The page you are looking for is temporarily unavailable.
Please try again later

Monde Iran : Emmanuel Macron, "préoccupé", appelle Hassan Rohani à "la retenue"

09:50  03 janvier  2018
09:50  03 janvier  2018 Source:   francetvinfo.fr

Emmanuel Macron dénonce les "trahisons successives" de ses prédécesseurs

  Emmanuel Macron dénonce les Dans un entretien à El Mundo, le chef de l'Etat leur reproche d'avoir mené des réformes non annoncées lors de leurs campagnes électorales. "Un agenda caché", juge-t-il.Dans un entretien à El Mundo, le chef de l'Etat leur reproche d'avoir mené des réformes non annoncées lors de leurs campagnes électorales. "Un agenda caché", juge-t-il.

Emmanuel Macron s'est dit " préoccupé ", mardi, face "au nombre de victimes liées aux manifestations" des derniers jours en Iran . Dans un entretien téléphonique avec le président iranien Hassan Rohani , il a appelé Téhéran à " la retenue et à l'apaisement", selon un communiqué de l'Élysée.

Le président a exprimé, par téléphone à son homologue iranien, sa préoccupation quant au nombre de victimes liées aux manifestations de ces derniers jours en Iran .

La visite que devait effectuer le chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian, à Téhéran à la fin de la semaine, est reportée.

  Iran : Emmanuel Macron, © Fournis par Francetv info

La France inquiète de la contestation qui agite l'Iran. Emmanuel Macron a exprimé, mardi 2 janvier, dans un entretien téléphonique avec son homologue iranien Hassan Rohani, sa "préoccupation" face "au nombre de victimes liées aux manifestations" des derniers jours en Iran. Le président a appelé Téhéran à "la retenue et à l'apaisement". "Les libertés fondamentales, notamment les libertés d'expression et de manifestation, doivent être respectées", a indiqué l'Elysée dans un communiqué.

Iran : la contestation anti-gouvernementale s'étend à plusieurs villes

  Iran : la contestation anti-gouvernementale s'étend à plusieurs villes Des Iraniens se sont rassemblés dans plusieurs villes du pays pour protester contre la politique économique du gouvernement. À Kermanshah, dans l'ouest, la police anti-émeutes est intervenue. La Maison Blanche a condamné les arrestations. La police anti-émeutes iranienne a dispersé, vendredi 30 décembre, des manifestants protestant contre le gouvernement dans la ville de Kermanshah, dans l’ouest. La veille, d'autres rassemblements hostiles au président Hassan Rohani s’étaient également tenus dans le nord-est de l'Iran. Des manifestations ont aussi été signalées à Téhéran et dans d'autres grandes villes du pays.

Emmanuel Macron a exprime sa > a Hassan Rohani . - Actualité Israel .com. 21 personnes ont ete tuees lors des manifestations contre les difficultes economiques. Emmanuel Macron a exprime sa > a Hassan Rohani .

Macron appelle Rohani à " la retenue ". Iran : dans un entretien téléphonique, Emmanuel Macron , " préoccupé ", a appelé Hassan Rohani à " la retenue et l'apaisement".

Dans ce contexte, les deux dirigeants ont décidé de reporter à une date ultérieure la visite que devait effectuer le chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian, à Téhéran à la fin de la semaine, a précisé l'Elysée.

L'Iran demande la défense de l'accord sur le nucléaire

Rendant compte un peu plus tôt de cette discussion, la télévision iranienne a indiqué que Hassan Rohani avait demandé à Emanuel Macron de prendre des mesures contre les activités d'un "groupe terroriste" iranien basé en France et impliqué selon lui dans les récentes manifestations. Téhéran accuse les Moudjahidine du peuple, qualifiés par le pouvoir iranien d'hypocrites, d'alimenter les violences et d'être liés à l'Arabie saoudite, rivale régionale de l'Iran.

Le communiqué de l'Elysée n'a pas fait état de cette question mais a précisé que les deux présidents avaient évoqué l'accord nucléaire de 2015, "dont la France soutient l'application stricte, sous supervision internationale". Hassan Rohani "a demandé l'appui de la communauté internationale pour défendre cet accord et respecter les engagements pris", a précisé la présidence française.

Larcher prêt à bloquer Macron sur la réforme de la Constitution .
Emmanuel Macron a besoin d'un accord avec le président du Sénat pour faire passer la réforme constitutionnelle. Mais Gérard Larcher pose ses conditions. © Abaca Emmanuel Macron a besoin d'un accord avec le président du Sénat pour faire passer la réforme constitutionnelle. Mais Gérar Gérard Larcher, vu de l’Élysée, c’est "Monsieur Trois cinquièmes".  Comprendre : l’homme qui a les clés de la majorité élargie dont Emmanuel Macron a besoin pour faire passer sa réforme de la Constitution.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!