The page you are looking for is temporarily unavailable.
Please try again later

Sport Mondial-2018: "Pas le temps de nous lamenter", dit le nouveau sélectionneur espagnol Hierro

20:10  13 juin  2018
20:10  13 juin  2018 Source:   msn.com

Mondial-2018: le directeur sportif de l'Espagne Fernando Hierro nommé sélectionneur à la place de Lopetegui

  Mondial-2018: le directeur sportif de l'Espagne Fernando Hierro nommé sélectionneur à la place de Lopetegui L'ancien international Fernando Hierro, directeur sportif de l'Espagne, a été nommé mercredi sélectionneur de la Roja au Mondial-2018 à la place de Julen Lopetegui, démis au lendemain de l'annonce de sa nomination comme futur entraîneur du Real Madrid, a annoncé la Fédération espagnole (RFEF). "Fernando Hierro assumera la charge de sélectionneur national à la Coupe du monde en Russie", écrit la RFEF dans un communiqué.

Quels Bleus au Mondial 2018 ? Mettez-vous dans la peau du sélectionneur en choisissant les 23 joueurs de l'équipe de France pour le Mondial 2018 et partagez ensuite votre sélection sur les réseaux sociaux.

Le Monde de la Bible |. Librairie Bayard. Prions en Eglise CHAQUE JOUR, LE SOUFFLE DE LA PAROLE DE DIEU. Les textes du jour. Dimanche en église.

Le nouveau sélectionneur de l'équipe d'Espagne Fernando Hierro pose aux côtés de Luis Rubiales, président de la Fédération espagnole de football, le 13 juin 2018 à Kranodar © Fournis par AFP Le nouveau sélectionneur de l'équipe d'Espagne Fernando Hierro pose aux côtés de Luis Rubiales, président de la Fédération espagnole de football, le 13 juin 2018 à Kranodar

L'Espagne démarre son Mondial-2018 vendredi contre le Portugal et elle n'a "pas le temps de (se) lamenter" sur le limogeage du sélectionneur Julen Lopetegui après sa nomination polémique comme entraîneur du Real Madrid, a estimé mercredi son successeur Fernando Hierro, nommé en urgence.

"Nous devons changer de logiciel, oublier tout cela, nous entraîner et suivre notre feuille de route", a asséné Hierro, qui occupait jusque-là le poste de directeur sportif de la fédération espagnole (RFEF).

Mondial-2018: "On dirait qu'on est au funérarium", ironise l'Espagnol Ramos

  Mondial-2018: "On dirait qu'on est au funérarium", a ironisé jeudi le capitaine espagnol Sergio Ramos pour dédramatiser le retentissant limogeage du sélectionneur Julen Lopetegui, assurant que le vestiaire ne présentait aucune "fissure" avant d'entrer en lice vendredi face au Portugal au Mondial-2018. "J'aimerais achever cette conférence de presse sur un sourire parce qu'on dirait qu'on est au funérarium, alors que demain (vendredi) on commence une Coupe du monde!", a lancé le défenseur du Real Madrid aux côtés de Fernando Hierro, ex-directeur sportif nommé mercredi sélectionneur au pied levé.

Que nous dit la science ? Les ordinateurs sont de plus en plus intelligents et les robots aussi ! Bonne ou mauvaise nouvelle ? XVIIe SEDIFRALE. Du 5 au 8 juin 2018 en Colombie.

• Allemand • Anglais • Français • Espagnol • Esperanto. › Grammaire › Les temps › Le futur antérieur › Le futur antérieur – exercices. Il prend un s. D’ici là elle (se réveiller) de nouveau .Le verbe se réveiller est pronominal.

"Nous n'avons pas le temps de nous lamenter ni de penser à autre chose. Notre objectif, c'est de nous battre pour ce Mondial. (...) Le passé, c'est le passé et nous pourrions en parler pendant des jours mais nous devons être positifs, courageux, aller de l'avant. Nous avons un groupe de joueurs fantastiques, un encadrement fantastique et nous sommes venus ici pour rivaliser", a-t-il ajouté.

Hierro, qui dispose de maigres références comme entraîneur principal (une saison à la tête d'Oviedo en 2e division espagnole), a souligné qu'il ne bouleverserait pas la dynamique de l'équipe, invaincue pendant 20 matches sous l'ère Lopetegui.

"On ne peut pas changer en deux jours ce qui a été construit en deux ans. Par bonheur, une grande partie de l'encadrement est restée avec nous et nous avons commencé à regarder des vidéos du prochain match. Il arrive très vite et nous devons être intelligents, cohérents et savoir que d'ici au Portugal nous n'avons pas beaucoup de capacité de changement", a-t-il rappelé, tout en se voulant optimiste.

"Ce groupe de joueurs a réussi une campagne de qualification fantastique, à un niveau extraordinaire et c'est ce que nous leur demandons: qu'ils soient eux-mêmes, avec leur personnalité. Ce sont des joueurs de très haut niveau et nous avons un joli défi à relever le 15" juin face au Portugal, a-t-il lancé.

Mondial-2018: Hierro ne "pouvait pas dire non" .
"Je ne pouvais pas dire non": Fernando Hierro, directeur sportif de l'Espagne devenu sélectionneur au pied levé, a expliqué mercredi n'avoir pas hésité à accepter le "beau défi" de diriger la "Roja" au Mondial-2018 après le limogeage retentissant de Julen Lopetegui. - Le défi: 'J'avais trois options' -"C'est un beau défi, passionnant. Les circonstances sont ce qu'elles sont et j'accepte cette responsabilité avec courage, en considérant que nous avons un groupe de joueurs qui viennent de passer deux ans à travailler pour ce Mondial.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!