Sport Les banques devraient isoler leurs activités en cryptomonnaie (BCE)

19:05  14 mai  2018
19:05  14 mai  2018 Source:   msn.com

Les banques brésiliennes pourront fermer pendant les matchs de la sélection

  Les banques brésiliennes pourront fermer pendant les matchs de la sélection L'opium du peuple. Lors de la Coupe du Monde, la Banque Centrale du Brésil (BCB) permettra aux banques de fermer partiellement les jours de matchs de la Seleçao. Pourtant, la loi brésilienne dispose que les banques doivent être ouvertes au public au moins cinq heures dans la journée. Mais dans une circulaire, la BCB a autorisé les agences bancaires « à modifier les horaires d'accueil du public les jours de matchs de la Seleçao lors de la Coupe du monde ». Du coup, l'obligation minimale de durée d'ouverture est réduite à quatre heures les jours de matchs pour suivre la bande à Neymar.

Les banques devraient séparer à leur bilan toute activité de négoce avec des cryptomonnaies comme le bitcoin et les couvrir avec suffisamment de fonds propres, selon la BCE .

voir sur lexpansion.lexpress.fr : Les banques devraient isoler leurs activités en cryptomonnaie ( BCE ).

Un centre de création de bitcoins à Saint Hyacinthe, au Québec, le 19 mars 2018 © Fournis par AFP Un centre de création de bitcoins à Saint Hyacinthe, au Québec, le 19 mars 2018

Les banques devraient séparer à leur bilan toute activité de négoce avec des cryptomonnaies comme le bitcoin et les couvrir avec suffisamment de fonds propres, a déclaré lundi un membre du directoire de la Banque centrale européenne.

"En raison de la forte volatilité des monnaies virtuelles, il semblerait approprié d'exiger (des banques) que les opérations avec ce type de monnaies soient soutenues par des niveaux adéquats de capitaux et séparées des autres activités de négoce et d'investissement", a déclaré Yves Mersch lundi lors d'une conférence en Turquie.

Crédit agricole pénalisé au 1er trimestre par LCL et les activités de marché

  Crédit agricole pénalisé au 1er trimestre par LCL et les activités de marché Crédit agricole SA a fait état mardi de résultats inférieurs aux attentes au premier trimestre, pénalisés par la banque de détail et les activités de marché à l'instar des autres banques françaises. Le véhicule coté du groupe Crédit agricole indique dans un communiqué que son bénéfice net a atteint sur le trimestre 856 millions d'euros, en progression de 1,2%.

voir sur lepoint.fr : Les banques devraient isoler leurs activités en cryptomonnaie ( BCE ).

voir sur boursorama.com : Les banques devraient isoler leurs activités en cryptomonnaie ( BCE ) - Boursorama.

L'institution gardienne de l'euro émet cette mise en garde alors que certains établissements ne cachent pas leur intention de proposer de nouveaux services impliquant le bitcoin, donnant de la légitimité à cette cryptomonnaie opaque et qui divise les milieux financiers.

Prenant le contre-pied des grandes institutions financières américaines, Goldman Sachs a annoncé en mars se lancer dans le courtage de produits financiers liés au bitcoin.

En Suisse, les géants UBS et Credit Suisse se sont tenus à distance des monnaies virtuelles, mais un acteur plus modeste, Vontobel, a émis le premier produit structuré sur le bitcoin, un certificat de participation coté en Bourse (tracker) qui permet de participer aux mouvements sur la monnaie virtuelle sans avoir à l'acheter directement.

Un jeu très risqué, alors que de décembre à février, "le prix du bitcoin est passé de près de 20.000 dollars à moins de 7.000 dollars", a estimé M. Mersch.

Le négoce utilisant de la cryptomonnaie reste de son côté embryonnaire, avec 200.000 transactions en bitcoin dans le monde par jour, contre 330 millions de paiements en monnaie courante dans la zone euro.

Mais si le marché des monnaies virtuelles devait gagner en taille, un "crash pourrait affecter la stabilité du système financier au sens large si les grandes banques détenaient d'importantes positions non couvertes de monnaies virtuelles", a prévenu Yves Mersch.

Les valeurs à suivre à Paris et en Europe .
Les valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris et en Europe où les contrats à terme sur les indices indiquent une ouverture en baisse : * BARCLAYS n'a pas de projet de rapprochement avec une de ses concurrentes, ont indiqué mercredi des sources à Reuters. Le Financial Times a rapporté que Barclays avait exploré une éventuelle fusion avec d'autres banques britanniques, dont STANDARD CHARTERED, dans le cadre d'une série de mesures d'urgence étudiées par les membres du conseil d'administration en réaction à la pression de l'investisseur activiste Edward Bramson.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!