copyright 2017, L'Obs Nicolas Sarkozy et François Fillon, le 2 décembre 2014, au siège de l'UMP.

Le 30 décembre, l'ex-président n'a pas réussi à joindre son ancien "collaborateur". Il a alors appelé la terre entière pour faire passer son message. Les deux hommes déjeuneront finalement ensemble vendredi 13 janvier.

Quand Nicolas Sarkozy n’arrive pas à joindre François Fillon, il voit rouge. Il y a presque deux semaines, vendredi 30 décembre, l’ancien président tente de téléphoner à son ex-Premier ministre. Aucune réponse. Il laisse un message. Pas de nouvelles.

Fureur de Sarkozy qui, du coup, appelle la terre entière, notamment Thierry Solère, nouveau porte-parole de campagne de Fillon, Eric Woerth et quelques autres pour faire passer le message : non seulement il est ancien président de la République, mais le soir du premier tour de la primaire de droite, une heure après les résultats, il a appelé à voter, sans conditions, pour l’ex-député de la Sarthe. Si, aujourd’hui, Fillon veut l’humilier et jouer au petit jeu du type injoignable, il pourrait lui en cuire par la suite…

En 2010, Macron a refusé de rejoindre Fillon à Matignon

  En 2010, Macron a refusé de rejoindre Fillon à Matignon Pour la première fois vendredi, un sondage place une hypothèse où Emmanuel Macron atteint le second tour de la présidentielle. Et face à lui, l'adversaire que semble lui dessiner les sondages serait François Fillon, le candidat LR. Les deux hommes se connaissent déjà. A tel point raconte L'Obs daté du 5 janvier, que François Fillon aurait proposé à Emmanuel Macron de le rejoindre en 2010. Refus de briguer la mairie du Touquet sous la bannière UMP Les deux hommes se connaissent déjà. A tel point raconte L'Obs daté du 5 janvier, que François Fillon aurait proposé à Emmanuel Macron de le rejoindre en 2010.

Contact. Qui sommes -nous ? FAQ. Conditions générales d’utilisation.

Et c’ est Nicolas Sarkozy qui a régalé les cadres du parti au moment de payer

Sarkozy ne s’est en outre pas privé de dire ce qu’il pensait d’un candidat à l’élection présidentielle qui partait en vacances à la montagne au lieu de peaufiner l’organisation de son équipe, la présentation de ses vœux (qui seront totalement ratés), et de préparer sa rentrée du mois de janvier…

Enfin revenu des sports d’hiver, François Fillon a tout de même cru bon de le rappeler dès le lundi 2 janvier. Les deux hommes ont convenu de déjeuner ensemble le vendredi 13 janvier. C’est Fillon qui se déplacera. Le repas aura lieu dans les bureaux de l’ancien président, rue de Miromesnil : Sarkozy ne veut plus aller au restaurant.

Politique - Présidentielle : Fillon en toute bonne foi .
La déclaration de trop ? Trois jours après avoir réaffirmé sur le plateau de TF 1 qu'il était chrétien, François Fillon s'attire toujours les foudres de la classe politique, qui l'accuse de s'arroger le vote catholique et même de faire du communautarisme ! Une « erreur, voire une faute », selon Henri Guaino, une « dérive », pour François Bayrou, alors que Vincent Peillon, candidat à la primaire de la gauche, réaffirme que le principe de laïcité vaut « pour tous », et « surtout pour les hommes politiques ».

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!