Sport Le Barça conforte son trône

12:31  08 février  2018
12:31  08 février  2018 Source:   Sofoot

Neymar-Barça : C’est la guerre !

  Neymar-Barça : C’est la guerre ! Les relations entre le FC Barcelone et le clan Neymar étaient déjà complexes, cela ne va pas s’arranger puisque les deux parties s’attaquent mutuellement en justice, se réclamant chacun des dizaines de millions d’euros. © Twitter Neymar et Bartomeu en octobre dernier. L’affaire ne fait sans doute que commencer. Et elle n’est finalement que la continuité d’un divorce qui s’est mal passé. Le clan Neymar a en effet mis ses menaces à exécution en attaquant le Barça, devant un tribunal de Barcelone, annonce le quotidien espagnol El Mundo.

Barcelone 3-0 Levante. Buts : Messi (12e), Suárez (38e), Paulinho (93e) pour le Barça . Pas une seule apparition. Rien. Le suspense n'aura pas existé ce dimanche après-midi du côté de Barcelone. Encore impressionnants de facilité, les Catalans ont disposé, sans forcer, de Levante, 3-0

Erreur! Vous tentez d'accèder à un Sujet qui n'existe plus.

  Le Barça conforte son trône © Fournis par Newsweb Barcelone 3-0 Levante   Le Barça conforte son trône © Fournis par Newsweb

Buts : Messi (12e), Suarez (38e), Paulinho (93e) pour le Barça

Pas une seule apparition. Rien. Le suspense n'aura pas existé ce dimanche après-midi du côté de Barcelone. Encore impressionnants de facilité, les Catalans ont disposé, sans forcer, de Levante, 3-0, s'offrant même le luxe de commencer leur décrassage en seconde période.

  Le Barça conforte son trône © Fournis par Newsweb

Au coup d'envoi, les chances de Levante de créer l'exploit face à un Barcelone intraitable en Liga cette saison étaient très maigres. Et il n'aura fallu que douze minutes pour qu'elles deviennent totalement nulles. Soit le moment choisi par Léo Messi pour inscrire son seizième but de la saison sur une reprise du gauche consécutive à un bon service de Jordi Alba. La machine catalane est lancée et, clairement, plus rien ne peut l'arrêter. D'une folle demi-volée du gauche, Suarez vient d'ailleurs le rappeler peu avant la mi-temps. Le fameux match à sens unique.

La grosse rumeur qui envoie Griezmann au Barça

  La grosse rumeur qui envoie Griezmann au Barça Il semble acté qu'Antoine Griezmann dispute actuellement sa dernière saison sous les couleurs de l'Atlético de Madrid. Le joueur qui avait décidé de rester chez les Colchoneros, interdits de transferts, l'été dernier devrait changer d'air lors de la prochaine fenêtre estival. Si beaucoup de prédictions le donnaient partant pour Manchester United, sur les traces de son idole David Beckham, l'avenir du Français pourrait continuer de s'écrire en Liga. Josep Maria Bartomeu, le président blaugrana, aurait ainsi rencontré l'entourage de Grizou.

Communiqué supprimé de l'Espace Datapresse. Russenko présente son cycle cinéma 'La famille' (janv 2013

ERREUR. jelbeb importe avec son echarpe extra neuff t XXL.

Sans forcer leur talent, Messi et sa bande continuent de faire tourner en bourrique des visiteurs qui tentent malgré tout de jouer avec leurs armes. Mais des armes qui s'avèrent bien inoffensives face à une telle armada. Moore se procure bien une belle occasion mais l'Américain butte sur un Ter Stegen impeccable. Bref, il n'y a pas à grand-chose à espérer du côté de Levante. Le pire, c'est que le Barça ne prend même pas la peine de passer la seconde. Dans les arrêts de jeu, Messi claque tout de même une petite accélération, suffisante pour offrir le troisième but de la rencontre à Paulinho.

Pépère, le FC Barcelone célèbre donc un quinzième succès cette saison en championnat. Le quatrième consécutif sans prendre de but. Un rythme de champion. Clairement.

FC Barcelone (4-4-2) : Ter Stegen - Alba, Vermaelen, Mascherano, Roberto (Arnaiz, 85e) - Iniesta (Gomes, 76e), Rakitić, Paulinho, Dembélé (Semedo, 67e) - Messi, Suárez.

Entraîneur : Ernesto Valverde

Levante (4-3-3) : Olazabal - Luna, Redondo, Cabaco, Moore - Lerma (Suarez, 61e), Doukouré, Lukic - Remeseiro (Garcia, 82e), Boateng (Mesa, 74e), Alvarez

Entraîneur : Juan Muniz

Federer, le trône et un record ! .
Plus de cinq ans après, Roger Federer est redevenu numéro un mondial vendredi en dominant Robin Haase à Rotterdam (4-6, 6-1, 6-1), devenant du même coup le plus vieux joueur de l’histoire à s’emparer du trône. Stressé, Roger Federer ? Poussé dans ses retranchements la veille par Philipp Kohlschreiber, (7-6 [8], 7-5), le Suisse est, une fois n’est pas coutume, d’abord apparu sous pression vendredi lors de son affrontement face à Robin Haase, en quarts de finale du tournoi de Rotterdam.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!