Sport RPT-Le hub marseillais de centres de stockage de données s'agrandit

21:25  16 mai  2018
21:25  16 mai  2018 Source:   fr.reuters.com

HPE publie un bénéfice meilleur que prévu au 2e trimestre

  HPE publie un bénéfice meilleur que prévu au 2e trimestre Hewlett Packard Enterprise a publié mardi un bénéfice trimestriel meilleur que prévu soutenu par une solide demande pour ses serveurs et ses produits de stockage et a relevé ses prévisions pour l'ensemble de l'année.Le groupe, issu de la scission de l'ex-HP en 2015 et dédié aux serveurs et réseaux pour entreprises, anticipe désormais un bénéfice ajusté par action compris entre 1,40 et 1,50 dollar pour 2018, contre une prévision antérieure de 1,35 à 1,45 dollar.

Insérez l'adresse e-mail ou le numéro de portable de vous avez utilisé pour l'enregistrement. Insérez le code de vérification que nous avons envoyé par courrier électronique et sms.

Des comparatifs complets et pertinents. Recherchez un article pour découvrir le meilleur aspirateur robot par exemple En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à vous proposer du contenu personnalisé.

Interxion, leader européen et deuxième opérateur mondial de centre de stockage de données, a inauguré mercredi son deuxième centre à Marseille, devenue un carrefour de la connectivité numérique grâce à sa position géographique à la croisée de l'Europe, de l'Afrique, du Moyen-Orient et de l'Asie.

"La ville est devenue un hub stratégique d'envergure mondiale. C'est un atout géographique unique en Méditerranée", a déclaré à la presse le directeur général d'Interxion France, Fabrice Coquio.

Marseille est le cinquième hub européen pour les réseaux, les télécoms et le cloud, notamment grâce à la présence de 13 câbles sous-marins de télécommunications déployés pour certains sur plus de 20.000 kilomètres de long. Ils relient Marseille à des dizaines de pays jusqu'à Singapour et la Chine.

Apple renonce à construire un centre de données en Irlande

  Apple renonce à construire un centre de données en Irlande Apple a annoncé jeudi l'abandon d'un projet de centre de données en Irlande, ce chantier de 850 millions d'euros étant bloqué depuis plus de trois ans par des recours retardant la procédure d'homologation.Le fabricant de l'iPhone avait annoncé en février 2015 son intention de bâtir un "data center" à Athenry, une commune rurale de l'ouest de l'Irlande, afin de tirer parti des sources d'énergie verte à proximité mais des recours, déposés essentiellement par deux personnes, ont retardé la procédure d'approbation.

Marseille : Etchebest au secours d'un resto marseillais . Le chef a passé une semaine à Marseille. Un vrai Cauchemar en cuisine ? En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des services adaptés à vos centres d 'intérêts.

Attendez que le téléchargement et la conversion soient terminés. Glissez-déposez les fichiers afin de les placer dans l'ordre désiré lors du fusionnement. Quand vous êtes prêts, cliquez FUSIONNER.

Derrière Londres, le premier marché d'Europe, Francfort, Paris et Amsterdam, la ville conforte son intérêt pour l'échange de données avec l'arrivée de nouveaux projets de câbles.

Trois sont annoncés avant la fin 2019 -- l'Africa One qui doit relier l'Afrique du Sud à l'Europe, Peace, d'origine chinoise et d'une longueur de près de 7.000 kilomètres, et un dernier depuis l'Inde. La capacité de ces trois câbles sera équivalente à celle des 13 existant déjà à Marseille.

"Il n'y a pas d'économie numérique sans data center", dit Fabrice Coquio, qui précise que 95% des clients de son nouveau centre marseillais sont internationaux.

La valeur d'un data center se mesure généralement à son niveau d'interconnexion et à la fiabilité de sa sécurisation.

Apple renonce à construire un centre de données en Irlande

  Apple renonce à construire un centre de données en Irlande Apple a annoncé jeudi l'abandon d'un projet de centre de données en Irlande, ce chantier de 850 millions d'euros étant bloqué depuis plus de trois ans par des recours retardant la procédure d'homologation.Le fabricant de l'iPhone avait annoncé en février 2015 son intention de bâtir un "data center" à Athenry, une commune rurale de l'ouest de l'Irlande, afin de tirer parti des sources d'énergie verte à proximité mais des recours, déposés essentiellement par deux personnes, ont retardé la procédure d'approbation.

HELP ! Vous venez de supprimer par accident des photos, des vidéos ou encore de la musique de votre smartphone, et vous ne savez pas comment faire pour les récupérer. Rassurez-vous, les éditeurs de logiciels ont pensé à tout.

Retrouvez les bureaux de poste, les agences postales et les relais poste à l’aide de votre code postal ou nom de votre ville. Application Hub numérique.

Surfant sur ces perspectives de marché et sur le développement des échanges de données entre continents, Interxion a installé trois data centers dans la cité phocéenne, sur la cinquantaine que la société possède en Europe.

"La concurrence surveille de près l'évolution de la situation", note un spécialiste du secteur.

Interxion a investi 48 millions d'euros dans l'acquisition en 2014 de son premier center marseillais, puis 75 millions pour la construction du second dont elle vient d'inaugurer la première tranche, 130 millions enfin pour réhabiliter une ancienne base nazie de sous-marins.

Cette base, qui n'a pas eu le temps d'accueillir les navires, a servi d'entrepôt pour les armées jusqu'en 1982, puis pour des matières chimiques sous douane jusqu'en 2000. Le Grand port maritime de Marseille (GPMM) a eu le projet de la détruire avant de reculer devant le coût estimé de 26 millions d'euros.

Le bâtiment de 250 mètres de long a fait l'objet d'un bail de 49 ans en faveur d'Interxion, qui veut ouvrir la première tranche de ses 7.500 m2 d'espaces informatiques avant fin 2019.

La filière numérique sur le territoire de la métropole Aix-Marseille pèse, selon le collectivité, près de 50.000 emplois dans 8.000 entreprises. (Jean-François Rosnoblet, édité par Yves Clarisse)

Ligue Europa : défaite de l'Olympique de Marseille en finale .
La cité Phocéenne est triste au lendemain de la défaite de l'Olympique de Marseille 0-3 en finale de la Ligue Europa, face au club espagnol de l'Atlético de Madrid. Ce jeudi 17 mai, dans les Bouches-du-Rhône, malgré les déconvenues de la veille, les Marseillais se veulent philosophes. La une des quotidiens régionaux n'est pas celle qu'ils espéraient. Pourtant, avant le match, les supporter y croyaient et avaient commencé la fête sur le Vieux-Port. La deuxième mi-temps, un long calvaire Pour les supporters marseillais, l'euphorie de début de match a laissé place à l'abattement, après le premier but Griezmann. La deuxième mi-temps est un long calvaire ; la défaite est sèche et sans appel. Reste les souvenirs d'une belle épopée en 2018. Défaite ou victoire, les supporters sont toujours fiers d'être marseillais.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!