Sport France: en 2013, quand la génération 93 gagnait un Mondial

19:25  12 juillet  2018
19:25  12 juillet  2018 Source:   msn.com

Mondial 2018 : L'ambassadeur de Croatie met en garde la France avant la finale (Vidéo)

  Mondial 2018 : L'ambassadeur de Croatie met en garde la France avant la finale (Vidéo) À quelques jours de la grande finale du Mondial 2018 qui opposera la France à la Croatie, Filip Vucak, ambassadeur de Croatie en France, a pris la parole sur franceinfo pour mettre en garde les Bleus avant le match de ce dimanche 15 juillet. Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.Les Croates ont une revanche à prendre sur les Français dans cette Coupe du monde 2018. Au lendemain de la qualification de la Croatie face à l'Angleterre pour la finale, Filip Vucak, ambassadeur de Croatie en France, a pris la parole sur franceinfo pour mettre en garde les Bleus de Didier Deschamps puisque les Croates souhaitent prendre leur revanche sur la demi-finale de 1998 : "Cette génération est très douée.

Insuffler sa culture de la gagne à la talentueuse " génération dorée", toujours à la recherche d'un premier trophée. L'enjeu est énorme pour les deux générations talentueuses: une qualification en finale d' un Mondial , l'occasion d'une carrière.

C‘était le moment où jamais de briller, mais l’occasion en or a été gâchée. La “ génération dorée” de la Belgique, avec ses talents pléthoriques enviés par le monde entier, a vu ses rêves de sacre mondial s’effondrer mardi face à la France (1-0), en demi-finales du Mondial -2018.

L'équipe de France des moins de 20 ans, avant la finale du Mondial face à l'Uruguay, à Istanbul, le 13 juillet 2013 © Fournis par AFP L'équipe de France des moins de 20 ans, avant la finale du Mondial face à l'Uruguay, à Istanbul, le 13 juillet 2013

Il y a cinq ans, Paul Pogba et Samuel Umtiti remportaient une finale de Mondial, en sélection de jeunes: c'était en Turquie à la Coupe du monde des moins de vingt ans, avec la fameuse génération 93.

De cette victoire aux tirs au but contre l'Uruguay le 13 juillet 2013 (0-0, 4 -1 aux tab) à Istanbul, il reste quatre joueurs chez les 23 Bleus présents en Russie pour le "vrai" Mondial: le milieu Pogba, le défenseur Umtiti, l'ailier remplaçant Florian Thauvin et le troisième gardien Alphonse Areola.

Lovren : « Nous avons une chance de dépasser la génération 1998 »

  Lovren : « Nous avons une chance de dépasser la génération 1998 » L'appétit vient en mangeant. Qualifiée pour un quart de finale pour la première fois depuis 1998, la Croatie fait figure de favori dans sa partie de tableau, aux côtés de l'Angleterre. Et avant de défier les Russes en quarts, le défenseur Dejan Lovren a affirmé les ambitions des hommes au damier : « Nous respectons la génération 1998. C’est l’équipe croate qui a connu le plus de succès jusqu’à aujourd’hui et ils ont mis la barre tellement haut, que personne n’a pu l’atteindre en 20 ans. Mais notre équipe actuelle est très forte, et nous avons une chance de dépasser cette génération ».

FOOTBALL - Ils sont six nés cette année-là à faire partie du groupe pour ce Mondial La « génération 93 » est avec six éléments la plus représentée dans la liste des 23 de. C’était en 2013 , en Turquie. « On a appris à gagner , explique Samuel Umtiti. Ça nous a donné la volonté de vouloir accrocher cette équipe de France A et de jouer toutes les grandes compétitions. »

Mondial -2018 - France -Belgique: retrouvailles entre amis, consécration finale pour une génération . Insuffler sa culture de la gagne à la talentueuse " génération dorée", toujours à la recherche d'un premier trophée.

Ce Mondial U20 en Turquie, peu connu du grand public, a cimenté cette génération, comme l'avait raconté Thauvin avant le départ en Russie: "C'est un magnifique souvenir pour nous. On en parle régulièrement, on s'en souviendra toute notre vie. A chaque fois qu'on se retrouve, les bons souvenirs reviennent à la surface".

- "Très très chaud" -

Outre la finale, un match fut profondément marquant pour les jeunes Français, le 8e de finale contre les Turcs, devant leur public.

Le sélectionneur de l'équipe de France des moins de 20 ans, Pierre Mankowski (g) et Paul Pogba (d), trophée du Mondial en main, à Istanbul, le 13 juillet 2018 © Fournis par AFP Le sélectionneur de l'équipe de France des moins de 20 ans, Pierre Mankowski (g) et Paul Pogba (d), trophée du Mondial en main, à Istanbul, le 13 juillet 2018

"C'était très très chaud, à Gazantiep. Très chaud en dehors mais aussi sur le terrain", se souvient auprès de l'AFP Pierre Mankowski, le sélectionneur de l'époque.

Mondial: si la Croatie gagne? "Probablement que personne n'irait au boulot!"

  Mondial: si la Croatie gagne? "Je ne peux vraiment pas imaginer ce qui arriverait en Croatie si on gagnait la Coupe du Monde", a répondu le sélectionneur Zlatko Dalic, "probablement que personne n'irait au boulot", a-t-il plaisanté mardi à la veille de la demi-finale contre l'Angleterre à Moscou."Déjà qu'en ce moment on ne travaille pas beaucoup, imaginez ce que ce serait si on gagnait", a encore observé en riant le sélectionneur de la Croatie, interrogé sur la recette de son pays pour être aussi performant en Coupe du Monde, malgré ses 4 petits millions d'habitants.

Sans complexe, ultra connectée et surprenante de maturité, dès la vingtaine: deux décennies après la génération 1998, louée par sa sagesse et sa sobriété, la génération Z de l‘équipe de France fascine par son ambition clairement assumée, une confiance en soi infinie, et son culte du dévoilement.

La « génération 93 » est avec six éléments la plus représentée dans la liste des 23 de Didier Deschamps, et ce n’est pas si anecdotique. C’était en 2013 , en Turquie. « On a appris à gagner , explique Samuel Umtiti. Ça nous a donné la volonté de vouloir accrocher cette équipe de France A et

"Chez eux, ils étaient parmi les favoris. A partir du moment où vous gagnez par plusieurs buts d'écart (4-1) et qu'à la fin les Turcs vous applaudissent, c'est que vraiment cette équipe-là représente quelque chose", souligne-t-il.

Paul Pogba, qui avait déjà honoré ses premières capes en équipe de France A avant ce Mondial des jeunes, était la grande vedette du tournoi.

"Tout au long de la compétition, c'est le garçon qu'on a le plus vu et que tout le monde avait envie de voir. La plupart des yeux étaient sur lui. Il a bien assumé ce que les gens attendaient de lui", raconte Mankowski.

- "Refaire ça" -

Samuel Umtiti (2e g) prend un carton rouge lors de la demi-finale du Mondial des moins de 20 ans contre le Ghana, à Bursa en Turquie, le 10 juillet 2013 © Fournis par AFP Samuel Umtiti (2e g) prend un carton rouge lors de la demi-finale du Mondial des moins de 20 ans contre le Ghana, à Bursa en Turquie, le 10 juillet 2013

En finale, l'entraîneur avait dû se passer d'Umtiti, suspendu à cause d'un "carton bête", pour protestation contre le Ghana en demi-finale (2-1), sur une action anodine.

"L'arbitre siffle contre lui. De colère, il prend le ballon et le claque par terre. Il prend un deuxième carton jaune à un quart d'heure de la fin du match alors qu'on n'était pas encore sûr d'être en finale. Mais bon, ça sert aussi de leçon ce type de situations. Ça ne lui arrivera plus", assure son ancien sélectionneur.

Umtiti garde malgré tout un grand souvenir de cette aventure turque: "c'est quelque chose de beau. J'en parlais avec Paul (Pogba) et Flo' (Thauvin). On avait fait quelque chose de grand là-bas. Ce serait énorme de refaire ça avec l'équipe de France A, de gagner une Coupe du monde tout simplement. On a ce rêve dans un coin de notre tête, j'espère que ça va se réaliser."

Mondial: Bruxelles fête ses diables rouges .
Plusieurs dizaines de milliers de supporteurs de l'équipe nationale belge ont fêté dimanche à Bruxelles le retour des "diables rouges" et leur troisième place au Mondial de football, mais le ressentiment anti-français restait profond, quelques heures avant la finale opposant les Bleus à la Croatie. La Grande Place de Bruxelles était noire jaune rouge à 15H00 (13H00 GMT). Huit mille personnes, nombre maximal autorisé pour des raisons de sécurité, avaient bravé un soleil de plomb pour saluer les joueurs et des écrans géants avaient été installés sur les places avoisinantes pour permettre de suivre la cérémonie, puis la finale.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/sport/-128249-france-en-2013-quand-la-generation-93-gagnait-un-mondial/

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!