France Bachelot jugée vendredi pour diffamation à l'encontre de Nadal

09:10  13 octobre  2017
09:10  13 octobre  2017 Source:   Le Figaro

Shakira célibataire ? Des médias espagnols l'affirment, du coup on lui cherche un nouveau mec !

  Shakira célibataire ? Des médias espagnols l'affirment, du coup on lui cherche un nouveau mec ! Le magazine espagnol Cotillo.es. lance une bombe sur le couple Gerard Piqué et Shakira : "Nous sommes en mesure de vous confirmer la rupture définitive entre la chanteuse et le footballeur" publie la presse espagnole ce matin. Déjà depuis quelques semaines, des rumeurs circulent en Colombie, sur leur séparation imminente. "Le couple formé par Shakira et Piqué pourrait être en train de se séparer et la chanteuse colombienne aurait déménagé de la maison qu'elle partage avec lui à Barcelone" écrivaient certains médias du pays. En attendant nous, on a beaucoup d'idées de mecs qui pourraient plaire à Shakira ! Voici nos pronos ! © Ohmymag Shakira Affaire à suivre donc mais en

Cette page n'est pas visible actuellement. Consultez la liste complète de nos formations.

Communiqué supprimé de l'Espace Datapresse.

L'ancienne ministre est poursuivie après avoir insinué, lors d'une émission sur D8, que le tennisman avait recours au dopage.

figarofr: L'affaire «Nadal vs Bachelot» prend ses racines dans une émission de D8 datant du 8 mars 2016. © DAVID GANNONMATTHEW STOCKMAN/AFP L'affaire «Nadal vs Bachelot» prend ses racines dans une émission de D8 datant du 8 mars 2016.

Connue pour son franc-parler et sa proximité avec les athlètes - sa rencontre avec le rugbyman Aurélien Rougerie dans un vestiaire en est un des exemples les plus frappants -, l'ancienne ministre des Sports Roselyne Bachelot compte cependant au moins un ennemi parmi les sportifs mondiaux. Et un de taille, puisqu'il ne s'agit de nul autre que Rafael Nadal, roi des courts de tennis en terre battue, vainqueur de seize tournois du Grand Chelem et plusieurs fois n°1 mondial.

Une étoile jaune comme récompense pour des enfants fait polémique en Suisse

  Une étoile jaune comme récompense pour des enfants fait polémique en Suisse Une étoile jaune remise aux enfants en guise de prix après un stage de sensibilisation aux dangers de la route fait actuellement polémique en Suisse. Le permis piéton remis aux enfants ayant suivi une sensibilisation aux dangers de la route dans les crèches du Grand-Saconnex passe très mal en Suisse. Désigné sous forme d’étoile jaune à compléter par son nom, celui de la crèche et fournit par la police municipale de grand-Saconnex, il fait actuellement polémique pour sa ressemblance avec celle imposée à la population juive durant la Seconde Guerre mondiale. Une « symbolique macabre » et « inacceptable » selon Ana Roch, la présidente du Mouvement citoyens genevois qui a également été décriée par la Coordination intercommunautaire contre l’antisémitisme et la diffamation (CICAD) qualifiant le prix « d’extrêmement maladroit ». Lire aussi : Polémique: Zara retire de la vente un t-shirt rayé avec une étoile jaune Une polémique qui a rapidement amené le Conseil administratif du Grand-Saconnex a présenter ses excuses et à supprimer le prix. « Le dessin a été directement inspiré par une étoile de shérif, laquelle ne peut pas être épinglée telle quelle sur un vêtement, écrit l’Exécutif. Il va de soi qu’à aucun moment une quelconque analogie n’a été souhaitée avec la tristement célèbre «étoile jaune», une marque hideuse de discrimination à l’encontre des personnes de confession juive au cours de la Seconde Guerre mondiale », comme l’explique ce dernier cité par 20 Minutes.Ch. Cet article Une étoile jaune comme récompense pour des enfants fait polémique en Suisse est apparu en premier sur Metro.

ou par e-mail à l 'adresse webmaster@pap.fr.

Vous n'avez pas les droits d'accéder à ce document.

Le volet judiciaire de leur inimitié - ou du moins celle de l'Espagnol envers la Française - se jouera demain devant la 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris, chargée de la plainte en diffamation du sportif contre la chroniqueuse. L'affaire «Nadal vs Bachelot» court déjà depuis un an et demi. Tout commence le 8 mars 2017, lorsque dans l'émission aujourd'hui disparue «Le grand 8» sur D8, Roselyne Bachelot revient sur l'affaire du contrôle positif de Maria Sharapova au meldonium, qui secoue alors le monde du tennis.

«Ces accusations commencent à me fatiguer»

La chroniqueuse ne s'arrête pas là, puisqu'elle mentionne ensuite Nadal en ces termes: «Flop pour le dopage dans le tennis. On ne révèle pas les contrôles positifs, les sanctions qui sont données. On apprend curieusement qu'un joueur ou une joueuse a une blessure qui le maintient des mois en dehors des courts. On sait à peu près que la fameuse blessure de Rafael Nadal qui a entraîné sept mois d'arrêt de compétition est très certainement due à un contrôle positif.»

Rafael Nadal demande 100 000 euros à Roselyne Bachelot pour l'avoir accusé de dopage

  Rafael Nadal demande 100 000 euros à Roselyne Bachelot pour l'avoir accusé de dopage Le tennisman poursuit en diffamation l'ancienne ministre des Sports, qui l'avait accusé de dopage dans une émission télévisée. © Fournis par Francetv info Rafael Nadal a entamé, vendredi 13 octobre, des poursuites en diffamation contre Roselyne Bachelot. Le tennisman espagnol lui réclame 100 000 euros de dommages et intérêts pour l'avoir accusé de dopag L'ancienne ministre des Sports avait lancé une pique contre le numéro 1 mondial en mars 2016, lors d'une émission sur D8 évoquant le contrôle positive de la Russe Maria Sharapova.

erreur aucun n° de mandat trouvé. copyright 2015 - © A la lucarne de l'immobilier.

Le support n'existe pas.

Des petites phrases qui font bondir le «taureau de Manacor», qui a souvent fait l'objet de rumeurs liées au dopage au cours de sa carrière. «J'ai entendu plusieurs accusations de dopage me concernant, et cela commence un peu à me fatiguer. (...) Je suis un joueur complètement propre. J'ai travaillé si dur pendant ma carrière que je ne prendrai jamais rien pour revenir plus vite si je suis blessé», réagit le joueur le lendemain depuis le tournoi d'Indian Wells (États-Unis).

«Je ne regrette jamais ce que je dis»

La colère du sportif contre l'ancienne ministre ne cesse de croître, d'autant plus que l'ancienne membre du gouvernement déclare «ne pas vouloir fait de commentaires sur cette affaire», mais ne «jamais regretter» ses prises de paroles médiatiques. «Je suis flattée de l'intérêt porté à mes propos par monsieur Nadal. Je me suis simplement fait l'écho de commentaires tenus très largement dans le monde du tennis et de la presse», assure-t-elle même au Scan Sport du Figaro.

Rafael Nadal fait finalement savoir fin avril 2016 qu'il dépose plainte pour diffamation.«Par cet acte, je prétends non seulement défendre mon intégrité et mon image en tant que sportif mais aussi les valeurs que j'ai défendues tout au long de ma carrière. Je souhaite également éviter qu'une personne publique puisse lancer, par voie médiatique, des accusations injurieuses contre un athlète sans preuves ni fondements sans que cela reste impuni», indique le joueur dans son communiqué. «Matchpoint» vendredi à partir de 13h30.

Panama Papers: l'AFP et 20 Minutes condamnés pour diffamation envers le FN .
Les deux médias avaient imputé au parti de Marine Le Pen des pratiques fiscales opaques ou frauduleuses lors du scandale des Panama Papers. © afp.com/CHRISTOF STACHE Les Unes des journaux du 4 avril 2016 avec les révélations des "Panama Papers". L'Agence France-Presse (AFP) et 20 Minutes ont été condamnés ce jeudi pour diffamation.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!