Sport France-Le prix TTC réglementé du gaz pourrait augmenter de 6,5% au 1/7

00:20  11 juin  2018
00:20  11 juin  2018 Source:   fr.reuters.com

Washington demande à l'Opep d'augmenter sa production-Bloomberg

  Washington demande à l'Opep d'augmenter sa production-Bloomberg Les Etats-Unis ont demandé à l'Arabie saoudite et à certains autres pays de l'Opep d'augmenter leur production de pétrole d'environ un million de barils par jour, rapporte mardi Bloomberg News, qui cite des sources proches du dossier. Cette demande fait suite à une envolée des prix à la pompe aux Etats-Unis au plus haut depuis plus de trois ans et aux déclarations de Donald Trump qui s'est plaint sur Twitter de la politique de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de la hausse des cours.

Ainsi, pour l’année 2012, la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) avait estimé que la CSPE aurait dû atteindre 13, 7 €/MWh. Les prix moyens avant et après la hausse du 23 juillet 2012. Tarif réglementé de vente HT (€MWh). Puissance. Abonnement (€ TTC /an). Prix du kWh (€ TTC ).

Les tarifs réglementés de l'électricité augmentent de 5 % en août 2013. + 5 % à l'été 2013, + 5 % à l'été 2014. La Commission de Régulation de l'Energie (CRE) se livre ainsi à une analyse détaillée des coûts d'EDF afin d'émettre des Puissance. Abonnement (€ TTC /an). Prix du kWh (€ TTC ).

La facture TTC de gaz des consommateurs soumis aux tarifs réglementés pourrait augmenter de 6,5% au 1er juillet si le gouvernement suit l'analyse de la Commission de régulation de l'énergie, a déclaré dimanche soir à Reuters une porte-parole de la CRE, confirmant une information du Figaro.

Dans cette analyse déjà remise au gouvernement et rendue publique lundi, la CRE justifie cette forte hausse par celle des coûts supportés par Engie, fournisseur de référence (approvisionnement, infrastructures, stockage, coûts commerciaux).

La CRE évalue ainsi la hausse des coûts d'approvisionnement à 3% en raison de celle des prix du marché du gaz naturel et l'impact des coûts d'infrastructure à 2,5%.

Les prix de l'immobilier ancien restent en hausse au 1er trimestre

  Les prix de l'immobilier ancien restent en hausse au 1er trimestre Les prix des logements anciens en France ont continué à augmenter au premier trimestre 2018, après deux années d'essor à des niveaux de transactions historiques, selon l'indice Notaires-Insee publié jeudi. Entre janvier et mars, les prix de l'immobilier ancien ont augmenté de 3,5% par rapport à la même période de l'année précédente. Le mouvement est également sensible par rapport au trimestre précédent: comparés à la fin 2017, les prix gagnent 1,5%. Entre janvier et mars, les prix de l'immobilier ancien ont augmenté de 3,5% par rapport à la même période de l'année précédente.

Abonnement (€ TTC /an). Prix du kWh (€ TTC ). L'idée était de lisser les hausses (très élevées) recommandées par la Commission de Régulation de l'Energie (CRE) sur plusieurs années afin de limiter l'impact pour le pouvoir d'achat des consommateurs.

Sommaire. Les évolutions du prix du kWh de gaz en France . - - - *De fait, les prix TTC lors de ces mois ont augmenté du fait de la hausse des taxes. La Commission de Régulation de l'Energie (CRE) a en effet accepté l'augmentation des tarifs réglementés du gaz proposée par GDF

Quant aux coûts commerciaux, ils induisent une augmentation de 2,6%, estime la CRE, selon laquelle ils devraient cependant être révisés à la baisse compte tenu de la diminution de la clientèle assujettie au tarif réglementé.

Les tarifs réglementés hors taxe devraient ainsi augmenter d'environ 8,1% mais, compte tenu du maintien des taxes à leur niveau actuel, cela se traduirait par une hausse de la facture TTC "de l'ordre de 6,5%", explique la CRE.

Ce sera au ministre chargé de l'énergie, Nicolas Hulot, de décider de la hausse des tarifs réglementés en s'appuyant sur cette analyse. Mais, selon la porte-parole de la CRE, la seule véritable marge de manoeuvre existant pour limiter cette hausse réside dans l'évolution des coûts commerciaux.

Selon des sources gouvernementales citées par Le Figaro, le gouvernement semble cependant peu enclin à limiter cette hausse, notamment dans la perspective de leur fin à plus ou moins court terme, conformément à une décision du Conseil d'Etat.

Le Conseil d'Etat a annulé le 19 juillet 2017 un décret de 2013 encadrant les tarifs réglementés du gaz appliqués en France aux particuliers et aux petits professionnels, dont le maintien est jugé contraire au droit européen.

Aujourd'hui, sur 11,5 millions de particuliers et petits professionnels alimentés en gaz, 6,6 millions ont déjà quitté les tarifs réglementés pour des offres de marché (près de 60%). (Emmanuel Jarry)

La Russie proposera d'augmenter la production de l'Opep+ de 1,5 millions de barils par jour, dit Novak .
La Russie compte proposer une augmentation de la production de l'Opep+, soit l'Organisation des pays exportateurs de pétrole augmentée des signataires de l'accord d'encadrement, de 1,5 millions de barils par jour (bpj), a déclaré mardi à la presse Alexandre Novak, le ministre de l'Energie russe, à quelques jours d'une réunion à Vienne."Le marché croît, la demande croît et nous observons déjà un certain équilibre du marché", a-t-il dit, sans préciser dans quelle proportion la Russie pourrait augmenter sa propre production tout en observant que cela dépendait des capacités de chaque entreprise individuelle.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!