Sport Coupe du monde - France-Belgique : la détresse des supporters belges

01:20  11 juillet  2018
01:20  11 juillet  2018 Source:   parismatch.com

Mondial 2018 - La Belgique en demie-finale : explosion de joie pour les supporters (Vidéo)

  Mondial 2018 - La Belgique en demie-finale : explosion de joie pour les supporters (Vidéo) En battant le Brésil vendredi soir, la Belgique s'est offert une place en demie-finale de la Coupe du monde 2018. Qu'ils soient dans le métro, le bus ou dans les rues, les supporters ont explosé de joie au coup de sifflet final. Non Stop Zapping vous montre les images.La première demie-finale sera entièrement francophone. Après la victoire des Bleus 2-0 face à l'Uruguay, la Belgique rejoint les joueurs de Didier Deschamps en demie-finale après avoir sorti le Brésil par deux buts à un. Pour les Diables Rouges, c'est une véritable prouesse pour cette équipe qui n'était pas parvenue à dépasser les quarts depuis près de 50 ans.

Yves Herman/Reuters. 4. Plein Ecran. France - Belgique : la détresse des supporters belges . Darrin Zammit Lupi/Reuters. Toute reproduction interdite. Paris Match vous recommande. Coupe du monde . France - Belgique : et si on constituait une seule équipe franco- belge ?

La France affronte la Belgique pour une place en finale, mardi, à 20 heures à Saint-Pétersbourg. Franceinfo. Coupe du monde : quand les supporters français et belges se chambrent. France - Belgique : le match a déjà commencé.

Tristesse et déception se sont emparées de la Belgique mardi soir après la défaite contre la France (1-0) en demi-finale de la Coupe du monde de football, même si le parcours des Diables dans la compétition était salué, notamment par le Premier ministre. "Merci beaucoup #Belgium !", a tweeté en anglais le chef de la diplomatie belge Didier Reynders qui avait fait le déplacement à Saint-Pétersbourg pour cette demi-finale "historique". "Bravo @BelRedDevils (les Diables rouges, ndlr) pour vos prestations et de nous avoir fait vibrer jusqu’en 1/2 finale!", a renchéri le Premier ministre Charles Michel, lui aussi sur Twitter.

Coupe du monde : rivalité au camping

  Coupe du monde : rivalité au camping <p>Dans le cadre de la Coupe du monde 2018, la France va affronter la Belgique mardi 10 juillet. Sur le littoral normand, très prisés par les Belges, on retrouve une tendre rivalité entre les deux nations.</p>À Dieppe (Seine-Maritime), l'ambiance est particulière cette année dans les campings, en raison du prochain match entre la France et la Belgique, mardi 10 juillet pour les demi-finales de la Coupe du monde 2018. Français et Belges cohabitent et se cherchent. Français, Christopher Gomez est lui très confiant pour les Bleus, dont il est supporter : "Mardi, on va gagner contre la Belgique.

La Belgique a été éliminée de la Coupe du monde , ce mardi, face à la France . Tout le pays espérait parvenir jusqu’à la finale, mais les Bleus en ont décidé autrement (1-0). Pour les supporters belges , le résultat est amer.

L'attaquant belge Eden Hazard face au Brésil, en quarts de finale de la Coupe du monde , le 6 juillet 2018, à Kazan (Russie). France - Belgique : un match entre cousins. Coupe du monde : quand les supporters français et belges se chambrent.

Voir aussi :La France est en finale !

Dans les "fan zones" et les cafés du royaume, la déception se lisait toutefois sur les visages après cette élimination à seulement deux marches du titre mondial. "C'est vraiment dommage de perdre contre la France, la poisse nationale belge", déplorait Alice Cordier, 27 ans, dans la "fan zone" de Waterloo, au sud de Bruxelles. Mais "on est quand même fiers d'être belges!", ajoutait-elle.

Lire aussi :Mbappé, Giroud, Deschamps : les déclarations des Bleus après France-Belgique

"On va en entendre parler pendant cent ans", "on va se faire chambrer par les Français", entendait-on aussi parmi les supporters belges. Ce n'est que la seconde fois de son histoire que l'équipe nationale belge atteignait un tel niveau dans une Coupe du monde, 32 ans après sa défaite en demie contre l'Argentine de Diego Maradona, au Mexique en 1986. Pour beaucoup d'observateurs, la "génération dorée" des Eden Hazard, Kevin De Bruyne, Vincent Kompany et autre Thibaut Courtois avait sans doute une occasion unique d'aller jusqu'au bout cette fois.

Coupe du monde : quand les supporters français et belges se chambrent

  Coupe du monde : quand les supporters français et belges se chambrent Les visages sont fermés, les regards déterminés. Les supporters belges tiennent tête à leurs cousins français. À la veille de la demi-finale fratricide qui opposera les deux pays à Saint-Pétersbourg, en Russie, dans le cadre de la Coupe du monde de football, le duel a déjà commencé. "Une demi-finale de Coupe du monde en 1986 et il n'y a que ça", plaisante un supporter des Bleus. "En France, beaucoup de joueurs vont faire mal aux Belges alors que les Belges, je ne les connais pas", renchérit un autre jeune fan des Bleus. Joute verbale à l'avantage des Belges Mais le représentant des Diables rouges a la réplique facile : "Tu vas apprendre à les aimer quand tu auras le poster des gagnants de la Coupe du monde 2018 dans ta chambre !". La joute verbale est remportée haut la main par les Belges et leur humour légendaire. Tous finiront malgré tout par chanter une Marseillaise à l'unisson, même si la moitié des passionnés du jour espèrent bien que ce sera l'hymne belge qui résonnera le 15 juillet prochain avant la finale du Mondial.

Les supporters français seront beaucoup plus nombreux que les Belges ce mardi à Saint-Pétersbourg, pour la demi-finale face aux Belges (20 heures). Une première depuis le début de la Coupe du monde .

Ce 10 juillet à Saint-Pétersbourg, l'équipe de France affronte la Belgique en demi-finale de la Coupe du monde . Pour RT France , Grégory Petitjean est parti à la rencontre des supporters avant ce choc. Coupe du monde : la célébration du Belge Batshuayi fait déjà le tour de la planète.

Voir aussi :La France en finale : le bonheur des supporters de Paris à Marseille

L'événement de mardi prenait une résonance encore plus particulière avec l'identité de l'adversaire, la France, grand voisin admiré mais aussi parfois décrié pour son attitude condescendante à l'égard des "petits Belges". "Les regrets sont éternels, ça ne sera pas notre jour de gloire ce 10 juillet", commentaient les présentateurs de la chaîne francophone RTBF au coup de sifflet final. Mais "merci les Diables, merci de nous avoir permis (...) grâce au foot d'oublier un peu tout et de prendre des moments de plaisir", ajoutaient-ils.

Coupe du monde : déçus, les supporters de la Belgique restent fair-play .
Les supporters des Diables rouges ont le cœur lourd mardi 10 juillet après la défaite en demi-finale de la Coupe du monde de football en Russie et sont un peu désabusés. En quittant la fan zone située près de Bruxelles, un homme a interpellé Pascal Verdeau, le correspondant de France 3 en Belgique, en lui disant : "Vous autres les Français, vous allez encore nous chambrer, vous moquer de nous pendant au moins dix ans". En 1986 à Mexico, les Bleus avaient déjà battu les Belges pour le gain de la troisième place. "Les Français ont mérité de gagner" Pas de revanche ce soir, mais un grand sentiment de tristesse, car toute une génération de joueurs d'exception est en train de s'éteindre et ont peut-être manqué leur rendez-vous avec l'histoire. Des supporters belges néanmoins restent fair-play : "Les Français ont mérité de gagner. Ils nous ont bien muselés. C'est le foot" ; "Les Français étaient forts. C'est un jeu. Il fallait bien qu'il y en ait un qui gagne".

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!