The page you are looking for is temporarily unavailable.
Please try again later

Sport Manchester United achève le spectacle

11:01  22 février  2018
11:01  22 février  2018 Source:   sofoot.com

Paul Pogba, trop frustré pour rester à Manchester United ?

  Paul Pogba, trop frustré pour rester à Manchester United ? Un malaise semble exister du côté de Manchester United entre José Mourinho et Paul Pogba, tant et si bien que le milieu de terrain international tricolore envisagerait sérieusement de demander à quitter le club anglais au terme de l'exercice en cours.La deuxième saison de Paul Pogba à Manchester United depuis son retour de la Juventus Turin devait être celle de la confirmation. Et d'une manière générale, les prestations de l'ancien Havrais avec la tunique des Red Devils ont été plutôt satisfaisantes ces derniers mois. Toutefois, le débat concernant son rôle et son positionnement, comme c'est le cas en équipe de France par ailleurs, persiste outre-Manche.

FC Séville 0-0 Manchester United . Chaque nappe mérite sa tache. Malgré tout le sel et toutes les vieilles recettes de grand-mère, celle-ci était plus que prévisible : mercredi soir, José Mourinho était venu à Séville pour ne pas perdre, jouer simple, ne pas se mettre en danger, et voir.

Venus à Séville pour ne pas perdre, les hommes de José Mourinho rentrent à Manchester avec un nul solide (0-0). Une surprise ? Non, pas totalement.

Venus à Séville pour ne pas perdre, les hommes de José Mourinho rentrent à Manchester avec un nul solide (0-0). Une surprise ? Non, pas totalement.

Allez bonhomme, fais de la place. © Allez bonhomme, fais de la place. Allez bonhomme, fais de la place.

Chaque nappe mérite sa tâche. Malgré tout le sel et toutes les vieilles recettes de grand-mère, celle-ci était plus que prévisible : mercredi soir, José Mourinho était venu à Séville pour ne pas perdre, jouer simple, ne pas se mettre en danger, et voir. Bingo : le Portugais a gagné, le foot, non. Mais ça, c'est une autre histoire. Une nouvelle fois, ce Manchester United a déçu, laissé un sale goût en bouche là où le FC Séville a tenté de se mettre en danger, de faire tomber David De Gea. En vain. Tout restera à jouer au retour. Et c'est tout ce qu'on retiendra.

De Gea, le seul joueur de MU…

  De Gea, le seul joueur de MU… Manchester United a pu compter sur un grand David De Gea pour accrocher un 0-0 à Séville, en 8e de finale aller de la Ligue des champions. Pour les fans de ballon rond qui découvrent Manchester United ce mercredi soir en Ligue des champions, il y a de quoi être choqué. Oui, les Red Devils de José Mourinho développent un football particulièrement médiocre. Et ce n’est pas contextuel, c’est une habitude depuis la prise de fonctions du "Special One" il y a un an et demi. Sans un grand David De Gea, MU ne serait jamais reparti de Séville avec un résultat nul 0-0, en 8e de finale aller.

Par ailleurs, Mikel Arteta aurait fait les frais d'une bagarre dans le tunnel d'Old Trafford, durant laquelle les forces de l'ordre ont dû séparer une vingtaine d'hommes. Manchester United achève le spectacle .

Manchester United vs. West Ham United Premier League Coup d'envoi: 19:45 10/05/2018. Merci pour vos messages Manchester United remercie le monde du football pour ses messages chaleureux en soutien de Si

« Vous n'avez pas d'autres questions, sérieusement ? »

« Encore une question sur Paul ? Vous n’avez pas d’autres questions, sérieusement ? » Mercredi soir, José Mourinho n’a pas attendu que Clément Turpin sorte de sa cabine pour lâcher le premier crochet. Paul Pogba, un sujet mis dans la poêle, cuit, grillé et surgrillé, mais qui a encore fait fumer dès le début d’une soirée qui voyait Manchester United croquer dans un huitième de finale de Ligue des Champions pour la première fois depuis quatre ans. Le décor : Séville, le Ramón Sánchez Pizjuán, un endroit où les locaux n’ont perdu qu’une fois depuis novembre 2016 et où l’on attendait surtout de voir du jeu. Perdu : la faute à Mourinho, d’abord, qui a bien sûr laissé sa Pioche sur le banc au coup d’envoi, tout comme Anthony Martial, Marcus Rashford et Éric Bailly. Fallait-il s’attendre à autre chose ? Non, pas forcément, mais voilà ce que ça a donné : Manchester United s’est contenté d’attendre, de balancer des javelots irrattrapables à Romelu Lukaku, hyper courageux dans la baston, de bétonner sans totalement y arriver, Lindelöf se brouillant encore à de multiples reprises, et n’a cadré qu’une frappe -une tentative sans grand danger de Scott McTominay à l’entrée de la surface facilement boxée par Rico- sur les 45 premières minutes.

Tenu en échec à Séville, Manchester United ne méritait pas mieux

  Tenu en échec à Séville, Manchester United ne méritait pas mieux Manchester United, cinquième et dernier représentant anglais en 8e de finale de Ligue des Champions, a été tenu en échec sur la pelouse du FC Séville en 8e de finale aller (0-0). Séville n'y arrive pas

Le mec a laissé le cerveau sur le banc, punaise. 80'. Changement pour Manchester United . Anthony Martial remplace Juan Manuel Mata. À lire ensuite. Manchester United achève le spectacle .

Ainsi, Pep Guardiola n’aurait même pas regardé le match de Manchester United , préférant jouer au Évidemment : le spectacle et les efforts proposés par les Citizens ont régalé suffisamment de pupilles depuis le début de la saison pour que le cinquième triomphe national de leur histoire s’ achève dans

Ah, Ander Herrera s’est blessé, aussi, et Pogba est venu le remplacer au bout d’un quart d’heure, amenant dans son sac un peu plus de justesse dans le jeu de son équipe et un soupçon d'intention de style. C’est tout ? Ce n’était que ça ? Côté Manchester United, quasiment. Le FC Séville, lui, a eu ses moments, ses espaces, a tenu un rythme faiblard grâce à sa belle paire N’Zonzi-Banega et aussi ses fléchettes pour toucher la cible David De Gea : ainsi, le milieu français a fait décoller le portier espagnol avant la pause là où Luis Muriel, préféré par Montella à Ben Yedder, l’a imitié dans la foulée. Jusqu’ici, les Sévillans, très écartés dans l’approche et parfois trop lents dans l’exécution, notamment Correa, n’avaient pas cadré la moindre frappe. 

Heureusement, De Gea...

Un retour des vestiaires et une certitude : rien ne va changer. Le FC Séville a alors continué à réciter sa poésie face à un Manchester United aussi solide qu'un Doliprane dans un verre d'eau, Lukaku à se battre en solitaire, et De Gea à voir les balles voler au-dessus de sa tête. La précision, hic habituel d'un Séville onzième attaque de son championnat et qui a vu Muriel empiler les frappes sans choper le cadre, Sarabia et Vázquez croquer dans leur coin, et Lenglet placer une toute petite tête dans les bras d'un De Gea de nouveau sapé en héros de la patrie. Puis, parce que Ferguson a assez répété en son temps que « si le score est négatif après 75 minutes, ça ne sert à rien de continuer à jouer de la même façon », Mourinho a décidé de frétiller sur son banc, de lancer Martial et Rashford. La suite ? Deux vaines tentatives de Rashford en fin de match, un but logiquement refusé à Lukaku, Séville qui continue de marcher sur les tentatives et qui aurait pu bénéficier d'un penalty pour une faute de Pogba sur Jesús Navas. Puis, plus rien : 0-0. José Mourinho n'attendait pas autre chose et c'est encore le football qui prend une claque.

FC Séville (4-2-3-1) : Rico ; Jesús Navas, Mercado, Lenglet, Escudero ; N'Zonzi, Banega (Pizarro, 90e) ; Sarabia, F. Vázquez, Correa ; Muriel (Sandro Ramírez, 85e). Coach : Vincenzo Montella.

Manchester United (4-3-3) : De Gea ; Valencia, Smalling, Lindelöf, Young ; McTominay, Herrera (Pogba, 17e), Matić ; Mata (Martial, 80e), Lukaku, A. Sánchez (Rashford, 75e). Coach : José Mourinho.

City s'amuse (encore) avec Arsenal .
Pep Guardiola a célébré sa 100e sur le banc de Manchester City en balayant Arsenal à l'Emiates Stadium en match décalé de la 28e journée de premier League (0-3). Quatre jours après la débâcle en finale de la Coupe de la Ligue anglaise, Arsène Wenger a pris une nouvelle leçon. En ce moment, les PSG-OM en France et les Manchester City-Arsenal en Angleterre se ressemblent... En moins d'une semaine, Manchester City a infligé deux corrections aux Gunners. Vainqueur de la Coupe de la ligue anglaise dimanche contre Arsenal (3-0), Manchester City a remis ça ce jeudi en Premier League, sur la pelouse des Londoniens (0-3).

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/sport/-78883-manchester-united-acheve-le-spectacle/

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!