France Toulouse : un policier condamné pour avoir tué un collègue lors d'un exercice

09:00  14 février  2018
09:00  14 février  2018 Source:   Europe 1

Moselle : ouverture d'une enquête pour harcèlement après le suicide d'un policier

  Moselle : ouverture d'une enquête pour harcèlement après le suicide d'un policier Le policier a mis fin à ses jours avec son arme de service le 21 janvier. Ses parents ont déposé plainte auprès du parquet de Sarreguemines.   © Fournis par Francetv info Une enquête préliminaire pour "harcèlement moral au travail et atteinte à l'intimité de la vie privée par captation, enregistrement ou transmission des paroles" a été ouverte mercredi 7 février par le parquet de Sarreguemines (Moselle) après le suicide d'un policier. L'enquête a été confiée à l'inspection générale de la police nationale.

Un policier a été tué accidentellement par un tir mercredi après-midi lors d ' un exercice sur l'ancienne base aérienne de Francazal, a indiqué le parquet de Toulouse . Il existe plus d ' une quinzaine de BRI en France, qui sont des unités d'enquête et d'intervention de la police judiciaire, avec notamment

Vous allez être redirigé vers le lien suivant : Toulouse : un policier tué accidentellement par balle lors d ' un exercice .

Il avait tué accidentellement l'un de ses collègues lors d'une simulation de prise d'otage : un policier de 42 ans a été condamné mardi à six mois de prison.

Toulouse : un policier condamné pour avoir tué un collègue lors d'un exercice © AFP Toulouse : un policier condamné pour avoir tué un collègue lors d'un exercice
Un policier a été condamné à Toulouse à six mois de prison avec sursis pour avoir tué accidentellement l'un de ses collègues lors d'un exercice simulation de prise d'otage en octobre dernier, a-t-on appris mardi auprès du parquet.

"J'avais enlevé mon chargeur (...). J'ai oublié une balle". Une peine conforme aux réquisitions du parquet, alors que la veuve du fonctionnaire tué avait demandé par la voix de son avocat, Me Laurent-François Lienard, "de ne pas condamner cet homme", a indiqué La Dépêche du Midi dans son édition de mardi. "J'avais enlevé mon chargeur pour gagner du temps dans la voiture. J'ai oublié une balle. C'est mon erreur", a indiqué à l'audience le policier de 42 ans, rapporte le quotidien régional.

Le but de Neymar à Toulouse retiré par la LFP

  Le but de Neymar à Toulouse retiré par la LFP Finalement, Neymar reste bloqué à 18 buts en Ligue 1. La LFP a décidé de ne pas créditer Neymar du but parisien victorieux inscrit contre Toulouse samedi après-midi. L'attaquant brésilien avait invité Steeve Yago à une petite séance de samba avant de voir sa frappe déviée au fond des filets d'Alban Lafont.C'est Issa Diop qui est officiellement considéré comme l'auteur d'un but contre-son-camp, comme l'indique le site de la LFP : « Neymar (PSG) n’a finalement pas été crédité du but par la Commission des Compétitions de la LFP. Il a en effet été retenu que le tir de Neymar n’était pas initialement cadré.

Un policier a été tué accidentellement par un tir mercredi après-midi lors d ' un exercice sur l'ancienne base aérienne de Francazal.

Un policier de la brigade de recherche et d’intervention -BRI, ex-anti-gang- du Service régional de police judiciaire -SRPJ- de Strasbourg a été tué ce soir lors d ’ un tir accidentel, selon les premières constatations, lors Il n’ a pas pu être ranimé par les services de secours. “Police des police” saisie.

Lors d'une simulation de prise d'otage. C'est lors d'une simulation de prise d'otage à laquelle participait une vingtaine de fonctionnaires de plusieurs Brigades de recherche et d'intervention (BRI) de France sur l'ancien site militaire de Francazal, en Haute-Garonne, que le drame a eu lieu. La victime, un policier originaire de Strasbourg, né en 1971, jouait le rôle d'un preneur d'otage lorsqu'elle a été atteinte d'une balle en plein cœur.

Le site de l'ancienne base aérienne 101 de Francazal, à une dizaine de kilomètres de Toulouse, qui comporte de nombreux bâtiments, a été abandonné par l'armée de l'Air en 2009. Il sert aujourd'hui régulièrement de terrain d'entraînement pour les forces de l'ordre. Il existe plus d'une quinzaine de BRI en France, qui sont des unités d'enquête et d'intervention de la police judiciaire, avec notamment des compétences en matière d'intervention antiterroriste.

Théo n'a pas été violé par les policiers lors de son arrestation à Aulnay-sous-Bois, concluent des expertises médicales .
Le jeune Théo, arrêté à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) en février 2017, n'a pas été violé par la matraque d'un policier lors de son arrestation, selon des expertises médicales dont France Inter révéle vendredi les conclusions.Selon une expertise médicale dont France Inter révèle les conclusions, vendredi 16 février, la matraque télescopique utilisée par un policier à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) lors de l'arrestation de Théo, le 2 février 2017, n'a jamais pénétré l'anus du jeune homme. Même s'il a été gravement blessé, ces résultats d'expertise devraient entraîner un changement de qualification dans ce dossier où le policier est mis en examen pour viol.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!