Monde Donald Trump reconnaît Jérusalem comme capitale d'Israël

09:18  07 décembre  2017
09:18  07 décembre  2017 Source:   Le Figaro

Maroc: vaste mobilisation dans les rues de Rabat sur le statut de Jérusalem

  Maroc: vaste mobilisation dans les rues de Rabat sur le statut de Jérusalem Au Maroc, des milliers de personnes ont répondu, ce dimanche 10 décembre, à l'appel à manifester, à Rabat, capitale marocaine pour contester la décision du président des Etats-Unis, Donald Trump, de reconnaitre Jérusalem comme capitale d'Israël, une option rejetée par la communauté internationale. Slogans anti-Trump en écharpes et drapeaux palestiniens, la rue marocaine a répondu en masse, ce dimanche, à Rabat, aux appels des organisations syndicales, des partis politiques ou encore des associations.Le boulevard Mohamed V, artère principale de la capitale marocaine, était complètement bondé à la mi-journée.

Donald Trump devrait prononcer mercredi un discours dans lequel il annoncera reconnaître Jérusalem comme la capitale d ’ Israël , indique un haut responsable. Malgré tout, le président américain pourrait encore retarder sa promesse de campagne de transférer l’ambassade des

Au-delà des réseaux, Emmanuel Macron veut consolider le processus de paix en Libye. North Korea trade sanctions bite on borders with China, Russia. Donald Trump compte reconnaître Jérusalem comme capitale d ' Israël .

figarofr: Donald Trump lors d'un déplacement à Jérusalem en mai dernier. © MENAHEM KAHANA/AFP Donald Trump lors d'un déplacement à Jérusalem en mai dernier.

Comme attendu, le président américain a décidé, ce mercredi, de reconnaître la ville sainte comme nouvelle capitale de l'État hébreu, en lieu et place de Tel-Aviv, malgré les avertissements des dirigeants des pays arabo-musulmans.

Le président américain Donald Trump a décidé, ce mercredi, de rompre avec des décennies de diplomatie américaine et internationale en reconnaissant Jérusalem comme capitale d'Israël. «L'heure est venue», a déclaré le 45e locataire de la Maison-Blanche dans une allocution télévisée, estimant que l'État hébreu, en tant qu'État souverain, «a le droit de déterminer sa propre capitale». Pour justifier ce choix, Donald Trump a revendiqué «une nouvelle approche» sur le conflit israélo-palestinien, et estimé qu'il fallait «reconnaître ce fait essentiel pour aboutir à la paix». Par ailleurs, le président américain a ordonné des préparatifs pour le transfert de l'ambassade américaine, actuellement à Tel-Aviv, à Jérusalem, sans préciser le calendrier.

Donald Trump va reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël

  Donald Trump va reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël Le président américain Donald Trump va déclarer mercredi qu'il reconnaît Jérusalem comme la capitale d'Israël, une décision qui risque de provoquer une flambée de violences dans la région. Le président américain Donald Trump va reconnaître mercredi 6 décembre Jérusalem comme capitale d'Israël, à rebours de décennies de prudence américaine sur ce dossier et en dépit des mises en garde des dirigeants de la région qui redoutent une flambée de violence.

Donald Trump pourrait prochainement reconnaître Jérusalem comme la capitale d ’ Israël , selon Wall Street Journal qui délivre l’information jeudi 30 novembre en citant des sources officielles. Le président Donald Trump devrait même

Donald Trump devrait contresigner une décision pour maintenir l'ambassade six mois encore dans cette première ville. La communauté internationale n'a jamais reconnu Jérusalem comme capitale d ' Israël , ni l'annexion de sa partie orientale conquise en 1967

Donald Trump a également promis de faire tout son possible pour un accord de paix entre Israël et Palestine. «Ce faisant, je tiens à souligner que cette décision ne se propose pas de nous départir de notre engagement à faciliter un accord de paix durable. Nous voulons un accord de paix qui soit bon pour les Israéliens et les Palestiniens», a-t-il ajouté, appelant les populations au «calme» et à la «tolérance». Le vice-président Mike Pence se rendra «dans les jours à venir» au Proche-Orient.

La communauté internationale n'a jamais reconnu Jérusalem comme capitale d'Israël et considère Jérusalem-Est comme un territoire occupé. Israël proclame tout Jérusalem, Ouest et Est, comme sa capitale «éternelle et indivisible».

Statut de Jérusalem: la Ligue arabe appelle Trump à annuler sa décision

  Statut de Jérusalem: la Ligue arabe appelle Trump à annuler sa décision La Ligue arabe, qui s'est réunie samedi soir au Caire, estime que les États-Unis se sont "retirés comme parrains et intermédiaires du processus de paix" au Proche-Orient.Les ministres des Affaires étrangères de la Ligue arabe ont appelé Washington et Donald Trump à annuler sa décision de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël, dans une résolution publiée dimanche matin après une réunion au Caire.

Le président américain Donald Trump envisage de reconnaître Jérusalem comme capitale d ’ Israël , une décision qui va à l’encontre de la position observée depuis des décennies par les Etats-Unis et qui est susceptible d’attiser les tensions au Moyen-Orient

Donald Trump pourrait reconnaître dès la semaine prochaine Jérusalem comme la capitale d ’Israel. Concernant le transfert de l’ambassade américaine.

Multiplication des mises en garde à Trump

Les mises en garde, y compris celle du pape François, avaient afflué ce mercredi à l'adresse de Donald Trump avant qu'il annonce sa décision. «Je ne peux taire ma profonde inquiétude», avait déclaré le Pape. L'Union européenne avait, elle aussi, mis en garde contre les «graves répercussions» d'une telle décision américaine. Lundi soir, dans un entretien téléphonique avec Donald Trump, Emmanuel Macron avait «exprimé sa préoccupation sur la possibilité que les États-Unis reconnaissent unilatéralement Jérusalem comme capitale d'Israël».

» LIRE AUSSI - Trump et Jérusalem: vague d'avertissements à travers le monde

Damas avait également condamné «le projet dangereux» de Donald Trump, tandis qu'à Téhéran, le Guide suprême Ali Khamenei avait évoqué une «erreur et une incompétence» de la Maison-Blanche. Le président iranien Hassan Rohani avait ajouté, ce mercredi, que l'Iran «ne tolérera pas une violation des lieux saints musulmans». Le roi Abdallah II de Jordanie avait, de son côté, souligné que la ville sainte était «cruciale pour la stabilité de la région». L'Arabie saoudite avait exprimé mardi sa «profonde inquiétude». Le roi Salmane en personne avait mis en garde contre une décision qui risquait de provoquer «la colère des musulmans dans le monde entier». De son côté, le président turc, Recep Tayyip Erdogan, avait assuré que proclamer Jérusalem capitale d'Israël «ferait le jeu des groupes terroristes», .

Les groupes palestiniens avaient, quant à eux, appelé à trois «jours de rage». Un rassemblement était prévu jeudi à Ramallah en Cisjordanie, territoire occupé par l'armée israélienne depuis 50 ans.

La désactivation du compte Twitter de Donald Trump ? Un "hasard" .
Twitter avait annoncé le 2 novembre que le compte de Donald Trump avait été désactivé pendant 11 minutes par un employé. © Copyright 2017, L'Obs Le président américain Donald Trump. En réalité, L'occasion fait le larron. Le site américain TechCrunch, spécialisé dans l'actualité technologique, a retrouvé l'employé de Twitter qui avait désactivé le compte de Donald Trump.Twitter avait annoncé le 2 novembre que le compte de Donald Trump avait été désactivé pendant 11 minutes par un employé dont c'était le dernier jour de travail, sans préciser son identité.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!