Insolite La fin de la ballade de Jem, l'escargot anglais impossible à apparier

12:00  13 octobre  2017
12:00  13 octobre  2017 Source:   Liberation

Code du travail : feu vert à l'accord de branche pour les routiers

  Code du travail : feu vert à l'accord de branche pour les routiers Depuis plusieurs jours, les routiers se mobilisaient pour défendre certaines dispositions liées à leur rémunération, menacées par la réforme du Code du travail. Le gouvernement a reçu les organisations syndicales et patronales ce mercredi pour négocier l'accord de branche.Les représentants du gouvernement et les partenaires sociaux des transports routiers sont parvenus, mercredi soir, à un accord qui vise à sécuriser au niveau de la branche un certain nombre de minima, ont indiqué les syndicats et le gouvernement à Reuters.

Jem l ' escargot senestre chevauchant un escargot dextre anonyme, le 18 mai. Dans cette configuration, aucune chance pour lui/elle d'arriver à ses fins en termes de copulation

[Content Bloqued]. Toda la colección estará disponible en próximas fechas en la tienda de la web

Ce gastéropode senestre, vedette de l'Université de Nottingham, a fait les honneurs des gazettes en mai dernier : avec sa coquille montée à l'envers, il avait les pires difficultés à se reproduire, et ses tentatives ratées ont suscité une vague d'empathie dans le monde entier. Depuis, de la bave a coulé sous les ponts...

Jem l'escargot senestre chevauchant un escargot dextre anonyme, le 18 mai. Dans cette configuration, aucune chance pour lui/elle d'arriver à ses fins en termes de copulation, ses organes génitaux étant placés à l'exact opposé de ceux de l'immense majorité de ses congénères gastéropodes. © HO Jem l'escargot senestre chevauchant un escargot dextre anonyme, le 18 mai. Dans cette configuration, aucune chance pour lui/elle d'arriver à ses fins en termes de copulation, ses organes génitaux étant placés à l'exact opposé de ceux de l'immense majorité de ses congénères gastéropodes.

Il y a quelques mois, vous aviez peut-être lu ici-même la tragique histoire de Jeremy l’escargot anglais, sans descendance car senestre (avec la coquille qui s’enroule à l’envers et donc les attributs du côté inverse, pour celles et ceux qui ne seraient pas maîtres ès anatomie gastéropodale, une particularité génétique rarissime).

Selon Tim Cook, il est plus important d'apprendre à coder que d'apprendre l'anglais

  Selon Tim Cook, il est plus important d'apprendre à coder que d'apprendre l'anglais La programmation informatique a fait un long chemin depuis cette époque où elle était perçue comme une science de « nerds ». Aujourd’hui, apprendre à coder est une problématique gouvernementale. Le grand patron d’Apple, Tim Cook, est même convaincu qu’il est plus important d’apprendre à coder que d’apprendre l’anglais. Interrogé par Konbini durant son tour de France, Tim Cook suggérait que l’apprentissage du code permettrait à un jeune étudiant Français de toucher le monde entier. Pour lui, apprendre l’anglais n’est pas important, apprendre à coder, par contre, devrait être obligatoire dans toutes les écoles du monde.

Ce gastéropode senestre, vedette de l 'Université de Nottingham, a fait les honneurs des gazettes en mai dernier : avec sa coquille montée à l'envers, il avait les pires difficultés à se reproduire, et ses tentatives ratées ont suscité une vague d'empathie dans le monde entier. Depuis, de.

Communiqué supprimé de l 'Espace Datapresse.

Ce sympathique animal, qui avait ainsi les pires difficultés à se reproduire, était devenu la vedette abstinente et baveuse de l’Université de Nottingham, en Grande-Bretagne, avec un compte Twitter spécifique (Shellebritysnail) et engouement planétaire inclus (une simili-Phoebe Buffay lui a même dédié une chanson, la ballade de Jem en quelque sorte, que voici ci-dessous, pour le plaisir).

(Après «Tu pues le chat», «Tu chopes pas l'escargot»)

Sachant qu’il a été trouvé dans une boîte à compost par un scientifique à la retraite du Muséum d’histoire naturelle de Londres, on peut dire que toute la vie de Jerem' est un roman qu’il faudra un jour écrire. Un roman qui révulserait sans doute les partisans de la «Manif pour tous», car Jeremy préférait se faire appeler «Jem», un prénom moins masculin, et se définissait comme de genre neutre - comme tous les escargots, Jen est hermaphrodite. L’escargot se décrit comme LGBTIQA (pour «lesbiennes, gay, bis, trans, intersexes, queer et allié.e.s»), dans sa bio Twitter. De quoi peut-être réaliser une version queer de Bernard et Bianca ?

"L'État veut notre disparition, la disparition du tabac"

  Bernard Gasq, président de la Fédération des buralistes d’Île-de-France, a dénoncé au micro d'Europe 1 les nouvelles hausses des prix du tabac et demandé un renforcement de la lutte contre le marché parallèle. © Europe 1 "L'État veut notre disparition, la disparition du tabac" "Ils sont en train de faire la chasse aux buralistes".

erreur aucun n° de mandat trouvé. copyright 2015 - © A la lucarne de l 'immobilier.

Cette fiche ne peut être correctement affichée (elle n'existe pas/plus).

Venons-en aux faits. Il y a une bonne et une mauvaise nouvelle. La mauvaise est que Jem vient malheureusement de quitter sa coquille d’être mortel (et donc Jem is dead). Ce qui se comprend lorsqu’on sait que l’espérance de vie d’un escargot dépasse difficilement trois ans.

La bonne nouvelle : après bien des difficultés, ce gastéropode résilient a réussi à se reproduire (et, parce que le gène de la maladie de Jem est récessif, ses bébés ont la coquille dans le bon sens!) «Le gène responsable du caractère dextre est dominant. Il faudra donc attendre les générations descendant de ces naissances pour avoir peut-être une chance d’obtenir un nouvel escargot senestre» expliquait ainsi le professeur Angus Davison, en charge d’une étude à l’université de Nottingham sur le patrimoine génétique d’escargots rares tels que Jem.

Voici une rare image de sa descendance :

Quelle refonte pour les trêves internationales ? .
Moins de trêves internationales mais sur des périodes plus longues. C'est la refonte à laquelle réfléchit la Fifa, rapporte la BBC. © Reuters Les joueurs de l'équipe de France. "Je n’accueille pas la trêve avec plaisir, c’est mauvais". A l’image de José Mourinho, bon nombre d’entraîneurs s’agacent à l’approche des rendez-vous internationaux en pleine saison. Les rencontres, qu’elles soient officielles ou amicales, puisent dans l’énergie des joueurs - sans compter d’éventuelles blessures - et diminuent l’effectif des clubs pendant plusieurs semaines.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!