Sport L'Etat britannique a vendu 7,7% du capital de la banque RBS

11:25  05 juin  2018
11:25  05 juin  2018 Source:   msn.com

Démission du directeur financier de Royal Bank of Scotland

  Démission du directeur financier de Royal Bank of Scotland Royal Bank of Scotland a annoncé mercredi la démission de son directeur financier, la banque ajoutant qu'elle recherchait immédiatement son successeur. © REUTERS/Neil Hall DÉMISSION DU DIRECTEUR FINANCIER DE ROYAL BANK OF SCOTLAND Cette annonce intervient le jour de l'assemblée générale annuelle de la banque à Edimbourg. L'Etat britannique détient 70% du capital de la banque et on s'attend à ce qu'il se déleste bientôt d'une partie de cette participation.

(CercleFinance.com) - Selon Sky News, le gouvernement britannique pourrait annoncer, dans le courant de la semaine, la vente d'une partie du capital de Royal Bank of Scotland ( RBS ). Pour mémoire, après le sauvetage de la banque par l ' Etat lors de la crise financière

(CercleFinance.com) - Selon Sky News, le gouvernement britannique pourrait annoncer, dans le courant de la semaine, la vente d'une partie du capital de Royal Bank of Scotland ( RBS ). Pour mémoire, après le sauvetage de la banque par l ' Etat lors de la crise financière

La Grande-Bretagne a vendu une partie du capital de la Royal Bank of Scotland, nationalisée pendant la crise financière de 2008 © Fournis par AFP La Grande-Bretagne a vendu une partie du capital de la Royal Bank of Scotland, nationalisée pendant la crise financière de 2008

L'Etat britannique a annoncé mardi avoir vendu 7,7% du capital de RBS pour 2,5 milliards de livres (environ 2,8 milliards d'euros), à travers une opération qui relance la privatisation de la banque mais constitue une mauvaise nouvelle pour les finances publiques.

UK Government Investments Limited, l'entité chargée de gérer les participations de l'Etat, a dévoilé dans un communiqué les résultats de la vente dont le principe avait été dévoilé lundi soir.

Banque: pas de discussion de Société générale avec Unicrédit pour une fusion

  Banque: pas de discussion de Société générale avec Unicrédit pour une fusion La Société Générale a démenti lundi toute discussion de son conseil d'administration sur un rapprochement avec la banque italienne Unicredit, sur fond de rumeurs de presse sur le sujet. Le Financial Times, qui cite plusieurs sources proches du dossier, a affirmé dimanche que le patron d'Unicredit, le Français Jean-Pierre Mustier - un ancien de la Société Générale - avance l'idée depuis plusieurs mois, et que les administrateurs de Société Générale étudient aussi l'éventualité d'un rapprochement.

29/05/18 RBS : l ' Etat britannique pourrait placer 10% du capital 10/05/18 RBS : transaction dans le dossier des 'subprimes' 04/08/17 RBS : retour aux profits au deuxième trimestre. 12/07/17 RBS : versement d'une amende aux Etats-Unis.

banques ont vendu à des grands investisseurs et d'autres établissements financiers de petite et Une autre grande banque britannique , RBS , attend encore de savoir à quelle sauce elle va être L'établissement, dont la majorité du capital est détenue par l ' Etat britannique , a déjà versé 5,5

La part de l'Etat s'établit désormais à 62,4% du capital de Royal Bank of Scotland, qui avait été sauvée de la faillite et nationalisée durant la crise financière de 2008.

Les pouvoirs publics ont vendu 925 millions d'actions au prix de 2,71 livres par titre à des investisseurs institutionnels, soit légèrement moins que le cours de clôture du titre lundi soir (2,8 livres).

Le gouvernement a choisi de relancer cette privatisation alors même qu'il n'est pas en mesure de rentrer dans ses frais puisqu'il avait payé le prix fort de 5 livres par action lors de la nationalisation. Sur l'opération conclue mardi, les pertes pour les contribuables s'établissent autour de 2 milliards de livres.

"Cette vente représente une étape importante vers la privatisation de RBS en laissant derrière nous la crise financière", a souligné le ministre des Finances Philip Hammond, dans un communiqué.

L'Etat britannique va céder une part d'environ 7,7% dans RBS

  L'Etat britannique va céder une part d'environ 7,7% dans RBS L'Etat britannique va céder environ 925 millions d'actions Royal Bank of Scotland (RBS), autour de 7,7% du capital de l'établissement, pour environ 2,6 milliards de livres (2,96 milliards d'euros), dans le cadre de son désengagement, a annoncé lundi l'agence chargée de ses participations. © REUTERS/Adnan Abidi L'ETAT BRITANNIQUE VA CÉDER UNE PART D'ENVIRON 7,7% DANS RBS La cession ramène à 62% la participation de l'Etat, qui a pris le contrôle de la banque à l'occasion d'un plan de sauvetage de 45,5 milliards de livres mis en place pendant la crise financière.

Selon Sky News, le gouvernement britannique pourrait annoncer, dans le courant de la semaine, la vente d'une partie du capital de Royal Bank of Scotland ( RBS ). Pour mémoire, après le sauvetage de la banque par l ' Etat lors de la crise financière, voilà une dizaine d'années

30/05/18 RBS : départ du directeur financier 29/05/18 RBS : cession imminente de la part de l ' Etat ? 29/05/18 RBS : l ' Etat britannique pourrait placer 10% du capital 04/08/17 RBS : retour aux profits au deuxième trimestre.

"Le produit de cette vente va servir à réduire notre dette publique, ce qui est la bonne chose à faire pour le contribuable", a-t-il ajouté.

L'Etat avait annoncé en novembre dernier lors de la présentation du budget vouloir relancer la privatisation de RBS, alors que la banque a dégagé en 2017 son premier bénéfice net annuel depuis la crise financière.

A l'époque, le gouvernement avait expliqué vouloir tirer un total de 15 milliards de livres de recettes sur cinq ans de cette vente, au rythme de 3 milliards par an à partir de 2018-2019 et jusqu'en 2022-2023.

L'Etat avait déjà tenté de se désengager de la banque en juin 2015, mais après s'être défait de quelques pourcents, il avait dû arrêter le processus face aux déboires de l'action sur les marchés. Celle-ci avait notamment plongé après la décision des Britanniques de quitter l'UE lors du référendum du 23 juin 2016.

Engie: La sortie de l'Etat se ferait "dans les meilleures conditions" .
Engie a indiqué mercredi qu'une sortie partielle ou complète de l'Etat de son capital n'aurait lieu qu'une fois que le groupe aura annoncé ses perspectives à long terme, fin 2018, ce qui permettrait à l'opération de se dérouler "dans les meilleures conditions".Le gouvernement a annoncé mardi que le projet de loi "Pacte" intégrerait des dispositions modifiant le cadre juridique qui régit la participation publique dans Engie - mais aussi dans ADP et la Française des Jeux (FDJ) -, ce qui permettra à l'Etat de descendre sous la barre d'un tiers des droits de vote chez l'énergéticien.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!