The page you are looking for is temporarily unavailable.
Please try again later

Sport Mondial-2018: Portugal-Espagne, la "Roja" à tâtons face au titan

14:05  14 juin  2018
14:05  14 juin  2018 Source:   msn.com

Espagne - Fernando Hierro n'en veut pas à David De Gea pour son erreur

  Espagne - Fernando Hierro n'en veut pas à David De Gea pour son erreur Le sélectionneur fraîchement nommé n'a pas voulu accabler son gardien, fautif sur le second but de Ronaldo lors du nul 3-3 contre le Portugal.Malgré cette erreur, la Roja a su revenir dans la partie avec la manière, grâce à Diego Costa puis un but de Nacho. Avec du caractère, Cristiano Ronaldo s'est offertun triplé en toute fin de rencontre, permettant aux siens d'accrocher le match nul à 3-3.

Donnée pour l’un des grands favoris au sacre final dans ce mondial 2018 qui débute jeudi, la sélection d’ Espagne vient d’enregistrer un véritable séisme à la veille de son entrée en lice, vendredi face au Portugal . En cause, l’officialisation, mardi, du coach national de la Roja , Julen Lopetegui

Donnée pour l’un des grands favoris au sacre final dans ce mondial 2018 qui débute jeudi, la sélection d’ Espagne vient d’enregistrer un véritable séisme à la veille de son entrée en lice, vendredi face au Portugal . En cause, l’officialisation, mardi, du coach national de la Roja , Julen Lopetegui

Le nouvel entraîneur de l'Espagne Fernando Hierro et ses adjoints dirigent la première séance d'entraînement de la Roja à Krasnodar, le 13 juin 2018 © Fournis par AFP Le nouvel entraîneur de l'Espagne Fernando Hierro et ses adjoints dirigent la première séance d'entraînement de la Roja à Krasnodar, le 13 juin 2018

Une entrée en lice à reculons... L'Espagne, tête à l'envers après sa révolution de palais, débute son Mondial-2018 à tâtons face au Portugal du colosse Cristiano Ronaldo vendredi à Sotchi (18h00 GMT). Premier choc du tournoi, premier défi pour le nouveau sélectionneur Fernando Hierro.

Il y a encore trois jours, l'ex-directeur sportif de la "Roja" n'imaginait pas s'asseoir sur le banc du stade olympique pour ce derby ibérique entre les deux derniers champions d'Europe, vraisemblablement déjà décisif pour la première place du groupe B.

La Roja n’est pas d’attaque

  La Roja n’est pas d’attaque Bousculée la semaine passée par la Suisse, l’Espagne n’a pas vraiment rassuré lors de sa courte victoire (1-0) face à la Tunisie. A cinq jours du début du Mondial, la Roja se cherche encore. © Reuters Sergio Ramos - Espagne Figurant parmi les favoris naturels du Mondial 2018, l’Espagne s’est imposée dans la douleur, ce samedi soir, contre la Tunisie de Khaoui (Troyes) et Skhiri (Montpellier), tous deux titulaires dans l’entrejeu.

Le directeur sportif de l' Espagne Fernando Hierro a été bombardé sélectionneur à deux jours des débuts de la Roja au Mondial - 2018 face au Portugal , a annoncé mercredi la Fédération (RFEF)

A deux jours de l'entrée en lice de l' Espagne à la Coupe du monde face au Portugal , le sélectionneur Julen Lopetegui a été limogé, au lendemain de sa nomination au poste d'entraîneur du Real Madrid. Officiellement, il est donc maintenant le nouveau patron de la Roja .

Mais le retentissant limogeage de Julen Lopetegui, coupable d'avoir négocié son départ pour le Real Madrid dans le dos de la fédération, a tout chamboulé. Et voilà Hierro, une quarantaine de matches comme entraîneur en deuxième division, propulsé dans la plus grande compétition planétaire, à la tête d'un des favoris!

"C'est un beau défi, passionnant. Les circonstances sont ce qu'elles sont et j'accepte cette responsabilité avec courage", a dit l'ancien défenseur.

Avec... deux jours d'expérience, il est de loin le technicien le plus novice parmi les 32 sélectionneurs en lice. Mais Hierro peut se raccrocher à l'exemple de son ex-équipier Zinédine Zidane: ce dernier, débarqué de 3e division, n'a-t-il pas remporté trois Ligues des champions d'affilée avec le Real ?

Mondial-2018: Lopetegui souhaite "le meilleur" à Hierro avant Portugal-Espagne

  Mondial-2018: Lopetegui souhaite Julen Lopetegui, ex-sélectionneur de l'Espagne limogé mercredi pour avoir accepté de rejoindre le Real Madrid, a souhaité vendredi "tout le meilleur" à son successeur Fernando Hierro au Mondial-2018 à quelques heures de l'entrée en lice de la "Roja" face au Portugal à Sotchi."Tout le meilleur dans ce Mondial pour Fernando et pour une équipe et un groupe humain magnifiques: notre sélection d'Espagne", a écrit Lopetegui sur son compte Twitter.

Cinq siècles plus tard, les frères ibériques se départagent vendredi au Mondial - 2018 , transposition - 'Les yeux dans les yeux' -. En 2004, l'Euro au Portugal a vu la "Selecçao" éliminer la " Roja " en phase de poules avec une victoire 1-0, vécue comme une effroyable contre-performance en Espagne .

Mondial - 2018 : Olivenza "c'est le Portugal" mais on y soutient l'Espagne © AFP/Archives / Francisco LEONG. Devenue espagnole, la ville vibrera néanmoins pour la " Roja " vendredi lors de Portugal - Espagne au Mondial - 2018 .

- Le Zidane de la sélection -

"Être le Zidane de la sélection ? Je signerais pour ça, vraiment, j'espère de tout coeur", a souri Hierro, directeur sportif de la "Roja" à l'époque de son apogée, le titre mondial conquis en 2010.

Evidemment, rien ne sera facile, surtout pas face au Portugal de Fernando Santos, solide derrière, talentueux au milieu, et dangereux devant avec Ronaldo.

L'attaquant-vedette du Real n'a jamais marqué en quatre matches face à son pays d'accueil, perdant 1-0 en huitièmes du Mondial-2010, puis aux tirs aux bus en demi-finale de l'Euro-2012. A 33 ans, Ronaldo espère enfin briller au Mondial après trois phases finales mitigées. A condition de mettre de côté ses états d'âme, après avoir laissé planer le doute sur son avenir au Real.

Sur les rives de la mer Noire, le quintuple Ballon d'Or croisera vendredi des visages connus, ses habituels adversaires barcelonais Andrés Iniesta, Sergio Busquets et Gerard Piqué, et ses équipiers madrilènes Sergio Ramos, Isco et Nacho, lequel est pressenti pour tenter de museler Ronaldo.

Mondial-2018 : l'Espagne se rapproche des 8e de finale en battant l'Iran

  Mondial-2018 : l'Espagne se rapproche des 8e de finale en battant l'Iran L'Espagne a fait l'essentiel face à l'Iran mais elle s'est imposée dans la difficulté sur le score de 1 à 0. Grâce à cette victoire, elle compte désormais quatre points, soit autant que le Portugal. C’est dans la douleur que l’Espagne s’est imposée face à l’Iran (1-0) dans son deuxième match du groupe B (1-0). Ce n’est qu’à la 54e minute que la Roja a ouvert le score sur un but chanceux de Diego Costa. © Luis Acosta, AFP L'équipe d'Espagne célèbre sa victoire face à l'Iran, le 20 juin 2018, à Kazan, en Russie.

Coupe du Monde 2018 / Portugal - Espagne . Le Portugal a atteint sa cible en gagnant l'Euro 2016 face à la France, pays hôte. L'appétit vient en mangeant, certes, mais la Roja est nettement supérieure à sa rivale, du moins sur le papier, d'autant que Cristiano Ronaldo n'a pas montré un niveau étincelant

Auteur : mercredi 13 juin 2018 09:01. Alors que la presse locale évoquait un possible renvoi à deux jours de l'entrée en lice de la Roja en Coupe du monde, face au Portugal , l'instance ibérique a confirmé cette nouvelle il y a Publié dans : Lopetegui; Espagne . Fil d'actualité. International.

Reste à savoir quel sera l'état mental de la "Roja" après une semaine aussi éprouvante et le limogeage de Lopetegui, qui était très apprécié dans le vestiaire. Le psychodrame sera-t-il digéré en seulement 48 heures ?

- Pataquès -

"On ne peut pas parler de tout ce qui s'est passé, on perdrait des forces et de la concentration. Nous devons être focalisés sur le Portugal", a tranché Hierro, replaçant le débat sur l'aspect sportif.

Invaincus depuis 20 rencontres, les joueurs espagnols se trouvent les yeux fermés sur le terrain et n'ont sans doute pas oublié leur football en deux jours. Hierro, lui, a reconnu qu'il n'avait pas le temps de tout bouleverser. Ses options devraient donc être conservatrices, avec Diego Costa en pointe, alimenté par un redoutable trio de créateurs: Isco, Andrés Iniesta et David Silva.

Cristiano Ronaldo et ses coéuipiers du Portugal préparent le choc contre l'Espagne en Coupe du monde, le 13 juin 2018 à Kratovo © Fournis par AFP Cristiano Ronaldo et ses coéuipiers du Portugal préparent le choc contre l'Espagne en Coupe du monde, le 13 juin 2018 à Kratovo

"J'aimerais que mon équipe joue bien, qu'elle rivalise bien, avec du talent, un jeu de possession", a-t-il expliqué. "Si en plus j'ai des artistes comme ceux dont je dispose, je serai enchanté."

Et si, paradoxalement, le pataquès mondial autour de Lopetegui libérait l'Espagne de toute pression? Nommé au pied levé, Hierro ne peut que dépasser les attentes très limitées placées en lui. Et les joueurs, vieux briscards des compétitions internationales, pourraient prendre leur destin en main, à la manière de la France finaliste du Mondial-2006.

Piqué, l'un des plus forts caractères de cette "Roja", a aussitôt envoyé un message rassembleur et cité l'exemple de l'équipe de basket de l'Université du Michigan, sacrée championne en 1989 après avoir limogé son entraîneur juste avant la compétition... "Tous unis, plus que jamais", a écrit le Barcelonais sur Twitter.

"Je ne pense pas que tout cela va déconcerter l'équipe d'Espagne", a résumé le milieu portugais Bernardo Silva. "La plupart d'entre eux ont déjà disputé un Mondial ou un championnat d'Europe, ils sont prêts à affronter n'importe quelle situation."

Mondial 2018 : l'historique triplé de Cristiano Ronaldo face à l'Espagne en vidéo .
Hier soir face à l'Espagne, le Portugal a tenu le coup et même réussi à faire jeu égal, arrachant le nul 3-3. Ce grâce à un immense Cristiano Ronaldo, auteur d'un triplé historique, dont un dernier but sur coup franc direct. Retrouvez ses trois réalisations en vidéo sur Non Stop Zapping.Il a une nouvelle fois marché sur l'eau : Cristiano Ronaldo a surclassé (presque) à lui tout seul l'équipe d'Espagne hier soir, pour ses débuts au Mondial 2018 en Russie. Les Portugais ont en effet réussi à tenir la dragée haute aux Espagnols, parmi les favoris de la compétition.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!