France Saisie de 7 tonnes de cannabis : l'ancien patron des Stups en garde à vue

21:00  20 mars  2017
21:00  20 mars  2017 Source:   Le Parisien

Avec le satellite MicroCarb, la France "à l’avant-garde du combat climatique" (Royal)

  Avec le satellite MicroCarb, la France Ségolène Royal a annoncé un financement de 75 millions d’euros pour la phase de réalisation du projet de satellite MicroCarb, lancé par le Centre national d'études spatiales (Cnes) pour mesurer la répartition du CO2 au plan planétaire et lutter contre le réchauffement climatique. Cette enveloppe au titre du programme d’investissements d’avenir vient compléter une première tranche de financement de l’Etat français (25 millions d’euros), annoncée en décembre 2015 lors de la COP21, à ce projet d'envergure. A lire aussi Mia Electric, la bombe à retardement de Ségolène Royal "C’est un moment historique pour l’accord de Paris qui a été ratifié par 134 pays (avec la signature hier de l’Ethiopie)", a déclaré la ministre de l'environnement, de l'énergie et de la mer. Elle souligne que la France sera le premier pays européen à lancer un satellite de mesure de la concentration en CO2 atmosphérique après le Japon (qui a lancé son satellite "Gosat" en 2009), les Etats-Unis (la Nasa, avec son satellite "OCO-2" mis en orbite en 2014) et la Chine (dont le satellite "Tan Sat" a été lancé fin 2016).

erreur aucun n° de mandat trouvé. Calme, petit jardin et piscine, vue Lubéron. Coup de coeur assuré.

Il a été placé en garde à vue à la suite de sa convocation par l'IGPN, mercredi. L ' ancien patron des stups est soupçonné d'avoir facilité le travail d'un indic. L'un de ces deux dossiers confiés à des juges d'instruction fait suite à la saisie record de 7 tonnes de cannabis , découvertes par les

Le Parisien: ARCHIVES. Quatre personnes, dont l'ancien patron des «Stups», sont en garde à vue dans les locaux de l'IGPN à Paris (XIIème). © Google Street View ARCHIVES. Quatre personnes, dont l'ancien patron des «Stups», sont en garde à vue dans les locaux de l'IGPN à Paris (XIIème).

L'ancien patron de la lutte antidrogue en France, François Thierry a été placé en garde à vue ce matin dans les locaux de l’IGPN, la «police des polices», dans le cadre de l’enquête sur la saisie de 7 tonnes de cannabis découvertes par les douanes dans des camionnettes stationnées boulevard Exelmans, à Paris (XVIème), le 17 octobre 2015. Quatre personnes en tout sont actuellement en garde à vue dans ce dossier, dont le magistrat Patrick Laberche, ...

L'ancien patron de la lutte antidrogue en France, François Thierry a été placé en garde à vue ce matin dans les locaux de l’IGPN, la «police des polices», dans le cadre de l’enquête sur la saisie de 7 tonnes de cannabis découvertes par les douanes dans des camionnettes stationnées boulevard Exelmans, à Paris (XVIème), le 17 octobre 2015.

Société - Faut-il légaliser le cannabis ? Une idée fumeuse... ou pas

  Société - Faut-il légaliser le cannabis ? Une idée fumeuse... ou pas Le constat est sans appel : depuis la loi de 1970 interdisant le cannabis, il n'y a jamais eu autant de consommateurs en France. Alors ? Statu quo maintenant l'interdit au nom de la protection de la santé ? Dépénalisation, voire légalisation, seule arme efficace selon ses soutiens, pour tuer les trafics ? Des discussions sereines semblent impossibles sur son usage. Une sclérose résumée ainsi par Anne Coppel*, sociologue et fondatrice de l'AFR (Association française pour la réduction des risques liés à l'usage des drogues) : « Défenseurs de l'ordre moral d'un côté, libertaires de l'autre, le débat public est enfermé dans des positions de principe.

Premier portail Internet de Madagascar. Actualités locales, régionales et internationales, contenus thématiques, culture, économie, femme, insolite, multimédia, musique, people, santé, sciences, sport, webmail, services pratiques, outils de communication. › Mort de Yann Lorence: 4 supporters du PSG en garde à vue

Actualités JUSTICE : ENQUÊTE – L ’ ancien patron de la lutte antidrogue François Thierry a été placé en garde à vue mercredi à l’IGPN, dans le cadre d’une enquête qui s’interroge sur les relations entre l’office des " stups " et Voir aussi. François Thierry accusé de trafic de cannabis par un ancien indic.

Quatre personnes en tout sont actuellement en garde à vue dans ce dossier, dont le magistrat Patrick Laberche, N°2 de l'Office central pour la répression du trafic illicite de stupéfiants, ainsi qu'un chef de groupe et un autre policier. Six policiers de ce même Office ont également été convoqués comme témoins par l'IGPN. 

L'opération, à l'époque saluée par le président de la République François Hollande, avait très vite été entachée de soupçons entourant le rôle trouble d'un indicateur, Sofiane Hambli, sur fond de rivalités entre services de douanes et de police.

L'Orctis conduisait une opération d'infiltration secrète, baptisée «Janissaire», destinée à démanteler, avec l'aide de Sofiane Hambli, des réseaux de trafiquants dont celui d'un des plus gros importateurs français de cannabis du Maroc. Sous couvert de l'opération «Janissaire», l'Octris a directement supervisé l'importation d'au moins 15 tonnes de cannabis qui ont été saisies.

Au début du mois, François Thierry avait également été placé en garde à vue dans une affaire distincte concernant la disparition de plusieurs kilos de cocaïne lors d’une saisie à l’aéroport d’Orly. L’IGPPN s'interroge sur les relations entre l'office des «stups» et les indicateurs.

VIDEO - La simulation ridicule d’un arbitre .
D’habitude, ce sont plutôt les joueurs qui simulent… © Twitter Luis Fabiano Le match entre Flamengo et Vasco da Gama (2-2) a donné lieu à une scène peu banale dimanche soir à l’Estadio Nacional de Brasilia.Averti peu après la pause, l’ancien Rennais Luis Fabiano s’en est plaint auprès de l’arbitre, en se rapprochant très près de son visage.L’officiel en a alors rajouté des tonnes, reculant de plusieurs mètres comme s’il avait été victime d’un coup de tête du joueur de Vasco.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!