Sport Engie prêt "à tous les scénarios" en cas de cession des parts de l'Etat

20:11  13 juin  2018
20:11  13 juin  2018 Source:   msn.com

LEAD 1-AccorHotels convoite la part de l'Etat dans Air France-KLM-Presse

  LEAD 1-AccorHotels convoite la part de l'Etat dans Air France-KLM-Presse Le groupe hôtelier AccorHotels convoite la participation de l'Etat dans Air France-KLM, qui s'élève à 14,3 %, écrit dimanche le quotidien Les Echos sur son site internet. "Le groupe hôtelier aurait proposé d'acheter les 14,3 % détenus par l'Etat. Les discussions qui viennent de s'engager explorent trois scénarios", peut-on lire.Selon Les Echos, l'Etat français envisagerait de se défaire "de tout ou partie" de ses 14,3% au capital du groupe franco-néerlandais.

Le site des cessions immobilières de l ’ État recense toutes les ventes réalisées par la Direction de l 'Immobilier de l ' État dans le cadre de la mise en place de la politique immobilière de l ’ État . L’ensemble de ces ventes est accessible à tous

L ' état des lieux doit aussi comprendre l'inventaire de toutes les clés permettant d'accéder au logement ainsi que, le cas échéant, les relevés des compteurs d'eau, de gaz ou d'électricité.

Engie est prêt à tous les scénarios et assure qu'une cession des parts de l'Etat n'affecterait pas sa capacité de financement © Fournis par AFP Engie est prêt à tous les scénarios et assure qu'une cession des parts de l'Etat n'affecterait pas sa capacité de financement

Le groupe énergétique Engie, dont l'Etat pourrait vendre ses parts, s'est dit mercredi "prêt à faire face à tous les scénarios", assurant qu'une telle opération se ferait "dans les meilleures conditions".

"Engie est prêt à faire face à tous les scénarios et, dans tous les cas, une sortie partielle ou complète de l'Etat n'aurait pas d'impact sur la capacité de financement du groupe", indique-t-il dans une déclaration.

Après plusieurs semaines d'hésitation, le gouvernement a annoncé mardi avoir donné son feu vert à des cessions d'actifs dans la Française des Jeux, Aéroports de Paris et Engie. Il intègrera dans la future loi Pacte, qui doit être présentée le 18 juin, des mesures ouvrant la voie à ces privatisations.

Cessions dans ADP, FDJ, Engie envisagées fin 2018-début 2019

  Cessions dans ADP, FDJ, Engie envisagées fin 2018-début 2019 Le désengagement de l'Etat d'ADP, Engie et la Française des Jeux (FDJ), subordonné au vote de la loi "Pacte" permettant ces opérations, se fera "dès que les conditions de marché seront réunies", a déclaré mercredi le ministre de l'Economie et des Finances."On fera (ces opérations de cession de participations) dès que la loi sera votée et dès que les conditions de marché sont réunies", a dit Bruno Le Maire sur RTL.

En effet, le vent était très fort. Exprimer la conséquence signifie montrer le résultat, les suites ou les effets d'une action ou d'un événement . Voilà les conjonctions et les tournures qui expriment la conséquence.

L ’ Etat vient de vendre une partie de ses parts d ’ Engie . Il faut dire que cette cession entre dans le cadre d’une stratégie plus globale de transformation, avec une consolidation du département gaz mais également un développement dans les énergies renouvelables et les services.

L'Etat est actuellement actionnaire à hauteur de 24,10% de Engie, l'ex-GDF Suez, dont il a déjà cédé des parts. La loi actuelle l'obligeait à rester au-dessus des 33% des droits de votes ou du capital.

"Il n'est pas prévu d'opération à court terme car une loi est nécessaire pour permettre à l'Etat de réduire sa participation, or celle-ci serait promulguée fin 2018 ou début 2019", rappelle Engie.

L'opération n'interviendrait donc qu'après la journée destinée aux investisseurs fin 2018, au cours de laquelle des perspectives long terme et un point sur la stratégie de l'entreprise seront annoncés.

Cela doit permettre "à l'opération de se dérouler dans les meilleures conditions, à la fois pour l'Etat et pour le groupe", assure Engie.

Le groupe souligne aussi qu'une "sortie de l'Etat, partielle ou complète, permettrait d'augmenter le capital flottant, assurant une meilleure liquidité".

D'autres privatisations après ADP, FDJ, Engie-presse .
D'autres opérations de privatisation pourraient intervenir après celles déjà annoncées par le gouvernement d'Aéroports de Paris (ADP), la Française des Jeux (FDJ) et Engie, écrit mercredi le quotidien Les Echos sur son site web http://bit.ly/2MGJAKs. Selon le quotidien, les prochaines cession de participations de l'Etat pourraient concerner notamment Orange, Air France-KLM, ou encore le secteur automobile, avec Peugeot et Renault.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/sport/-116042-engie-pret-a-tous-les-scenarios-en-cas-de-cession-des-parts-de-letat/

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!