Sport Trump vante "une occasion unique" avec la Corée du Nord

18:15  09 juin  2018
18:15  09 juin  2018 Source:   msn.com

L'ex-basketteur Dennis Rodman à Singapour pour le sommet Trump-Kim

  L'ex-basketteur Dennis Rodman à Singapour pour le sommet Trump-Kim Dennis Rodman, ex-star de la NBA, le championnat nord-américain de basket-ball, qui s'est rendu à plusieurs reprises en Corée du Nord, a annoncé vendredi qu'il serait à Singapour pour le sommet de mardi prochain entre Donald Trump et Kim Jong-un. "J'irai à Singapour pour ce sommet historique. J'apporterai tout le soutien nécessaire à mes amis, Donald Trump et le maréchal Kim Jong-un", a écrit l'ancien basketteur sur Twitter.Aucune réaction n'a pu être obtenue auprès de la Maison blanche et rien n'indique que Rodman sera impliqué d'une manière ou d'une autre dans le sommet.

La star de télé-réalité Kim Kardashian a obtenu la grâce présidentielle de Donald Trump au profit d'une prisonnière condamnée à vie. A quelques semaines de sa “probable” rencontre avec le président nord -coréen, Donald Trump a révélé, ce jour 18 avril, que des discussions “de très haut niveau” se

Cette semaine, Donald Trump a accepté la main tendue par Kim Jong-Un et de le rencontrer, dans le but, selon le côté américain, de parvenir à une dénucléarisation permanente de la Corée du Nord . Si ce sommet se concrétise

Donald Trump a estimé samedi que son sommet de mardi avec Kim Jong Un était une "occasion unique" d'arriver à un accord sur le nucléaire avec la Corée du Nord, dont les diplomates travaillent selon lui "très bien" avec les Américains.

"C'est une occasion unique", qui "ne se représentera jamais", a assuré le président américain lors d'une conférence de presse à La Malbaie, peu avant de quitter le sommet du G7 au Canada.

Donald Trump s'est déclaré "vraiment confiant" avant cette rencontre.

"Combien de temps faudra-t-il pour voir s'ils sont sérieux ou non? Je pense peut-être dès la première minute", a-t-il expliqué.

Mais il a aussi tenté de tempérer les attentes.

"Qui sait? Cela ne marchera peut-être pas. Il y a une forte chance que cela ne marche pas. Et une chance plus forte que cela prenne un certain temps. Ce sera un processus", a-t-il dit.

Au moins, a-t-il ajouté, "nous nous serons rencontrés. Nous nous serons vus. Et j'espère que nous nous serons appréciés l'un l'autre, et que nous commencerons un processus".

Le dirigeant américain a quitté samedi le sommet du G7, au Québec, pour le long voyage qui doit l'emmener à Singapour où aura lieu la rencontre mardi matin.

Trump ouvre une ligne directe avec Kim Jong-un .
Donald Trump a dit vendredi avoir donné à Kim Jong-un un numéro de téléphone sur lequel le joindre directement et laissé entendre qu'il pourrait s'entretenir dimanche avec le dirigeant nord-coréen. "Je vais appeler la Corée du Nord", a déclaré le président américain à la chaîne Fox News qui lui demandait ce qu'il comptait faire pour la Fête des pères, sans préciser à qui il s'adresserait."Maintenant, je peux appeler (Kim Jong-un). Je peux maintenant lui dire: 'Eh, on a un problème.' Je lui ai donné un numéro très direct.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!