Sport Wenger pense pouvoir garder Alexis Sánchez cet hiver

10:05  13 janvier  2018
10:05  13 janvier  2018 Source:   Sofoot

Sanchez, une grosse surprise pour finir ?

  Sanchez, une grosse surprise pour finir ? Si le départ d’Alexis Sanchez d’Arsenal dès cet hiver est désormais acquis, le Chilien ne devrait finalement pas rejoindre Manchester City. © Reuters Alexis Sanchez Le feuilleton Alexis Sanchez touche à sa fin. Après plusieurs mois de rebondissements en tout genre, le transfert de l’attaquant vedette d’Arsenal devrait se concrétiser dans les tout prochains jours. L’absence du Chilien, dimanche, sur la pelouse de Bournemouth ne laissait guère de place au doute et Arsène Wenger n’a cette fois même pas fait semblant à l’issue de la défaite concédée par ses troupes.

Même si tout s'active autour de lui, Arsène Wenger s'agrippe à Sánchez . Arsenal : et maintenant, on fait quoi ? Le manager d'Arsenal pense que son club a les moyens de conserver l'attaquant chilien cet hiver , même s'il reconnaît la menace que présentent les sollicitions de Manchester City et United.

Wenger pense pouvoir garder Alexis Sánchez cet hiver Deux joueuses du PSG adhèrent au 1% de Juan Mata Une famille de Londres s'oppose à l'extension de Stamford Bridge Le journal de l’année NBA par TrashTalk. Dernières actus.

  Wenger pense pouvoir garder Alexis Sánchez cet hiver © Fournis par Newsweb

Même si tout s'active autour de lui, Arsène Wenger s'agrippe à Sánchez.

Le manager d'Arsenal pense que son club a les moyens de conserver l'attaquant chilien cet hiver, même s'il reconnaît la menace que présentent les sollicitions de Manchester City et United. « C’est vous qui concluez ça, a-t-il adressé à la presse. Ce n’est pas que je ne veux pas vous informer, c'est que je ne veux pas vous donner de mauvaises informations, rien n’est décidé. Une guerre de montants se fait toujours au bénéfice du club qui peut prendre l’avantage, mais nous ne sommes pas là-dedans. Normalement, il devrait rester jusqu’à la fin de la saison, mais nous verrons. »

Attention en t'asseyant Tonton, Sánchez est probablement déjà parti.

Toulon - Boudjellal : "On peut critiquer Dieu, pas un arbitre" .
Mourad Boudjellal, s'il respectera la suspension de 8 semaines prononcée par la commission de discipline de la LNR, revendique sa liberté de parole, notamment en matière d'arbitrage.Mourad Boudjellal, suspendu 8 semaines par la commission de discipline de la Ligue nationale de rugby (LNR) pour ses nouvelles critiques à l'encontre du corps arbitral à l'issue d'une lourde défaite du Rugby Club Toulonnais face au Racing 92 (29-40) à Mayol, réagit à cette peine qu'il entend respecter. "C'est une sanction très lourde", a estimé au micro de RMC Sport le patron du club varois, sans pouvoir s'empêcher de dire le fond de sa pensée et de revendiquer sa liberté de parole.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!