Sport Lille: "Bien obligé d'attendre ce qui va se passer" avec la DNCG, confie Galtier

16:26  17 mai  2018
16:26  17 mai  2018 Source:   msn.com

Lille bientôt sorti de l’enfer ?

  Lille bientôt sorti de l’enfer ? En recevant Dijon, les Lillois ont l’occasion de valider leur maintien en cas de succès et de faux pas de leurs concurrents directs. Dimanche, la joie de Christophe Galtier au coup de sifflet final de la victoire de ses hommes contre Toulouse (2-3)illustrait bien le soulagement qui régnait dans le camp lillois. Ce succès, obtenu en toute fin de match après un scénario renversant, permettait aux Nordistes de se hisser hors de la zone de relégation pour la première fois depuis la 26 journée. Une éternité pour un club dont le projet sportif prêtait à l’optimisme en début de saison.

Christophe Galtier a confié à nos confrères de la Voix du Nord qu’il quitterait le club en cas de rétrogradation administrative de Lille . Le LOSC doit passer devant la DNCG en fin de mois

Le maintien acquis pour Lille OSC, Christophe Galtier s’est lâché aux micros des journalistes venus l’entendre après le match contre Dijon. Et le Marseillais a été très clair en ce qui concerne son avenir sur le banc lillois

L'entraîneur de Lille, Christophe Galtier, lors d'un match de L1 à Toulouse, le 6 mai 2018© Fournis par AFP L'entraîneur de Lille, Christophe Galtier, lors d'un match de L1 à Toulouse, le 6 mai 2018

"Il y a un passage devant la DNCG et on est bien obligé d'attendre ce qui va se passer le 29 mai": Christophe Galtier, l'entraîneur de Lille, n'a pas encore évoqué son avenir avec ses dirigeants mais a déjà commencé à préparer la saison prochaine.

QUESTION: Maintenant que le maintien est en poche, quel bilan tirez-vous de vos cinq mois à Lille ?

REPONSE: "Ca a été cinq mois très durs. Je n'ai aucun sentiment de fierté. Je souhaiterais simplement que les joueurs puissent retenir qu'ils doivent être beaucoup plus constants dans l'effort, dans le professionnalisme, accepter des décisions, des choix, la concurrence, pour ne pas revivre ce genre de saison. Il faut que tout ce qui s'est passé cette saison leur serve de leçon pour leur permettre de grandir et de s'améliorer."

A Lille, les supporteurs veulent croire au maintien après une année grise

  A Lille, les supporteurs veulent croire au maintien après une année grise A deux journées de la fin du championnat, ils jouent l'union sacrée derrière leur équipe. Mais quelle que soit l'issue d'une saison théâtrale, ils veulent demander des comptes aux dirigeant. A Lille, l'heure est à l'union sacrée. Le club, actuel 16e de Ligue 1, accueille Dijon samedi à 21 heures lors d'un match crucial pour le maintien dans l'élite, à deux journées de la fin du championnat. «On est tous derrière le club pour le match de samedi», annonce François Stock, président des Dogues du Net, un groupe de supporteurs lillois. Selon un tweet du club, le stade Pierre Mauroy accueillera au moins 40 000 personnes sur les 50 000 places disponibles.

En prenant trois précieux points face à Dijon hier, Lille OSC a validé son maintien en Ligue 1 après une saison chaotique. On va terminer la saison sans aucun problème. On sait ce qu'il faut présenter (à la DNCG ), on nous l'a demandé, on le présentera.

Cela a été notifié par la DNCG en même temps que l’interdiction de recruter suite au passage des dirigeants lillois devant le gendarme financier de la LFP le 12 Pour rappel, sur le terrain, les hommes de Christophe Galtier sont également à la peine avec une triste dix-septième place après 23 journées.

Q: Avez-vous évoqué votre avenir avec vos dirigeants ?

R: "J'ai eu des discussions avec le président (Gerard) Lopez, comme toutes les semaines, et aussi avec Luis Campos (le directeur sportif). Il y a un passage devant la DNCG et on est bien obligé d'attendre ce qui va se passer le 29 mai. Il faut laisser le temps au président de travailler tranquillement, sans pression, pour préparer au mieux cette audition. Ce qui ne va pas empêcher de programmer la reprise, les dates de congés, le type de préparation, le nombre de matches amicaux, la date du stage de préparation. Je suis dans la peau de l'entraîneur du Losc qui prépare la saison prochaine, de manière très pragmatique et professionnelle. On sait qu'on ne peut pas recommencer les mêmes erreurs, avoir un groupe qui manque autant d'expérience."

Galtier : « Il faut être un peu maso... »

  Galtier : « Il faut être un peu maso... » Le sentiment du devoir accompli. Ni plus, ni moins. Grâce à sa victoire face à Dijon samedi soir (2-1), le LOSC a assuré son maintien dans l'élite l'année prochaine, après une saison pourtant très mal embarquée. Arrivé dans le Nord en décembre dernier, Christophe Galtier savourait le maintien, dans la sobriété, en conférence de presse : « On est soulagés. Ce n'est pas de la joie ni de la fierté, c'est du soulagement. On est passé par la petite porte, un trou de souris. (...) On ne peut pas sauter de joie. C'était le minimum qu'on pouvait faire.

On va terminer la saison sans aucun problème», a-t-il dit sur Canal+, ajoutant, à propos du rendez-vous de fin mai avec la DNCG : «Je ne vois pas de risques.» Lille , une situation financière très floueIl a néanmoins confirmé que son plan d'action nécessiterait des ventes

Christophe Galtier est revenu sur le maintien de Lille et a évoqué son futur dans le Nord de la France. En effet, les nordistes dont les finances sont entourés d'incertitudes, vont devoir passer devant la DNCG pour assurer leur bilan, ce qui n'inquiète pas Christophe Galtier .

Q: Pensez-vous que vos joueurs seront motivés samedi à Saint-Etienne ?

R: "Il y a du relâchement, on a décompressé, ça s'est ressenti tout au long de la semaine. J'ai parlé longuement avec le groupe de l'importance de l'image qu'on doit renvoyer, de l'importance d'être irréprochable. On doit avoir un comportement professionnel car même si on est sauvé il y a des enjeux pour les uns et les autres. J'ai demandé aux joueurs d'être exemplaires et préparés à faire un gros match. J'ose espérer que dans un match où il n'y aura pas la crainte du résultat, on aura envie d'aller chercher une performance."

Q: Ce retour à Saint-Etienne sera-t-il un moment particulier pour vous ?

R: "Je vais apprécier les retrouvailles avec beaucoup de personnes. Saint-Etienne représente huit ans, c'est beaucoup dans une carrière professionnelle. Ce sont mes débuts en tant que responsable d'une équipe. Ca me rappelle beaucoup, beaucoup de bons souvenirs, quelquefois des déceptions, mais trop peu pour que je ne me rappelle pas des bons moments, du partage au quotidien avec des gens qui partageaient l'envie de rester dans l'humain et d'être performant face à des concurrents plus aisés financièrement. C'était une très belle aventure et je croiserai les gens que j'ai côtoyés avec plaisir. C'était que du bon."

Q: L'ASSE devrait bientôt passer sous pavillon américain. Qu'en pensez-vous ?

R: "La société évolue, le monde du foot change beaucoup. Beaucoup de clubs passent sous pavillon étranger. Si ça doit passer par là pour que le club redevienne très compétitif... MM. Romeyer et Caïazzo vendent un club sain, qui depuis des saisons n'a pas eu de problèmes financiers, un club avec un héritage exceptionnel, avec des supporters qui sont bien plus que ça, qui vivent pour le club, qui ont l'amour de ce club. Il faut espérer que les futurs repreneurs puissent développer le club et la marque ASSE, tout en gardant les fondamentaux de ce que doit être ce club-là, c'est-à-dire la passion et la solidarité."

Propos recueillis en conférence de presse

L1: après une saison spectaculaire, place aux préparatifs pour 2018-2019 .
Thomas Tuchel intronisé au Paris SG, Monaco et Lyon qui pourraient chercher des remplaçants à Thomas Lemar et Nabil Fekir, l'OM qui doit franchir un palier, ou encore l'avenir de Saint-Etienne et Lille en stand-by: les préparatifs pour la saison 2018-2019 sont déjà lancés ! . Tuchel va lancer le nouveau PSGEmery parti, place à l'ère Thomas Tuchel. Le nouvel entraîneur du PSG est présenté à 19h00 dimanche au Parc des princes, et dévoilera ses ambitions pour un club qui n'arrive plus depuis deux ans à dépasser le stade des 8e de finale de la Ligue des champions, objectif suprême des propriétaires qataris.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/sport/-104278-lille-bien-oblige-dattendre-ce-qui-va-se-passer-avec-la-dncg-confie-galtier/

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!