Sport LEAD 1-France-Les aides sociales coûtent "trop de pognon", dit Macron

11:55  13 juin  2018
11:55  13 juin  2018 Source:   fr.reuters.com

Quatre Français sur dix jugent qu'il y a trop d'aides sociales

  Quatre Français sur dix jugent qu'il y a trop d'aides sociales Selon un sondage Elabe publié vendredi, 40% des personnes interrogées estiment "trop élevé" le niveau des aides sociales en France.   © DAMIEN MEYER / AFP Quatre Français sur dix jugent qu'il y a trop d'aides sociales Quatre Français sur dix (40 %) estiment que le niveau des aides sociales en France est "trop élevé", selon un sondage réalisé par Elabe pour Les Échos, Radio Classique et l'Institut Montaigne, publié vendredi.Interrogées sur le niveau des aides sociales en France, 40 % des personnes sondées l'estiment "trop élevé".

Si le ministre a acté sans le dire ouvertement la fin de la réforme du collège imposée par la Il manque ainsi aujourd’hui 10 universités en France pour permettre aux étudiants de travailler dans -enfin l’exercice d’un dialogue social respectueux des organisations syndicales représentant les

"Ce que cette étude ne dit pas, c'est le taux d'ensoleillement. L'été dernier par "Si l'équipe de France fait son maximum ce sera déjà très bien, si elle fait encore

Emmanuel Macron estime dans une vidéo diffusée mercredi que les aides sociales coûtent "trop de pognon" sans sortir "les gens de la pauvreté", des propos susceptibles de lui valoir de nouvelles critiques sur le thème du "président des riches".

Cet enregistrement a été diffusé par sa conseillère en communication Sibeth Ndiaye sur Twitter dans la nuit, quelques heures avant un discours du chef de l'Etat devant le 42e congrès de la Mutualité française, à Montpellier, censé "redonner de la cohérence à l'approche sociale" de l'exécutif.

"On met trop de pognon, on déresponsabilise et on est dans le curatif", dit-il dans cet enregistrement d'une réunion de travail à l'Elysée. "Donc, toute notre politique sociale, c'est qu'on doit mieux prévenir, ça nous coûtera moins ensemble, et on doit mieux responsabiliser tous les acteurs."

Emmanuel Macron estime qu'on met trop d'argent dans les aides sociales, la séquence buzz

  Emmanuel Macron estime qu'on met trop d'argent dans les aides sociales, la séquence buzz Emmanuel Macron est au cœur d'une grosse polémique mercredi 13 juin. Sibeth Ndiaye, conseillère en communication du président de la République, a diffusé une vidéo dans laquelle ce dernier estime qu'on "met un pognon de dingue dans des minimas sociaux". Une séquence à retrouver en vidéo sur Non Stop Zapping.Le choix de diffuser est pour le moins maladroit. Une vidéo d'Emmanuel Macron en pleine réunion avec ses équipes a été diffusée par sa conseillère en communication Sibeth Ndiaye sur Twitter, à la veille d'une réunion avec les mutualistes. Le président de la République y tient des propos pour le moins limites sur la pauvreté en France, et l'échec de la politique sociale.

L'eurodéputé Rassemblement national (ex-Front National) Nicolas Bay a estimé lundi à propos de la polémique autour des aides sociales qu'Emmanuel Macron Interrogé sur LCI pour savoir s'il y avait trop d' aides sociales comme l'a estimé le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin, M. Bay a

Emmanuel Macron de plus en plus pressé de faire du social . Flux RSS. Rejoignez la communauté France 24 sur les médias sociaux .

"On met un pognon de dingue dans des minima sociaux, les gens, ils sont quand même pauvres, on n'en sort pas. Les gens qui naissent pauvres restent pauvres, ceux qui tombent pauvres ils restent pauvres. On doit avoir un truc qui permet aux gens de s'en sortir", ajoute-t-il. "Sur la santé c'est pareil."

Le chef de l'Etat devait notamment confirmer à Montpellier sa promesse de prise en charge à 100% des lunettes, prothèses dentaires et auditives en 2022.

La réforme du système social, jugé "inefficace" par Emmanuel Macron et son Premier ministre, Edouard Philippe, suscite des inquiétudes dans l'opposition et des réserves dans les rangs de la majorité présidentielle. Des craintes que l'enregistrement diffusé mercredi risque d'alimenter.

Aides sociales : en montrant les coulisses de son discours, Macron fâche la gauche

  Aides sociales : en montrant les coulisses de son discours, Macron fâche la gauche Dans une vidéo tweetée mardi soir, Emmanuel Macron déclare que l'Etat "met un pognon de dingue dans les minima sociaux" et que cela ne fonctionne pas. Une phrase qui n'a pas manqué de faire réagir.

Temps de parcours par secteur. Prévoir ses déplacements. Partir au meilleur moment. Fermetures nocturnes de la semaine. Calendrier des chantiers. Plus sur le trafic.

Passe-temps: lecture, peinture, decouverte, France soir, Murs et plafond, permanante. Envoi en cours Merci de votre aide ! L'entrevue de aventis. Je vous dis pas la pagaille! Êtes-vous fan d'une quelconque vedette de musique, cinéma ou autre?

LE MAIRE DONNE RAISON À MACRON

"Comme d’habitude, Macron flatte les égoïsmes et surfe sur les clichés - les pauvres ne font pas d’efforts, trop d’aides - afin de promouvoir une politique libérale qui ne fera qu’accroître la détresse et pauvreté", a ainsi réagi le premier secrétaire du Parti socialiste, Olivier Faure, sur Twitter.

Interrogé par RTL, le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, a pour sa part pris la défense du chef de l'Etat, à qui il a donné raison.

"Sur le fond, je pense qu'il a raison", a-t-il dit. "On met beaucoup d'argent dans notre politique sociale, et tant mieux, parce que je pense que c'est ce qui fait justement le contrat social français."

"Mais il faut que cet argent soit bien employé, c'est-à-dire qu'il permette à tous ceux qui en bénéficient de sortir de la pauvreté, de sortir du chômage, de sortir de l'inactivité et c'est là que le bât blesse", a-t-il ajouté. "Ce n'est pas le cas et c'est exactement ce que le président de la République veut régler et ce que nous voulons tous régler."

Il a rejeté l'idée que les propos enregistrés du chef de l'Etat puissent être considérés comme une provocation.

"C'est une réunion de travail, il ne s'adresse pas aux Français. C'est un langage de réunion de travail où on se dit les choses librement", a fait valoir Bruno Le Maire.

Le ministre de l'Economie et des Finances n'en a pas moins redit que le gouvernement entendait passer au crible toutes les dépenses publiques, y compris les dépenses sociales et les aides aux entreprises, pour faire des économies.

"J'ai déjà dit que si nous voulions faire des économies, il faudrait regarder toutes les dépenses publiques (...) Mais à chaque fois avec un objectif : que ça marche mieux", a-t-il dit. (Marine Pennetier et Emmanuel Jarry)

VIDEO. Retraite du PDG de Carrefour: Emmanuel Macron fustige les «dingues de pognon» .
Georges Plassat, qui a récemment quitté la direction de Carrefour, devait recevoir près de 14 millions d’euros…Le montant de la « retraite chapeau » de l’ancien PDG de Carrefour (près de 14 millions d’euros) a suscité l’indignation jusqu’au plus haut niveau de l’Etat. C’est, en tout cas, ce que croit savoir le Journal du dimanche.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/sport/-115715-lead-1-france-les-aides-sociales-coutent-trop-de-pognon-dit-macron/

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!