The page you are looking for is temporarily unavailable.
Please try again later

Sport Hierro n'aura "pas d’excuse"

23:30  13 juin  2018
23:30  13 juin  2018 Source:   sports.fr

Fernando Hierro nouveau coach de l'Espagne

  Fernando Hierro nouveau coach de l'Espagne Fernando Hierro remplace Julen Lopetegui sur le banc de la sélection espagnole. ce mercredi matin, la fédération espagnole de football vient d'annoncer que l'actuel directeur sportif de la sélection espagnole, Fernando Hierro, assurera l'intérim sur le banc de la Roja le temps du Mondial.Pas le temps de se relâcher, puisqu'il sera présenté à la presse à 17h30 et dirigera son premier entraînement demain matin. Une séance qu'il devrait mener sans les préparateurs physique espagnols, puisque Onda Cero avance que les deux hommes seraient également sur le départ.

Nommé sélectionneur de l’Espagne mercredi, à deux jours des débuts de la Roja au Mondial, Fernando Hierro ne "va pas pouvoir changer grand-chose" d’ici la rencontre contre le Portugal, mais ne veut pas se chercher d ’ excuse .

"Il n 'y en aura pas ", a tranché le porte-parole du gouvernement. "Il n 'y a pas d 'amalgame à faire entre ce qu'est le Front national et ce qu'a été le parti communiste. Je crois que le président de la République a été clair sur le sujet", conclut le ministre.

Hierro © Reuters Hierro

Nommé sélectionneur de l’Espagne mercredi, à deux jours des débuts de la Roja au Mondial, Fernando Hierro ne "va pas pouvoir changer grand-chose" d’ici la rencontre contre le Portugal, mais ne veut pas se chercher d’excuse.

Un véritable coup de tonnerre. Au lendemain de la nomination surprise de Julen Lopetegui au poste d’entraîneur du Real Madrid, le sélectionneur espagnol a été débarqué mercredi et remplacé par Fernando Hierro. A deux jours des débuts de la Roja, vendredi (20h) contre le Portugal à Sotchi, dans ce Mondial russe, on a connu meilleure préparation… Mais le nouveau coach espagnol, qui était jusqu’alors directeur sportif de la fédération, ne veut "pas que ces deux jours servent d’excuse", comme il l’a déclaré en conférence de presse.

Mondial-2018: le directeur sportif de l'Espagne Fernando Hierro nommé sélectionneur à la place de Lopetegui

  Mondial-2018: le directeur sportif de l'Espagne Fernando Hierro nommé sélectionneur à la place de Lopetegui L'ancien international Fernando Hierro, directeur sportif de l'Espagne, a été nommé mercredi sélectionneur de la Roja au Mondial-2018 à la place de Julen Lopetegui, démis au lendemain de l'annonce de sa nomination comme futur entraîneur du Real Madrid, a annoncé la Fédération espagnole (RFEF). "Fernando Hierro assumera la charge de sélectionneur national à la Coupe du monde en Russie", écrit la RFEF dans un communiqué.

"Il n 'y en aura pas ", a tranché le porte-parole du gouvernement. "Il n 'y a pas d 'amalgame à faire entre ce qu'est le Front national et ce qu'a été le parti communiste. Je crois que le président de la République a été clair sur le sujet", conclut le ministre.

Eric Sensi (Seita): " Le paquet neutre de cigarettes n ’ aura pas d ’effets sur la santé publique". 01:15. Comparaison entre le PCF et Marine Le Pen: "Il n'y aura pas d ' excuse publique" prévient Le Foll.

"Les circonstances sont ce qu’elles sont, mais j’ai accepté cette responsabilité. Nous avons un groupe de joueurs qui sont ensemble depuis deux ans et travaillent pour la Coupe du monde. Et en tant qu’ancien directeur sportif, je sais que la motivation est énorme, a-t-il poursuivi, avant d’évoquer ce qu’il pouvait éventuellement modifier. Jusqu’au match du Portugal, on ne va pas pouvoir changer grand-chose. On ne peut pas tout changer en deux jours. Et la clé est de faire le moins de changement possibles".

Présent à ses côtés, Luis Rubiales, le président de la fédération espagnole, à l’origine de la nomination de l’ancien défenseur du Real Madrid, assure que les joueurs l’ont accueilli "à bras ouverts, et qu’ils veulent l’aider dans tous les domaines". Rubiales a également salué Lopetegui, même s’il regrettait d’avoir "appris son départ au Real Madrid cinq minutes avant la publication du communiqué officiel." Le futur entraîneur merengue, qui a confié sa tristesse à l’aéroport de Krasnodar, s’en est lui allé en soulignant à quelle point son ex équipe est "magnifique. Et j'espère que nous gagnerons le Mondial".

L'ambition de Ramos et de l'Espagne restent "intactes" .
Le capitaine de la Roja a assuré que malgré le limogeage de Julen Lopetegui lui et ses coéquipiers gardent la même motivation pour le Mondial.Le capitaine Sergio Ramos a été invité à réagir ce jeudi à propos de ce surprenant chamboulement. Remonté et quelque peu agacé, l'arrière merengue a d'entrée mis les points sur les i en lâchant : " ce ne sont pas des moments agréables. Mais plus tôt nous changerons de sujet, mieux ce sera pour nous tous. Nous avons de l’admiration pour Hierro, nous le connaissons bien".

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/sport/-116110-hierro-naura-pas-d-excuse/

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!