France Saisie de 7 tonnes de cannabis : l'ancien patron des Stups en garde à vue

21:00  20 mars  2017
21:00  20 mars  2017 Source:   Le Parisien

Faits divers - Saisie de 7 tonnes de cannabis : la lutte antistups dans la tourmente

  Faits divers - Saisie de 7 tonnes de cannabis : la lutte antistups dans la tourmente L'ancien patron de l'Office de lutte contre le trafic de stupéfiants a été placé en garde à vue lundi. La justice enquête sur ses méthodes et ses liens avec un indicateur présenté comme un des caïds du trafic de cannabis. C'est une nouvelle déflagration dans la lutte contre le trafic de drogue en France. Lundi matin, quatre fonctionnaires de police, dont l'ex-patron de l'Office central pour la répression du trafic illicite de stupéfiants (OCRTIS), ont été placés en garde à vue dans les locaux de l'inspection générale de la police nationale (IGPN), la police des polices, rue Hénard dans le XIIe arrondissement à Paris.

erreur aucun n° de mandat trouvé. Calme, petit jardin et piscine, vue Lubéron. Coup de coeur assuré.

Il a été placé en garde à vue à la suite de sa convocation par l'IGPN, mercredi. L ' ancien patron des stups est soupçonné d'avoir facilité le travail d'un indic. L'un de ces deux dossiers confiés à des juges d'instruction fait suite à la saisie record de 7 tonnes de cannabis , découvertes par les

Le Parisien: ARCHIVES. Quatre personnes, dont l'ancien patron des «Stups», sont en garde à vue dans les locaux de l'IGPN à Paris (XIIème). © Google Street View ARCHIVES. Quatre personnes, dont l'ancien patron des «Stups», sont en garde à vue dans les locaux de l'IGPN à Paris (XIIème).

L'ancien patron de la lutte antidrogue en France, François Thierry a été placé en garde à vue ce matin dans les locaux de l’IGPN, la «police des polices», dans le cadre de l’enquête sur la saisie de 7 tonnes de cannabis découvertes par les douanes dans des camionnettes stationnées boulevard Exelmans, à Paris (XVIème), le 17 octobre 2015. Quatre personnes en tout sont actuellement en garde à vue dans ce dossier, dont le magistrat Patrick Laberche, ...

L'ancien patron de la lutte antidrogue en France, François Thierry a été placé en garde à vue ce matin dans les locaux de l’IGPN, la «police des polices», dans le cadre de l’enquête sur la saisie de 7 tonnes de cannabis découvertes par les douanes dans des camionnettes stationnées boulevard Exelmans, à Paris (XVIème), le 17 octobre 2015.

2016, année des records pour les douanes françaises

  2016, année des records pour les douanes françaises Le bilan présenté ce jeudi à Bercy permet de revenir sur les activités «invisibles» que mènent toute l'année les différents services de cette administration fiscale. «Vous n’avez rien à déclarer ?» Dans l’imaginaire collectif, la douane est synonyme de contrôle aux frontières. Mais dans les faits, ce n’est que la partie émergée d’une vaste administration. Perceptions des taxes, contrôle fiscal, lutte contre le terrorisme, protection d’espèces protégées et d’objets archéologiques, sécurisation des échanges internationaux, études statistiques, etc. : les missions de la douane sont aussi nombreuses que variées. Le bilan 2016 de la douaneLe bilan 2016 de la douane française, présenté ce jeudi à Bercy, a été l’occasion de revenir sur une année record.

Premier portail Internet de Madagascar. Actualités locales, régionales et internationales, contenus thématiques, culture, économie, femme, insolite, multimédia, musique, people, santé, sciences, sport, webmail, services pratiques, outils de communication. › Mort de Yann Lorence: 4 supporters du PSG en garde à vue

Actualités JUSTICE : ENQUÊTE – L ’ ancien patron de la lutte antidrogue François Thierry a été placé en garde à vue mercredi à l’IGPN, dans le cadre d’une enquête qui s’interroge sur les relations entre l’office des " stups " et Voir aussi. François Thierry accusé de trafic de cannabis par un ancien indic.

Quatre personnes en tout sont actuellement en garde à vue dans ce dossier, dont le magistrat Patrick Laberche, N°2 de l'Office central pour la répression du trafic illicite de stupéfiants, ainsi qu'un chef de groupe et un autre policier. Six policiers de ce même Office ont également été convoqués comme témoins par l'IGPN. 

L'opération, à l'époque saluée par le président de la République François Hollande, avait très vite été entachée de soupçons entourant le rôle trouble d'un indicateur, Sofiane Hambli, sur fond de rivalités entre services de douanes et de police.

L'Orctis conduisait une opération d'infiltration secrète, baptisée «Janissaire», destinée à démanteler, avec l'aide de Sofiane Hambli, des réseaux de trafiquants dont celui d'un des plus gros importateurs français de cannabis du Maroc. Sous couvert de l'opération «Janissaire», l'Octris a directement supervisé l'importation d'au moins 15 tonnes de cannabis qui ont été saisies.

Au début du mois, François Thierry avait également été placé en garde à vue dans une affaire distincte concernant la disparition de plusieurs kilos de cocaïne lors d’une saisie à l’aéroport d’Orly. L’IGPPN s'interroge sur les relations entre l'office des «stups» et les indicateurs.

Insolite : un Toyota Hilux tiré par plusieurs voitures radiocommandées .
Quoi de mieux pour faire la promotion d'une nouvelle voiture qu'une vidéo insolite ? Quinze voitures télécommandées tirent les 3,2 tonnes du Hilux Toyota ne fait pas exception à ce concept, et vient de publier une vidéo amusante, dans laquelle on peut voir une quinzaine de voitures radiocommandées tractent une voiture, réelle cette fois-ci ! Et il ne s'agit pas de n'importe quel véhicule puisque la voiture remorquée n'est autre que le Toyota Hilux, le pick-up de la marque asiatique. Une voiture qui affiche un poids total de 3,2 tonnes, et que ces miniatures télécommandées du Hilux arrivent pourtant à tirer sur plusieurs mètres. Une vidéo qui permet à Toyota de faire à la fois la promotion de son (vrai) pick-up. Un pick-up né en 1968 Ces miniatures radiocommandées du Hilux réalisées par Tamiya bénéficient d'un couple de 23.2 Nm et d'un véritable moteur électrique, couplé à une boite de vitesse à trois rapports. Réalisée en grande partie en métal, cette petite voiture témoigne d'un réalisme impressionnant. Le modèle du Hilux proposé par Tamiya est le RN36, la troisième génération de ce pick-up dont la commercialisation a débuté en 1978. En ce qui concerne le vrai Hilux, Toyota commercialise actuellement une nouvelle version de son pick-up né en 1968, disponible à partir de 26.220 euros. Disponible avec une simple ou une double cabine, le Hilux bénéficie de deux motorisations diesel au choix : un 2.4 litres de 150 chevaux en boîte manuelle six rapports, ou le même moteur en boîte automatique.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!