The page you are looking for is temporarily unavailable.
Please try again later

Sport Fâché par des propos de Trudeau, Trump se désolidarise du communiqué final du G7

03:00  10 juin  2018
03:00  10 juin  2018 Source:   msn.com

G7: Macron et Trudeau jugent possible un "G6+1"

  G7: Macron et Trudeau jugent possible un Les dirigeants français et canadien, Emmanuel Macron et Justin Trudeau, ont convenu mercredi qu'ils n'étaient "pas prêts à tout accepter pour avoir un communiqué commun" avec les Etats-Unis au sommet du G7, et envisagent des scénarios alternatifs, a indiqué l'Elysée."La question se résume à dire: jusqu'où accepte-t-on des aménagements éventuels pour avoir un communiqué commun. Par exemple, nous ne serons pas prêts à accepter un communiqué collectif qui ne mentionnerait pas l'accord de Paris", a expliqué la présidence française après l'entretien bilatéral ente les deux hommes à Ottawa, à deux jours du sommet qui se tient au Québec.

Et les Etats-Unis pourraient comme l’année dernière à Taormine refuser de signer la déclaration finale . Publicite. Articles recents. Sommet du G 7 à Ottawa: Trudeau et Macron, front Communiqué de la Représentation permanente de la R. P. D. de Corée auprès du Bureau des

G 7 : Un défi pour Trudeau . Autres. Photo AFP. On ne saurait attendre de Justin Trudeau qu’il ramène dans le rang Donald Trump , le délinquant multirécidiviste. Cela dit, s’il réussit à maintenir l’unité parmi ses cinq autres invités, il aura déjà fait beaucoup.

Donald Trump s'est désolidarisé à la surprise générale samedi soir du communiqué final négocié de haute lutte au sommet du G7 au Canada, qualifiant l'hôte Justin Trudeau de "très malhonnête et faible" pour avoir qualifié d'"insultants" les tarifs américains.

"En raison des fausses déclarations de Justin à sa conférence de presse, et du fait que le Canada impose des taxes massives sur nos agriculteurs, travailleurs et entreprises américains, j'ai demandé à nos représentants américains de retirer le soutien au communiqué, tandis que nous envisageons des tarifs sur les automobiles qui inondent le marché américain!" a tweeté Donald Trump depuis l'avion qui l'emmène du Canada vers Singapour.

G7: "la coopération internationale ne peut dépendre de colères ou de petits mots" (Elysée)

  G7: La présidence française a souligné dimanche que "la coopération internationale ne peut dépendre de colères ou de petits mots", dénonçant "incohérence" et "inconsistance" après la volte-face du président américain Donald Trump sur la déclaration finale du sommet du G7. "Nous avons passé deux jours à avoir un texte et des engagements. Nous nous y tenons, et quiconque les quitterait le dos tourné montre son incohérence et son inconsistance", a fait valoir l'Elysée dans une déclaration, soulignant que "la coopération internationale ne peut dépendre de colères ou de petits mots.

Trump reçoit le Premier ministre canadien Trudeau . Au-delà des thèmes officiels prévus (croissance inclusive, avenir du travail et du commerce, paix et sécurité, égalité femmes-hommes, changement climatique), la difficulté pour les dirigeants du G 7 sera de tomber d'accord sur un communiqué final

Avant l’élection de Donald Trump , il était de bon ton pour le communiqué final du G 7 de fustiger, dans un langage aussi convenu que férocement négocié, les dangers du "protectionnisme". "À l’approche du G 7 , on doit s’assurer comme toujours de se coordonner", avait déclaré M. Trudeau en

Dans un autre tweet, il a reproché au Premier ministre canadien de s'être conduit de façon "douce" durant le sommet, mais d'avoir critiqué les tarifs douaniers américains sur l'acier et l'aluminium.

"Très malhonnête et faible. Nos tarifs sont en réponse à ses 270% sur les produits laitiers!" a écrit le président américain.

Justin Trudeau avait expliqué, au cours de sa conférence de clôture du sommet à La Malbaie, qu'il avait dit à son homologue que les tarifs américains étaient, "pour les Canadiens qui se sont battus aux côtés des soldats américains", "plutôt insultants".

"Ce serait avec regret mais avec une certitude et une fermeté absolues que nous appliquerions des tarifs le 1er juillet en représailles à ceux imposés injustement par les Américains contre nous", avait-il ajouté.

"Les Canadiens sont polis et raisonnables, mais nous ne nous laisserons pas bousculer", a dit Justin Trudeau, qui s'était par ailleurs félicité que, malgré les différends, les sept fussent parvenus à s'accorder sur le texte d'un communiqué final.

Les tweets de M. Trump sont parus plusieurs heures après la conclusion du sommet, alors que les autres dirigeants du G7 ont commencé à quitter le Canada.

Interrogé par l'AFP, le bureau de M. Trudeau n'a pas répondu dans l'immédiat aux sollicitations.

Propos polémiques de Trump au G7: l'Élysée dément .
Selon le Wall Street Journal, Donald Trump avait tenu des propos très controversés pendant les rencontres au Québec. © REUTERS Donald Trump, Emmanuel Macron, Angela Merkel et Shinzo Abe, lors du sommet du G7 à Taormine, en Sicile, le 26 mai 2017. "Tous les terroristes sont à Paris", aurait déclaré le président des États-Unis Donald Trump lors du dernier G7 selon le Wall Street Journal. Des propos qui ont été formellement démentis samedi soir par l'Élysée. "Nous démentons fermement. Tout est faux", a indiqué la présidence.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!