Sport Les Bourses optent pour la prudence avant la Fed et la BCE

20:00  13 juin  2018
20:00  13 juin  2018 Source:   fr.reuters.com

Les actions profitent d'une accalmie, les techs brillent

  Les actions profitent d'une accalmie, les techs brillent par Patrick Vignal

La prudence avant la Fed et la BCE efface l'entente Trump-Kim. Publié le 12/06/2018 à 13h19. Crédit photo © Reuters. Par Patrick Vignal. PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes hésitent mardi à mi-séance et Wall Street devrait les imiter

Prudence en Europe avant les rendez-vous de la Fed et de la BCE . Publié le 12/06/2018 à 10h41. Crédit photo © Reuters. Par Blandine Henault. PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent sans grand changement mardi dans la matinée

par Blandine Henault

Les Bourses européennes ont terminé sur de faibles variations mercredi au terme d'une séance marquée par la prudence des intervenants à quelques heures des décisions de politique monétaire de la Réserve fédérale et de la Banque centrale européenne (BCE).

À Paris, le CAC 40 a terminé quasiment stable (-0,01%) à 5.452,73 points. Le Footsie britannique a fini inchangé et le Dax allemand a pris 0,38%.

L'indice EuroStoxx 50 a gagné 0,11% et le FTSEurofirst 300 a progressé de 0,19%, tout comme le Stoxx 600.

A l'heure de la clôture en Europe, la Bourse de New-York évolue également sans grand changement, le S&P 500 affichant un modeste gain de 0,1%.

Les Bourses européennes optent pour la prudence avant le G7

  Les Bourses européennes optent pour la prudence avant le G7 par Blandine Henault

Les Bourses européennes optent pour la prudence avant le G7. avant le sommet des pays du G7 qui devrait être largement consacré aux tensions commerciales et les réunions de politique monétaire de la Réserve fédérale ( Fed ) et de la Banque centrale européenne ( BCE ) la semaine prochaine.

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes hésitent mardi à mi-séance et Wall Street devrait les imiter, la prudence avant d'importants rendez-vous de politique monétaire effaçant les signaux positifs envoyés par Donald Trump et Kim Jong-un

Selon le baromètre FedWatch de CME Group, les investisseurs estiment à plus de 96% la probabilité d'une hausse d'un quart de point de l'objectif de taux des "fed funds" pour la porter à 1,75%-2% à l'issue de la réunion de politique monétaire de la Fed.

Les investisseurs surveilleront surtout les "dot plots", la synthèse des anticipations des membres du FOMC en matière d'évolution des taux, et guetteront dans la formulation du communiqué et les propos de Jerome Powell d'éventuels indices sur la possibilité de quatre hausses de taux au total cette année, au lieu des trois attendues initialement.

Les opérateurs de marché sont plus partagés concernant d'éventuelles annonces, jeudi, de la BCE sur le calendrier de l'arrêt du programme d'assouplissement quantitatif (QE) de la banque centrale.

POINT MARCHÉS-Les Bourses européennes optent pour la prudence avant le G7

  POINT MARCHÉS-Les Bourses européennes optent pour la prudence avant le G7 Les principales Bourses européennes évoluent en net repli vendredi dans la matinée, la prudence l'emportant avant le sommet des pays du G7 qui devrait être largement consacré aux tensions commerciales et les réunions de politique monétaire de la Réserve fédérale (Fed) et de la Banque centrale européenne (BCE) la semaine prochaine. À Paris, l'indice CAC 40 cède 0,45% à 5.423,88 points vers 08h00 GMT. À Francfort, le Dax, plus sensible aux tensions commerciales en raison du poids des valeurs exportatrices, recule de 1,35% et à Londres, le FTSE abandonne 0,76%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro lâche 0,85%, le FTSEurofirst 300 se replie de 0,65% et le Stoxx 600 baisse de 0,6%. Le sommet du G7, qui se réunit vendredi et samedi à Charlevoix au Canada, s'annonce comme l'un des plus tendu en 42 ans d'existence, alors que les politiques non coopératives de Donald Trump menacent de causer une guerre commerciale mondiale et de profondes divisions diplomatiques. Le président américain a encore jeté de l'huile sur le feu jeudi soir, en s'attaquant sur Twitter à la France et au Canada, qu'il a accusés d'imposer des "droits de douane énormes" aux Etats-Unis. "Le G7, qui s'apparente à un G6 +1, s'annonce volcanique () Le communiqué final pourrait être signé à six plutôt qu'à sept", prévient Tangi Le Liboux, stratège chez Aurel BGC.

Les principales Bourses européennes ont légèrement reculé mardi, la prudence avant d'importants rendez-vous de politique monétaire l'emportant sur les signaux envoyés par Donald Trump et Kim Jong-un, dont le sommet très médiatisé a eu peu d'impact sur les marchés financiers.

Les principales Bourses européennes ont légèrement reculé mardi, la prudence avant d'importants rendez-vous de politique monétaire l'emportant sur les signaux envoyés par Donald Trump et Kim Wall Street hésite après le sommet Trump-Kim et avant la Fed .

Les analystes de Bank of America-Merrill Lynch s'attendent à ce que l'institution de Francfort annonce la fin de son QE en décembre, avant une première hausse du taux de dépôt en septembre 2019. Ceux de Goldman Sachs estiment à l'inverse que la BCE devrait s'abstenir de toute annonce concrète sur son QE afin de garder toutes les options ouvertes.

TAUX ET CHANGES VARIENT PEU

Sur le marché obligataire, le rendement des emprunts d'Etat américains à court et long terme varie peu en dépit de la hausse des taux attendue de façon imminente et de l'annonce d'une hausse plus forte que prévu des prix à la production aux Etats-Unis.

Les rendements européens sont pour leur part orientés à la baisse, celui du Bund allemand à dix ans revenant à 0,483%.

Le repli a été plus marqué encore sur les taux des pays dits périphériques de la zone euro, comme le Portugal et l'Italie, après les déclarations jugées rassurantes du ministre des Affaires européennes Paolo Savona selon lesquelles l'euro est "indispensable".

Prudence en Europe avant les rendez-vous de la Fed et de la BCE

  Prudence en Europe avant les rendez-vous de la Fed et de la BCE par Blandine Henault

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes hésitent mardi à mi-séance et Wall Street devrait les imiter, la prudence avant d’importants Sur le marché obligataire, la perspective d’un ton moins accommodant de la part de la BCE fait monter le rendement du Bund allemand à 10 ans, qui

(AOF) - AllianzGI reste dans le camp des gérants qui estiment que la Fed va faire plus que ce que prévoit le marché en termes de Fondée le 1er juin 1998, la Banque centrale européenne ( BCE ) fête ses 20 ans cette année. Les Bourses européennes optent pour la prudence avant le G7.

La devise unique s'apprécie de 0,32% face au dollar à 1,178 et l'indice dollar, qui mesure l'évolution de la devise américaine face à un panier de devises de référence, est reparti à la baisse (-0,2%) après avoir brièvement réduit ses pertes à la publication des prix américains à la production.

Parmi les forts replis sectoriels en Europe, le compartiment du pétrole et du gaz a perdu 0,81%, n'ayant pas profité en fin de séance du rebond des cours du brut après l'annonce d'une baisse plus forte que prévu des stocks hebdomadaires aux Etats-Unis.

LES BOURSES OPTENT POUR LA PRUDENCE AVANT LA FED ET LA BCE © REUTERS/Ralph Orlowski LES BOURSES OPTENT POUR LA PRUDENCE AVANT LA FED ET LA BCE

Les prix du pétrole avaient souffert plus tôt dans la journée d'une information selon laquelle la Russie va proposer à tous les pays faisant partie de l'accord de limitation de l'offre mondiale de pétrole d'augmenter leur production proportionnellement à leurs quotas.

ADYEN S'ENVOLE POUR SON PREMIER JOUR

La tendance en Europe a principalement été portée par les valeurs technologiques dont l'indice Stoxx a pris 1,7% avec l'envol du groupe néerlandais de services de gestion des paiements Adyen, dont le titre a clôturé sur un bond de 89,58% pour son premier jour de cotation.

Les Bourses en Europe un peu dans le rouge avant la Fed et la BCE

  Les Bourses en Europe un peu dans le rouge avant la Fed et la BCE par Patrick Vignal

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont légèrement reculé mardi, la prudence avant d'importants rendez-vous de politique monétaire l'emportant sur les signaux envoyés par Donald Trump et Kim Jong-un, dont le sommet très médiatisé a eu peu d'impact sur les marchés financiers.

NEW YORK, 11 juin (Reuters) - La Bourse de New York a progressé prudemment lundi en attendant de connaître l'issue du sommet entre le président Les principaux événements de la semaine pour les marchés auront lieu plus tard, d'abord avec la Fed mardi et mercredi puis la BCE jeudi.

La capitalisation boursière d'Adyen est ainsi passée de 7,1 milliards à 13,4 milliards d'euros, après avoir dépassé 14 milliards en cours de séance.

Cette envolée a favorisé l'ensemble du secteur en Bourse : Ingenico a gagné 6,77% à Paris, l'allemand Wirecard s'est adjugé 3,66% et le suisse Temenos a grimpé de 2,75%.

STMicroelectronics a bondi de 4,42% pour signer la plus forte hausse du CAC 40.

De son côté, ADP a grimpé de 5,99% après l'annonce par le gouvernement de son intention de lancer dès que possible, soit en fin d'année ou début 2019, le désengagement de l'Etat du capital.

Parmi les plus fortes hausses du Stoxx 600, le spécialiste suisse des instruments de chirurgie dentaire Straumann a gagné 5,86%, porté par un relèvement du conseil des analystes d'UBS à "achat" contre "neutre".

De son côté, Siemens a accéléré sa progression en début d'après-midi après des informations de Bloomberg indiquant que le groupe envisage de céder sa division de turbines à gaz. Le titre du géant industriel allemand a clôturé en hausse de 2,4%.

(Édité par Véronique Tison)

Les Bourses européennes en hausse, l'automobile à la traîne .
par Blandine Henault

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/sport/-116033-les-bourses-optent-pour-la-prudence-avant-la-fed-et-la-bce/

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!