Monde Le chef du groupe terroriste État islamique serait toujours en vie

09:15  13 février  2018
09:15  13 février  2018 Source:   Le Figaro

ONU: un rapport fait craindre un rapprochement entre le groupe EI et al-Qaïda

  ONU: un rapport fait craindre un rapprochement entre le groupe EI et al-Qaïda L’ONU considère que le groupe Etat islamique, malgré ses défaites militaires récentes, reste une menace importante qui évolue dans le monde entier, de l’Afrique de l’Ouest à l’Asie du Sud. Avec notre correspondante à New York, Marie Bourreau La lutte contre l’organisation Etat islamique entre dans une nouvelle phase, estiment les experts. Le réseau de jihadistes ne cherche plus à conquérir de nouveaux territoires du fait de la pression militaire occidentale, mais s’est transformé en un groupe quasi clandestin constitué de mini cellules qui évoluent de manière plus autonome.

Annoncé à de multiples reprises mort, le chef du groupe État islamique , Abou Bakr al-Baghdadi, serait finalement toujours en vie . Proclamé «calife» de tous les musulmans par son groupe terroriste , il est l'un des hommes les plus recherchés de la planète.

Le chef du groupe islamiste nigérian Boko Haram, Abubakar Shekau (photo ci-contre), a annoncé avoir fait allégeance au mouvement jihadiste État islamique (EI), dans un enregistrement L’ État de Borno (nord-est du Nigeria) est toujours le foyer principal de l’activité du groupe Boko Haram.

Plusieurs fois donné pour mort, Abou Bakr al-Baghdadil serait blessé et soigné dans le nord-est de la Syrie.

figarofr: Le chef de Daech Abu Bakr al-Baghdadi dans une vidéo de propagande. © AFP Le chef de Daech Abu Bakr al-Baghdadi dans une vidéo de propagande.

L'annonce a été faite ce lundi par un haut responsable du ministère irakien de l'Intérieur. Abou Bakr al-Baghdadi, le chef du groupe terroriste État islamique, serait «toujours vivant» et se cacherait «dans la région de la Jaziré» a déclaré le directeur général du département du renseignement et du contre-terrorisme, Abou Ali al-Basri, dans le quotidien gouvernemental As Sabah. CNN a également des informations similaires, émanant d'officiels américains.

Syrie: l’armée affirme avoir chassé le groupe EI de trois provinces

  Syrie: l’armée affirme avoir chassé le groupe EI de trois provinces L'armée syrienne a annoncé vendredi avoir chassé des provinces de Hama, d'Idleb et d'Alep les jihadistes du groupe Etat islamique et de l'ex-branche d'al-Qaïda en Syrie. Avec notre correspondant dans la région, Paul Khalifeh A l'issue d'une offensive de cinq jours, l'armée syrienne et ses alliés ont pris vendredi une enclave de 1 100 kilomètres carrés, contrôlées par des jihadistes, entre les provinces de Hama, Idleb et Alep. Avec notre correspondant dans la région, Paul Khalifeh

Le chef du groupe terroriste État islamique Abou Bakr al-Baghdadi est-il vivant ? C'est en tout cas ce dont semble persuadée l'administration américaine. Le ministre de la Défense James Mattis l'a répété vendredi 21 juillet face à la presse.

L’attentat a été revendiqué par le groupe terroriste État islamique (Daech). L' Etat islamique (2014). Dernière mise à jour: 16:11 03.11.2016. Frappe sur Mossoul: le leader de Daech toujours en vie .

Selon le responsable irakien qui parle «d'informations indubitables» et de sources issues du groupe terroriste, l'homme «souffre de blessures, de diabète et de fractures au corps et aux jambes qui l'empêchent de marcher sans assistance». Des blessures sans doute dues, toujours selon lui, «à des raids aériens contre les fiefs de l'EI en Irak». Il aurait ainsi été blessé vraisemblablement en mai dernier. L'EI est encore présent dans la région de la Jaziré du nord-est de la Syrie, grande plaine désertique à la lisière de l'Irak.

Pourtant, l'intéressé a été donné pour mort plusieurs fois. Le 16 juin 2017, la Russie avait affirmé avoir probablement tué Abou Bakr al-Baghdadi dans une attaque aérienne près de Raqqa en Syrie. Une information confirmée le mois suivant par l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) avant d'être contesté le 1er septembre par le général américain Stephen Townsend, commandant de la coalition contre Daech en Irak et en Syrie. Le haut responsable militaire affirmait que le chef de l'EI se cachait sans doute dans la vallée de l'Euphrate, dans l'est de la Syrie. Des rumeurs avaient aussi évoqué un temps sa mort en mars et octobre 2015 dans des raids aérien.

Né en 1971 à Fallouja en Irak, Abou Bakr al-Baghdadi, de son vrai nom Ibrahim Awad Ibrahim Ali al-Badri al-Samarraï, avait proclamé à Mossoul le 3 juillet 2014 le «califat islamique» et ordonné aux musulmans de lui «obéir». Il s'agissait de son unique apparition publique. Il est l'un des hommes les plus recherchés de la planète.

Mali : l'armée française mène un raid contre le groupe jihadiste Ansar Dine .
Au moins dix jihadistes présumés, dont un ancien colonel de l’armée malienne, ont été tués mercredi dans le nord-est du Mali, lors d'une opération aérienne et au sol des forces françaises. Elle visait le chef du groupe Ansar Dine, Iyad Ag Ghaly. Les troupes françaises ont lancé l’assaut dans le nord-est du Mali, mercredi 14 février. Un bilan provisoire fait état de 10 à 17 morts parmi les jihadistes, selon une source sécuritaire étrangère. L'état-major

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!