Sport Mondial-2018: Plafond de verre et frustration pour la Belgique

19:20  11 juillet  2018
19:20  11 juillet  2018 Source:   msn.com

Japon: le capitaine Makoto Hasebe tire sa révérence internationale

  Japon: le capitaine Makoto Hasebe tire sa révérence internationale Le capitaine du Japon Makoto Hasebe a annoncé qu'il prenait sa retraite internationale dans un message posté sur Instagram après la déchirante élimination lundi des Samouraï Bleus en huitièmes de finale du Mondial-2018 par la Belgique (3-2). "J'ai décidé de mettre un point final à ce chapitre de ma carrière en équipe nationale avec ce tournoi", écrit Hasebe, âgé de 34 ans.Le milieu défensif, vainqueur de la dernière Coupe d'Allemagne avec Francfort aux dépens du Bayern Munich, a joué plus de 12 années en sélection, sous cinq sélectionneurs différents.

Les Diables rouges ne comprennent pas. Conditionnée pour décrocher un titre majeur, la “génération dorée” de la Belgique a encore échoué, cette fois en demi-finale du Mondial face à la France. Le manque d’expérience – absence de la sélection en tournoi majeur entre 2002 et 2014 – apparaît

Pour les articles homonymes, voir Plafond . Le plafond de verre (de l'anglais glass ceiling) est une expression apparue aux États-Unis à la fin des années 1970. Elle reprend une notion présente dans le film d'Elia Kazan, Le Mur invisible (1947).

Le milieu de terrain belge Eden Hazard (d) serre la main du défenseur français Samuel Umtiti à la fin de la demi-finale du Mondial entre les deux pays, le 10 juillet 2018 à Saint-Pétersbourg © Fournis par AFP Le milieu de terrain belge Eden Hazard (d) serre la main du défenseur français Samuel Umtiti à la fin de la demi-finale du Mondial entre les deux pays, le 10 juillet 2018 à Saint-Pétersbourg

Les Diables rouges ne comprennent pas. Conditionnée pour décrocher un titre majeur, la "génération dorée" de la Belgique a encore échoué, cette fois en demi-finale du Mondial face à la France. Le manque d'expérience - absence de la sélection en tournoi majeur entre 2002 et 2014 - apparaît pourtant comme une explication.

Avant le bilan critique, l'amertume d'être passé tout proche d'une finale de Coupe du monde. "Des quatre équipes en demies, on est peut-être l'équipe la plus forte. Mais dans le foot ce n'est pas toujours le meilleur qui va gagner. C'est parfois des détails qui décident et, aujourd'hui, c'était en leur faveur", a déploré le gardien belge Thibaut Courtois.

Brésil: Tite refuse d'évoquer son avenir à la tête de la Seleçao

  Brésil: Tite refuse d'évoquer son avenir à la tête de la Seleçao "Ce n'est pas le moment d'évoquer le futur", a simplement indiqué le sélectionneur du Brésil, Tite, interrogé sur son avenir après l'élimination de la Seleçao, battue 2 à 1 par la Belgique vendredi en quart de finale du Mondial-2018. "Après deux semaines, on pourra évaluer les choses avec sang froid. Et je n'ai pas l'intention de parler des individualités dans ce match, les Belges ont été plus efficaces", a commenté celui qui avait été nommé le 21 juin 2016, succédant à Dunga."Ca me fait du mal de le dire, mais c'était un match tellement beau. Je le dit même en sentant la douleur d'avoir perdu!", a-t-il poursuivi.

Coupe du monde. Equipe de France. Mondial 2018 : calendrier et résultats. La Seleçao affronte la Belgique vendredi pour une place en demi-finale sans son précieux milieu de terrain, suspendu pour l ’occasion.

La Belgique vient de dévoiler sa liste des 28 pour le Mondial 2018 . Gros outsider du tournoi, la formation de Roberto Martinez est somme toute très homogène même si certains observateurs regretteront l'absence du milieu de terrain de l'AS Roma Radja Nainggolan.

"La frustration est là car on perd contre une équipe qui n'est pas meilleure que nous", a encore fustigé le portier des Diables. De quoi passer pour un mauvais perdant sur les réseaux sociaux...

Car ce n'est pas l'avis de tout le monde. "La France a été la plus convaincante (dans ce Mondial), je parie sur une victoire française à la Coupe du monde", a ainsi confié mercredi Cafu, ex-international de la Seleçao, champion du monde 1994 et 2002, en marge d'un événement Fifa à Moscou.

Si la Belgique, meilleure attaque du Mondial-2018, a impressionné grâce à son jeu offensif ambitieux, la France de Didier Deschamps lui a rappelé, fort de l'expérience de son échec en finale de l'Euro-2016, qu'une stratégie pragmatique restait la meilleure garantie du succès.

Mondial: Henry, adjoint de la Belgique, "sera content si on gagne", pense Hernandez

  Mondial: Henry, adjoint de la Belgique, Le champion du monde français Thierry Henry est désormais adjoint du sélectionneur de la Belgique Roberto Martinez, "mais si on gagne il sera content aussi parce qu'avant tout c'est un Français", a estimé samedi le défenseur des Bleus Lucas Hernandez, quatre jours avant la demi-finale France-Belgique du Mondial-2018. "Tous les Français le connaissent, on sait très bien que ça a été un très grand joueur, une icône du foot", a rappelé Hernandez en conférence de presse, au lendemain de la victoire de l'équipe de France 2-0 contre l'Uruguay, en quarts de finale.

C’est fait, la Belgique a accepté d’accueillir Jean-Pierre Bemba. Et sur place au Congo, la perspective de son possible retour chamboule de plus belle la donne politique. A la Une: le syndrome de la dernière minute. mardi 26 juin 2018 . A la Une: service minimum au Mondial pour l ’Afrique.

Suivez tous les matches, résultats et l'actualité de la Coupe du monde 2018 sur Mondial 2018 .be Quel sera le parcours de la Belgique pendant la Coupe du monde 2018 en Russie ? Les Diables Rouges sont ils prêts ?

Faut-il payer les échecs pour apprendre à gagner ? "(C'était) l'année où jamais pour eux", souligne auprès de l'AFP Jean-François De Sart, l'ancien sélectionneur des Espoirs belges, qui a vu éclore la génération Kompany lors de l'Euro-2007 et des JO-2008.

- Le même destin que la génération Robben ? -

"Ce que l'on peut juste regretter, c'est qu'ils n'ont pas connu d'autres tournois plus tôt comme en 2012 ou 2010, c'est la grosse déception qu'on peut avoir", a-t-il ajouté, en référence à leur manque d'expérience des grands rendez-vous.

Les Belges Jan Vertonghen (g) et Marouane Fellaini après la défaite face à la France en demi-finale du Mondial, le 10 juillet 2018 à Saint-Pétersbourg © Fournis par AFP Les Belges Jan Vertonghen (g) et Marouane Fellaini après la défaite face à la France en demi-finale du Mondial, le 10 juillet 2018 à Saint-Pétersbourg

Thibaut Courtois, Kevin De Bruyne, Eden Hazard, Dries Mertens, Romelu Lukaku... Les meilleurs clubs européens se les arrachent, d'autres nations européennes les envient. Mais à l'image de la génération Lionel Messi en Argentine ou Arjen Robben avec les Pays-Bas, l'incroyable armada belge donne l'impression d'être condamnée aux places d'honneur.

Mondial 2018 - La Belgique en demie-finale : explosion de joie pour les supporters (Vidéo)

  Mondial 2018 - La Belgique en demie-finale : explosion de joie pour les supporters (Vidéo) En battant le Brésil vendredi soir, la Belgique s'est offert une place en demie-finale de la Coupe du monde 2018. Qu'ils soient dans le métro, le bus ou dans les rues, les supporters ont explosé de joie au coup de sifflet final. Non Stop Zapping vous montre les images.La première demie-finale sera entièrement francophone. Après la victoire des Bleus 2-0 face à l'Uruguay, la Belgique rejoint les joueurs de Didier Deschamps en demie-finale après avoir sorti le Brésil par deux buts à un. Pour les Diables Rouges, c'est une véritable prouesse pour cette équipe qui n'était pas parvenue à dépasser les quarts depuis près de 50 ans.

Mondial : si la Belgique marque plus de 15 buts, une marque s'engage à payer la TV de ses clients. 2018 , 16:45. Coupe du monde : le joli geste des Japonais après leur défaite contre la Belgique .

On peut avoir peur, on se demande surtout comment une grande puissance mondiale peut en arriver là. Les mécanismes du plafond de verre . Comment est il encore possible au 21eme siècle de constater autant d'inégalités entre les femmes et les hommes ?

Même l'exploit contre le Brésil (2-1), dix ans après avoir échoué à glaner une médaille de bronze face à la Seleçao de Marcelo aux Jeux olympiques de Pékin, n'a pas servi de déclic.

"La Coupe du monde ne respecte pas les individualités, ou les grands talents, seulement les équipes qui travaillent dur en tant que groupe et qui ont une mentalité de gagnant", n'avait pourtant cessé de marteler Roberto Martinez.

- La 3e place... et l'Euro-2020 en ligne de mire -

Le petit pays coincé entre l'Allemagne et la France peut toutefois espérer enfin récolter le fruit de "10-15 ans de dur travail" dixit Martinez, à l'Euro-2020 après avoir été absent de tous les tournois majeurs entre 2002 et 2014 (trois Euros et deux Coupes du monde).

"Dans deux ans, il y a encore un nouveau championnat d'Europe, où encore pleins de Diables vont être en pleine forme, et j'espère que là encore on va faire un beau parcours. A partir de septembre, on va commencé à penser à ça", a espéré Courtois.

Si Vincent Kompany (32 ans) ou Marouane Fellaini (30 ans) sont susceptibles d'annoncer leur retraite internationale, Hazard et De Bruyne, âgés de 27 ans seulement, n'ont pas dit leur dernier mot. Tandis que leurs "petits frères" Michy Batshuayi (24 ans), Adnan Januzaj (23 ans) et Youri Tielemans (21 ans) sont déjà prêts à reprendre le flambeau.

Mondial 2018 : Ces stars tiraillées entre la France et la Belgique (Vidéo)

  Mondial 2018 : Ces stars tiraillées entre la France et la Belgique (Vidéo) Ce mardi 10 juillet, la France affrontera la Belgique en demi-finale de la Coupe du Monde. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que certaines célébrités sont tiraillées entre les deux pays… Non Stop Zapping vous en dit plus.Nombreuses sont les stars belges à avoir tenté leur chance en France. Benoît Poelvoorde, Maurane, Cécile de France… La liste est longue. Alors forcément, lorsqu'il s'agit de choisir un pays à supporter pour la demi-finale de la Coupe du Monde, la tâche se révèle compliquée. Interrogées par nos confrères de France Info, plusieurs stars se sont dites tiraillées entre les deux équipes.

Toile de verre : pour un plafond endommagé. La toile de verre pour plafond , qui convient également pour les murs, est imputrescible, résistante à l'usure et au feu et trouve sa place dans toutes les pièces humides.

Mondial 2018 : calendrier et résultats. « Je préfère perdre avec cette Belgique que gagner avec cette France. C’est leur droit, mais la frustration est là car on perd contre une équipe qui n’est pas meilleure que nous, et qui ne joue pas.

Le gardien de but belge Thibaut Courtois avec sa petite fille dans les bras après la défaite face à la France en demi-finale, le 10 juillet 2018 à Saint-Pétersbourg © Fournis par AFP Le gardien de but belge Thibaut Courtois avec sa petite fille dans les bras après la défaite face à la France en demi-finale, le 10 juillet 2018 à Saint-Pétersbourg

Au fond du trou en juin 2007 à l'image de sa 71e place au classement Fifa, la Belgique doit d'abord acter sa renaissance en allant chercher la 3e place, synonyme de meilleur résultat de son histoire dans un Mondial.

"Je veux qu'on termine fort samedi pour prendre la 3e place. Je crois qu'on la mérite, on va tout faire pour l'avoir. On doit le faire, pour nous, pour que dans 20-30 ans, on dise qu'en Russie on a joué un bon tournoi", a espéré Courtois.

"Peut-être que, dans 20-30 ans, il y aura de nouveau des grands talents en Belgique qui vont se dire +Il faut battre le parcours des 'Diables' en Russie", a-t-il ajouté. Le meilleur moyen de faire de 2018 une réussite, comparée aux désillusions du Mondial-2014 et de l'Euro-2016, où ils avaient échoué en quarts de finale.

Vandereycken attendait plus de la Belgique .
Les manieurs du conditionnel sont de retour. Sélectionneur de la Belgique de 2006 à 2009, René Vandereycken n’a pas franchement apprécié les choix du détenteur actuel du poste, Roberto Martinez. Il fustige dans les colonnes du Nieuwsblad les décisions du technicien espagnol relatives à sa liste de 23 joueurs sélectionnés pour le Mondial. « Mon premier sentiment après la demi est comparable à ce que je pensais avant le tournoi, a lancé l'ex-coach des Diables Rouges. On aurait dû prendre Benteke dans le groupe à la place d’Adnan Januzaj ou Thorgan Hazard. Il aurait été plus utile pour ce match.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!