The page you are looking for is temporarily unavailable.
Please try again later

Monde Le Liban dénonce la construction d'un mur à sa frontière avec Israël

19:50  07 février  2018
19:50  07 février  2018 Source:   france24.com

Syrie: le HCR s'inquiète d'une internationalisation du conflit

  Syrie: le HCR s'inquiète d'une internationalisation du conflit La tension à la frontière entre la Syrie et Israël est toujours très forte, après qu'un avion militaire israélien a été abattu par les forces syriennes. Avec notre correspondant à Amman, Jérôme Boruszewski Les grandes puissances mondiales, l'Iran, Israël Les forces ouvertement impliquées dans le conflit syrien sont de plus en plus nombreuses. « Nous constatons une internationalisation croissante du conflit syrien, regrette Filippo Grandi, le haut-commissaire des Nations unies pour les réfugiés. Cela est extrêmement inquiétant, car plus le conflit est internationalisé, plus il sera difficile de trouver une solution.

Les autorités libanaises ont promis, mercredi, de tenter d'empêcher l'État hébreu d'ériger un mur le long de la zone frontalière, relativement calme depuis près de 12 ans. Cette agression, selon Beyrouth, menace la stabilité de la région.

En 2012, l'État hébreu a lancé la construction de l'édifice à sa frontière avec le Liban , suivant le tracé de la "ligne Les autorités israéliennes soutiennent que le mur sera érigé en territoire israélien. Le gouvernement libanais affirme que l'édifice passe sur des territoires qui appartiennent au Liban

Le mur séparant Metula, en Israël, du village libanais de Kafr Kila, le 7 février 2018. © Jalaa Marey, AFP Le mur séparant Metula, en Israël, du village libanais de Kafr Kila, le 7 février 2018.

Les autorités libanaises ont promis, mercredi, de tenter d'empêcher l'État hébreu d'ériger un mur le long de la zone frontalière, relativement calme depuis près de 12 ans. Cette "agression", selon Beyrouth, menace la stabilité de la région.

Le Conseil supérieur de défense libanais a donné, mercredi 7 février, ses directives pour empêcher Israël de construire un mur le long de leur frontière commune.

En 2012, l'État hébreu a lancé la construction de l'édifice à sa frontière avec le Liban, suivant le tracé de la "ligne bleue" définie en 2000 par l'ONU pour faire office de ligne d'armistice entre les deux pays toujours techniquement en guerre.

Total renforce sa position en Méditerranée

  Total renforce sa position en Méditerranée Le consortium mené par Total (Total 40%, ENI 40% et Novatek 20%) et le gouvernement libanais ont signé deux accords d'exploration et de productionLe consortium mené par Total (Total 40%, ENI 40% et Novatek 20%) et le gouvernement libanais ont signé deux accords d'exploration et de production couvrant les blocs 4 et 9 situés au large du Liban, à l'est de la Méditerranée.

La décision de construction d ' un mur par Israël le long de la Ligne bleue, tracée par l'ONU en 2000 comme la " Le Liban ne considère pas la Ligne bleue comme des frontières définitives, mais un arrangement provisoire, adopté après la libération du Liban en 2000 et le retrait d' Israël ", a-t-il ajouté.

La Force intérimaire des Nations unies au Liban (FINUL) a confirmé mercredi qu' Israël avait commencé la construction d ' un mur controversé le Au cours des derniers jours, Israël a cependant multiplié les menaces contre le Liban , suite à l'appel d'offres lancé par le Liban pour effectuer des

Le président libanais Michel Aoun, le Premier ministre, Saad Hariri, et le président du parlement, Nabih Berri, ont accusé l'État hébreu de menacer la stabilité de la région en voulant ériger ce mur le long d'une frontière qui est relativement calme depuis la guerre que se sont livrée Israël et le Hezbollah, la milice chiite pro-iranienne, en 2006.

"Le Conseil supérieur de défense a donné ses instructions pour contrer cette agression et empêcher Israël de construire [le mur] sur le sol libanais", a annoncé le secrétaire général du Conseil dans un communiqué.

Les autorités israéliennes soutiennent que le mur sera érigé en territoire israélien. Le gouvernement libanais affirme que l'édifice passe sur des territoires qui appartiennent au Liban dans la partie de la "ligne bleue" située côté israélien.

Contentieux sur la frontière maritime

Les tensions entre Israël et le Liban se sont aussi accrues depuis l'apparition d'un contentieux concernant l'exploitation d'un gisement de gaz offshore situé dans un secteur contesté le long de leur frontière maritime internationale.

Le ministre de l'Énergie de l'État hébreu a fait savoir, mercredi, qu'il voulait trouver un compromis avec le Liban.

"Nous espérons, et nous sommes prêts à discuter afin de trouver une solution diplomatique à ce sujet", a déclaré Yuval Steinitz au site Ynet, réagissant aux propos du ministre israélien de la Défense.

Avec Reuters et AFP

Syrie: les Kurdes indignés par les images du corps mutilé d'une combattante .
Les images vidéo d'un corps de femme ensanglanté et atrocement mutilé, présenté comme étant celui d'une combattante kurde de Syrie ayant subi les sévices de rebelles alliés aux forces turques, a provoqué vendredi la colère dans la communauté kurde. Les forces kurdes présentent le corps comme étant celui de Barîn Kobanê, nom de guerre de cette jeune femme de 23 ans. Elle a participé aux combats contre le groupe Etat islamique (EI) notamment dans la région de Kobané, dans le nord de la Syrie, selon un responsable kurde.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!