Sport Chine: la croissance se stabilise, dopée par la consommation

10:29  17 avril  2018
10:29  17 avril  2018 Source:   AFP

Casino stabilise sa croissance organique au 1er trimestre

  Casino stabilise sa croissance organique au 1er trimestre Casino a vu sa croissance organique rester stable au premier trimestre par rapport à la fin de l'année 2017, avec une accélération en France et ses hypermarchés Géant et un tassement au Brésil. Les ventes du distributeur ont totalisé 8,9 milliards d'euros sur la période, un chiffre en ligne avec les 8,89 milliards attendus par les analystes, accusant un recul de 3,8% en données publiées, fortement impactées par des effets de change défavorables liés au recul du real brésilien.

Décryptage impertinent, satirique et humoristique de l’actualité économique. Chine : la consommation d’électricité en hausse dans une économie qui se stabilise . Le rythme de croissance s ’est accéléré par rapport au déclin de 6,3 % pendant la même période de l’année dernière.

« La Chine a renoué avec un modèle de croissance alimenté par les investissements » dont une grosse partie dans l’immobilier, estime-t-il. Enfin, à l’heure où Pékin entend persévérer dans la douloureuse transition de son modèle économique au profit de la consommation intérieure, celle-ci

Croissance chinoise: Evolution trimestrielle de la croissance en Chine depuis 2015 © Fournis par AFP Evolution trimestrielle de la croissance en Chine depuis 2015

La Chine a vu sa croissance économique se stabiliser à 6,8% au premier trimestre, résistant mieux qu'attendu grâce à une consommation robuste, en dépit d'un essoufflement de la production industrielle.

Le produit intérieur brut (PIB) du géant asiatique a progressé sur les trois premiers mois de l'année au même rythme qu'au dernier trimestre 2017, a annoncé mardi le Bureau national des statistiques (BNS).

C'est mieux que la prévision médiane de 13 analystes sondés par l'AFP, qui tablaient sur un léger essoufflement de la deuxième économie mondiale (+6,7%).

Chine: la croissance se stabilise, dopée par la consommation

  Chine: la croissance se stabilise, dopée par la consommation La Chine a vu sa croissance économique se stabiliser à 6,8% au premier trimestre, résistant mieux qu'attendu grâce à une consommation robuste, en dépit d'un essoufflement de la production industrielle et d'une campagne contre les risques financiers pesant sur le crédit. Le produit intérieur brut (PIB) du géant asiatique a progressé sur les trois premiers mois de l'année au même rythme qu'au dernier trimestre 2017, a annoncé mardi le Bureau national des statistiques (BNS).C'est mieux que la prévision médiane de 13 analystes sondés par l'AFP, qui tablaient sur un léger essoufflement de la deuxième économie mondiale (+6,7%).

Cette chute de la devise va doper les bénéfices des sociétés européennes et le. Chine : sensible ralentissement de la croissance au 1er trimestre 2015 Les statistiques économiques pour les mois En la calquant sur celle-ci, sa consommation de métaux industriels par habitant se stabilisera aussi

La croissance de la Chine , deuxième puissance économique du monde est en train de se stabiliser , si l'on en croit les chiffres plutôt positifs publiés par le Bureau national des statistiques. La production industrielle a progressé de 6,8 % en juin, les ventes de détail, baromètre pour la consommation des

Ils pointaient le refroidissement du crucial secteur immobilier et le tassement du crédit, à l'heure où Pékin s'efforce d'endiguer l'endettement colossal du pays et les risques financiers qui en découlent... quitte à freiner le financement de l'activité.

Mais la conjoncture est restée dopée par une consommation intérieure toujours solide: les ventes de détail, baromètre des achats des ménages, ont grimpé de 10,1% sur un an en mars, accélérant plus qu'attendu par rapport à leur performance de janvier-février (+9,7%).

"La dynamique de croissance reste vigoureuse", et la robustesse de la consommation montre que le rééquilibrage du modèle de croissance vers la demande intérieure "poursuit son cours", notaient les analystes de la banque ANZ.

LEAD 1-Le PIB chinois à +6,8% au premier trimestre, au-dessus des attentes

  LEAD 1-Le PIB chinois à +6,8% au premier trimestre, au-dessus des attentes L'économie chinoise a progressé au premier trimestre sur un rythme annuel de 6,8%, d'après les statistiques officielles publiées mardi. La croissance du PIB chinois, inchangée par rapport au quatrième trimestre 2017, est légèrement supérieure aux attentes des analystes interrogés par Reuters, qui tablaient sur un chiffre de 6,7%.Elle reste au-dessus des prévisions de l'exécutif chinois, qui prévoit une croissance de l'ordre de 6,5% sur l'ensemble de l'année 2018.

"Il y avait un système de blanchiment tous azimuts", souligne François-Xavier Masson, "en passant par des banquiers occultes en France, des commerçants de cartes prépayées complaisants". Chine : la croissance se stabilise , dopée par la consommation .

L’affaiblissement de la part des dépenses consacrées à l’alimentation a été continu jusqu’au début des années 90 pour se stabiliser ensuite. Mais la consommation se ressent de l’asthénie de la croissance .

En particulier, le commerce en ligne continue de s'envoler, bondissant de 35% sur un an sur l'ensemble du trimestre: il représente plus de 20% des ventes de détail.

En revanche, la production industrielle chinoise s'est fortement tassée en mars, avec une progression de 6%, en-deçà des prévisions des analystes.

Pour Hao Zhou, économiste chez Commerzbank, les frictions commerciales "assombrissent les perspectives tant pour les échanges commerciaux que la croissance".

Le président américain Donald Trump menace de taxer pour 150 milliards de dollars d'importations de produits chinois, tandis que le régime communiste détaille ses possibles représailles, avivant le spectre d'une guerre douanière.

Signes d'infléchissement de la croissance en zone euro-OCDE .
La dynamique de croissance reste globalement stable dans les pays développés mais des signes d'infléchissement commencent à apparaître dans la zone euro, selon les données publiées mardi par l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Les indicateurs composites avancés de l'OCDE, conçus pour anticiper les points de retournement de l'activité avec six à neuf mois d'avance, mettent en évidence des signes d'infléchissement de la croissance en Allemagne, en France et en Italie, ainsi que dans la zone euro dans son ensemble. Au Royaume-Uni, ils continuent de signaler un infléchissement de la croissance, tandis qu'ils suggèrent une dynamique de croissance stable au Canada, aux Etats-Unis et au Japon. L'indicateur global pour la zone OCDE et celui pour les seuls pays du G7 ont atteint 100,1 en février, comme le mois précédent et reflètent une dynamique de croissance stable. Ils se maintiennent tous les deux depuis le printemps 2017 très près du seuil de 100 qui reflète la tendance à long terme de l'activité économique. Parmi les pays du G7, la dynamique de croissance reste stable au Canada (indicateur inchangé à 100,5 points), aux Etats-Unis (indicateur en hausse de 0,1 point à 100,1) et au Japon (-0,1 point à 100,0).

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/sport/-92922-chine-la-croissance-se-stabilise-dopee-par-la-consommation/

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!