Sport "Fair play financier" : le PSG échappe aux sanctions de l'UEFA

20:35  13 juin  2018
20:35  13 juin  2018 Source:   france24.com

Foot : l'UEFA ne sanctionne pas le PSG, soupçonné d'infraction au fair-play financier

  Foot : l'UEFA ne sanctionne pas le PSG, soupçonné d'infraction au fair-play financier Les sommes pharaoniques dépensées pour acquérir Neymar et Kylian Mbappé étaient au centre de l'enquête de l'instance européenne du football. C'est une surprise. L'UEFA ne sanctionne finalement pas le PSG, soupçonné d'infraction aux règles du fair-play financier, a annoncé mercredi 13 juin l'instance qui régule le football européen. Un audit avait été lancé à l'automne dernier concernant les importantes dépenses du club parisien sur le marché estival des transferts : plus de 400 millions d'euros pour faire signer Kylian Mbappé et Neymar.

Le fair - play financier de l ’ UEFA place le PSG dans une position difficile. Désormais, les dirigeants du Paris Saint-Germain seraient convaincus de la sanction prochaine de leur équipe par l’instance européenne de football .

TRANSFERTS - Le PSG est dans l'attente. Sous le coup d'une enquête de l ' UEFA concernant son éventuel non-respect du fair - play financier , le club parisien espère échapper à de possibles sanctions .

L'UEFA n'a prononcé aucune sanction contre le PSG après les transferts des joueurs Neymar pour 222 millions d'euros et Mbappé pour 135 millions. Les comptes depuis l'été 2017 restent cependant sous observation, a déclaré l'instance mercredi.

L'UEFA a annoncé la "clôture de l'enquête" déclenchée contre le club de football Paris-Saint-Germain, mercredi 13 juin, après les transferts de Neymar et de Mbappé. Le club n'écope du coup d'aucune sanction pour infraction au fair play financier.

Le Brésilien Neymar après la victoire du PSG face à Rennes, le 12 mai 2018, au stade du Parc des Princes à Paris. © Franck Fife / AFP Le Brésilien Neymar après la victoire du PSG face à Rennes, le 12 mai 2018, au stade du Parc des Princes à Paris.

L'UEFA précise cependant que sa commission de contrôle financier des clubs (ICFC) n'a analysé que les années comptables 2015, 2016 et 2017, ajoutant que l'impact financier (sur 2018) et la conformité des transferts depuis l'été 2017 restait sous observation.

Fair-Play financier : l'UEFA ne sanctionnera pas le PSG

  Fair-Play financier : l'UEFA ne sanctionnera pas le PSG Nasser nous avait bien dit de prendre un café. D'après les informations de L'Equipe, l'UEFA a décidé de ne pas sanctionner le PSG dans le cadre du Fair-Play Financier (FPF). Après de longues tractations, l'instance aurait annoncé que le club parisien n'aurait enfreint aucune règles, notamment celle obligeant les clubs à« ne pas franchir la barre de 30 millions d'euros de déficit sur les trois dernières saisons ». Néanmoins, les contrats de sponsoring qataris (QTA, Bein Sport, Aspetar) ont été minutieusement étudiés et ont été décotés.

Nasser Al-KhelaïfiNewsweb. Après neuf mois d’enquête, l ’ UEFA doit communiquer ce mardi la probable sanction infligée au PSG pour ses manquements au Fair - play financier .

Le PSG , qui risque de nouvelles sanctions dans le cadre du fair - play financier (FPF), a plaidé son cas vendredi après-midi lors d'une réunion au siège de l ' UEFA à Nyon, a constaté un journaliste de l 'AFP.

L'instance européenne avait déclenché son enquête après les transferts vers le PSG de Neymar (pour 222 millions d'euros, le montant de sa clause libératoire, versés à Barcelone) puis de Kylian Mbappé (135 millions d'euros + 45 de bonus payés à Monaco).

Les transactions et les comptes observés sont "en accord avec les règles du fair play financier", poursuit l'UEFA dans son communiqué.

En revanche, "l'impact financier des activités de transfert depuis l'été 2017 et au delà, y compris la prochaine fenêtre (de l'été 2018), et sa conformité avec les exigences pour l'année 2018 vont rester sous étroite surveillance", précise le communiqué.

Le fair play financier a été mis en place au début des années 2010 par l'UEFA pour éviter que les clubs de foot engagés dans ses compétitions (Ligue des champions, Europa League) ne dépensent plus qu'ils ne gagnent par leurs propres moyens, ni n'affichent un déficit supérieur à 30 millions d'euros cumulé sur trois exercices. Ce, même si son propriétaire est immensément riche.

Paris avait déjà été puni en 2014 à la suite d'un contrat passé avec l'office du tourisme du Qatar, que l'UEFA avait jugé surévalué. Les sanctions (lourde amende, restriction de joueurs inscrits en Ligue des champions, etc.) ont été levées depuis.

Avec AFP

Tebas: "Le fair-play financier est mort" .
C’est peu dire que Javier Tebas, le président de la Ligue espagnole de football, a accueilli avec amertume le verdict de l'instance de contrôle financier des clubs, qui a décidé mercredi de ne pas sanctionner le PSG au titre du fair-play financier. Il y a trois jours encore, sur les ondes de la radio Onda Cero, Javier Tebas réclamait des sanctions exemplaires de la part de l’UEFA à l’encontre du PSG.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!